« L’amour est dans le pré » accueille pour la première fois une agricultrice lesbienne


Alors que la dernière saison de L'amour est dans le pré vient de prendre fin, les portraits des nouveaux agriculteurs seront bientôt diffusés. Et surprise, cette année, pour la première fois, le programme accueille une candidate lesbienne.

« L’amour est dans le pré » accueille pour la première fois une agricultrice lesbienne

Alors que le programme Opération Renaissance s’attire les foudres (les nôtres notamment) des militantes anti-grossophobie, il y a en tout cas un autre programme de Karine Le Marchand qui fait preuve de davantage de progressisme…

L’amour est dans le pré accueille enfin une agricultrice lesbienne

Cette année, il y aura 12 agriculteurs en tout, dont 9 hommes et 3 femmes.

Et il y a de la nouveauté au programme…

M6 a en effet décidé de donner dans plus de diversité et d’inclusivité en recrutant pour sa nouvelle saison une agricultrice lesbienne. 

Si trois agriculteurs gays avaient déjà participé, il s’agit de la toute première fois qu’une femme lesbienne est au programme du divertissement.

Qui est Delphine, la première agricultrice lesbienne de L’amour est dans le pré ?

Delphine est une arboricultrice de 47 ans originaire d’Occitanie. M6 a donné plus d’informations sur la participante dans un court portrait :

« Sportive et bricoleuse, Delphine est une bikeuse aguerrie. Célibataire depuis un an et demi après une longue relation de douze ans, Delphine cherche une femme nature, sportive, féminine et positive, qui assume son homosexualité et soit prête à vivre une belle histoire. »

Il aura donc fallu attendre plus d’une quinzaine d’années pour que M6 se décide à s’ouvrir à plus d’inclusivité.

Mieux vaut tard que jamais, vous nous direz.

Oui mais voilà, ça n’est pas seulement sur M6 que la communauté LGBT souffre d’un manque de représentativité. 

En effet, sur plusieurs chaines qui proposent de la télé-réalité, dont d’autres du groupe M6 comme W9, aucun candidat LGBTQ+ n’apparaît jamais, même dans des programmes de dating.

Ainsi, Les Princes et les Princesses de l’amour et Les Marseillais par exemple, n’ont à cette heure embauché que des candidats hétérosexuels, et en large majorité blancs.

Un constat qui pouvait encore passer inaperçu il y a quelques années, mais qui aujourd’hui commence à franchement se remarquer. Et donne à interroger la volonté de la chaîne à faire le jeu de son temps.

Alors que la saison 15 de l’émission phare d’M6 L’amour est dans le pré a pris fin le 14 décembre dernier, lors du traditionnel retour des agriculteurs sur leur aventure forte en émotions, le programme est déjà en passe de recommencer.

Celui-ci se déroule en effet en deux temps. D’abord, M6 diffuse les portraits des agriculteurs.

Chacun des participants à la télé-réalité fait le tour de son (souvent court) parcours amoureux, explique les tenants et aboutissants de son métier devant une Karine Le Marchand naturelle et semblant réellement se préoccuper de l’avenir de ses nouveaux poulains.

La première salve de portraits de cette saison 16 sera diffusée le 1er février à 21 heures.

Ne serait-il pas le moment d’ouvrir la télévision aux problématiques du monde qui l’entoure ?

À lire aussi : 3 dictatures où les influenceurs pourront s’installer quand Dubaï sera passé de mode

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Cornélie

Sans même parler des mentalités d'un potentiel entourage rural, je trouve que c'est quand même vachement différent de passer à la télé en tant que lesbienne en vivant dans une grande ville, où plein de personnes ont sans doute le même prénom que toi, et venir à la télé dire "coucou, je suis lesbienne et voici le lieu isolé où j'habite seule"... Je comprendrais que l'on n'ose pas...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!