Lait chaud ou froid ? Avant ou après les céréales ? La rédac se CLASH !


La rédac de madmoiZelle est de retour avec un clash de la plus haute importance : le lait des céréales doit-il être chaud ou froid ? Versé avant ou après celles-ci ? Rien ne va plus, tout part en couilles.

Lait chaud ou froid ? Avant ou après les céréales ? La rédac se CLASH !

Vous savez, quand on n’a pas de gros problèmes dans la vie, on en crée.

C’est ainsi qu’un matin, j’ai avoué à mes collègues (autrefois) adorées de quelle façon je consommais mes céréales au petit déjeuner… et que les passions se sont déchaînées.

Pour moi, les céréales c’est avec du lait chaud et chocolaté

Depuis toujours, quand je mange des céréales, je les mets dans du chocolat chaud.

Mon papa faisait comme ça, et même si au cours de ma vie j’ai rencontré peu de personnes dont c’était le cas, il s’avère que mon mec procède également ainsi !

Personnellement, je ne comprends pas comment on peut apprécier le lait non chocolaté, et encore moins froid. C’est tout bonnement dégueulasse.

De toute façon, mon grand principe dans la vie est que tout est meilleur avec du chocolat. Alors pourquoi pas le lait des céréales ?

Quant à la question du lait avant ou après les céréales, ma réponse est simple : comme le lait doit être chauffé, il doit bien évidemment être placé dans le bol AVANT TOUT.

Océane, chargée des témoignages, choquée par le lait chocolaté

Il semblerait que cette pratique choque profondément Océane, même si son mec en fait de même :

La première fois que j’ai vu mon mec se servir un MUG de LAIT et le mettre au MICRO-ONDE, puis rajouter du CHOCOLAT en poudre avant d’y mettre ses CÉRÉALES au chocolat, j’ai bien cru que j’allais le quitter.

Rien ne va là-dedans, les céréales ça se mange dans un bol, avec du lait froid non-chocolaté.

Quelle idée de faire ramollir instantanément ses céréales dans du lait chaud dégueu franchement ? Et alors le lait chocolaté sur des céréales au chocolat… *vomit*

Océane, ne viens pas me faire croire que tes céréales ne ramollissent pas dans du lait froid, car c’est de la MAUVAISE FOI.

En tout cas je soutiens ton mec, c’est dur de vivre avec une différence.

Pour Caro, rédac mode, « le lait c’est la sauce »

Notre chère rédactrice mode, Caroline, a une explication fort logique quant à l’ordre dans lequel il faut placer les céréales et le lait dans le bol.

Bonjour. Pour se nourrir correctement d’un bol de céréales, il faut procéder par étapes logiques.

  • Agripper un bol.
  • Y verser la quantité de céréales désirée.
  • Ajouter le lait selon la quantité de céréales.

C’est prêt à gloutonner.

Pourquoi ? Car l’ingrédient principal, c’est les céréales, le lait c’est la sauce. Tu verserais pas ta salade dans ta vinaigrette, si ? Bah c’est pareil.

C’est logique parce que tu doses la sauce selon la quantité de solide pour ne pas que les céréales baignent dedans.

Cela étant dit, je suis ouverte à toute sorte d’expérience et n’en ferais pas un foin si je devais mettre le lait avant les céréales, et à dire vrai je me fous de l’ordre comme d’une guigne.

J’ai juste pris l’habitude de mettre le lait avant car je faisais comme ça étant petite.

Bisous.

Tout ça pour ça ! Cela dit, je comprends son point. Mais peut-être que les personnes qui mettent les céréales après le lait n’aiment pas la vinaigrette, après tout ?

Mélody et Philippine, graphiste et rédac ciné-série, sont méthodiques

Et puis il y a Philippine et Mélody, qui possèdent chacune un point de vue bien précis…

Mélody, par exemple, a tout compris au concept du lait avant les céréales.

Autant j’arrive à concevoir qu’on puisse aimer son lait chaud (il m’arrivait moi-même de le consommer ainsi pendant mes jours d’angine, parce que je me sentais faible et j’avais besoin de réconfort. Peut-on en déduire que celles et ceux qui dégustent leur lait exclusivement chaud = fragiles ? Je vous laisse faire vos propres conclusions).

Autant je n’arrive pas à comprendre les individus qui noient leurs céréales sous du lait. PERSONNE sur cette Terre n’aime les céréales molles, alors pourquoi s’infliger ça ?

Tout l’intérêt de mettre les céréales en dernier c’est de pouvoir contrôler le degré de « croustillance » de ta céréale.

Car vois-tu la plupart des céréales flottent. Ainsi il est facile de mélanger celles déjà imbibées de lait frais et celles encore intactes et bien crunchy.

Ahhh enfin une personne de goût qui me comprend (je ne m’exprimerai pas sur le fait que le lait chaud est pour les faibles, bien entendu).

Par contre : hors de question de mélanger lait chocolaté et céréales chocolatées. C’est une question d’équilibre !! C’est délicat les céréales, c’est tout un art !

Celles et ceux qui ne comprennent pas ça sont sûrement les mêmes qui crachent sur le chocolat à la menthe ou les Pim’s… Des âmes perdues qu’on ne pourra pas sauver.

Quel dommage, ça partait si bien… Désolée Mélody, tu es désormais bannie de la congrégation des céréales pures. Et les Pim’s c’est dégueulasse.

Philippine, elle, adopte un processus qui me semble tout droit venu d’une autre planète tant il est méthodique.

Personnellement, je me sers mes céréales dans un bol et du lait frais (cet aspect est essentiel) dans un verre à côté.

Et oui, trop peu de gens y pensent mais cette technique permet de déguster ses céréales et son lait sans que les céréales ne ramollissent.

Parce que sans rire, est-ce que y’a quelque chose de pires que de manger des céréales molles ?

Ahhh, rien que d’en parler ça me dégoûte.

Ça permet aussi de ne pas voir son lait prendre le goût des céréales. Je sais que c’est le kif de beaucoup mais perso, le lait qui finit marron de chocolat, c’est ma phobie.

Alors oui, ça demande un peu d’entraînement pour maîtriser cette technique de dégustation alternée correctement mais franchement, ça vaut le coup.

Sinon, je fais aussi partie de la team qui mangent ses céréales avec du yaourt.
Et les critiques à ce sujet ? Je ne les entends même pas.

Tu sais quoi, je suis admirative devant tant de minutie pour un petit déjeuner. Perso, une fois sur deux je mets trop de lait, un jour j’ai même versé de la soupe de chou-fleur dans mon bol.

Bon, j’avoue, c’est peut-être moi qui ai un problème.

Et si après tout, le vrai problème, c’était les céréales ?

Mymy, notre rédactrice en chef, est formelle :

Lait froid et APRÈS les céréales.

CHEFFE OUI CHEFFE. Nan, j’déconne.

Cependant je n’ai que très peu d’intérêt dans ce clash car le savais-tu ?

Les céréales industrielles C’EST DÉGUEULASSE. En tout cas quand on n’aime pas le sucre. Un bon muesli sans conneries de type chocolat ou PIRE fruits séchés et ça fait le taf. #TeamNoix #VotezPourMoi

Ok, la meuf a des opinions. Rahlala, ces bobos, on ne les arrête plus.

Heureusement que Matéo, notre nouvelle recrue au pôle vidéo, pose de VRAIES questions.

Franchement un vrai débat ce serait « euuuh la confiture, avant ou après la tartine ? ».

Perso je dirais avant mais à chaque fois j’en mets partout alors si vous avez des tips je suis preneur.

Venez en aide à ce pauvre Mat-Mat, sa vie a l’air compliquée.

Je clôturerai ce clash d’intérêt ministériel par les mots de notre sage Kalindi, rédac ciné-séries :

Pour conclure ce débat hautement important par un peu de philosophie, je dirais que les gens qui mangent des céréales n’ont tout simplement aucun goût.

Et bonne journée.

Et toi, comment tu manges ton lait avec tes céréales ?

À lire aussi : Les 7 gâteaux les plus surcotés, la rédac se clashe !

Lucie Niekrasz

Lucie Niekrasz

Lucie est la rédactrice beauté de madmoiZelle (quand elle n'est pas trop occupée à chanter des chansons des années 2000 ou à manger des crêpes).

Tous ses articles

Commentaires

Rebel O'Conner

pendant très longtemps, le petit dej a été pour moi: grand bol de chocolat au lait et tartines interminables, beurrées et confiturées ( ça n'existe pas comme mot, confiturées? ça devrait )
puis j'ai choppé une maladie et j'ai du être sous cortisone pendant des mois. la toubib avait été très claire: ni sel ni sucre.
coup dur.
j'ai donc essayé le pain sans sel dans du van houten sans sucre: résultats mitigés.
heureusement, certains sucres étaient autorisés ( genre fructose ) et les sel de substitution aussi.
j'ai donc fait un deal avec mon boulanger, je lui donnais du sel et il me faisait du pain pour une semaine avec.
puis le clash.
il avait mélangé mon pain avec le pain normal. ça a gueulé, j'ai claqué la porte définitivement.
mais j'avais faim.
donc je passe au supermarché, je cherche des trucs sans sel ni sucre... et je tombe sur les korn flakes. les vrais, sans rien dedans.
pas beaucoup de sel ni de sucre dans la composition, vendu.
donc, une fois chez moi, je met les céréales dans le chocolat au lait.
pas mauvais, je garde. et j'ai gardé longtemps , y compris après la fin du traitement.
puis un jour, je ne sais plus pourquoi, la casserole sale, ou alors plus de chocolat, mais impossible de faire comme d'habitude.
je me dis "bon, pour une fois, on va faire comme ça".
je met les céréales dans le bol, un peu de sucre en poudre, puis je met le lait...

C'ÉTAIT TELLEMENT MEILLEUR!!!

sérieux, j'avais loupé ça pendant des années?

depuis, je ne prends plus du chocolat au lait que quand il fait trop froid, avec deux ou trois croissants, pas plus d'une fois par mois.
le reste du temps, c'est céréales avec du lait végétal réhaussé d'une pointe d'extrait de vanille, ou smoothie de fruits frais quand c'est la saison.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!