Live now
Live now
Masquer
Actu en France

La France est le pays où il y a le plus de méfiance envers les vaccins

19 juin 2019
33% de la population française se méfie de la vaccination… Une exception culturelle qui pose question.

Un tiers des Français·es pensent que les vaccins ne sont pas sûrs. Un pourcentage qui place la France en tête des pays où il y a le plus de méfiance envers la vaccination, selon le sondage Wellcome Global Monitor publié ce mercredi 19 juin.

L’ONG britannique a interrogé 140.000 personnes dans plus de 140 pays pour en savoir plus sur leur rapport à la science et à la médecine. Wellcome leur a notamment posé trois questions sur le sujet de la vaccination : pensez-vous que les vaccins sont 1) sans danger 2) efficaces 3) importants pour les enfants ?

La méfiance envers les vaccins est plus forte dans les pays riches

En moyenne dans le monde, 79% des gens sont d’accord ou plutôt d’accord avec l’affirmation « les vaccins sont sans danger ». 11 % ne sont ni d’accord ni pas d’accord. 3% ne savent pas et seulement 7% ne sont pas d’accord.

C’est dans les pays riches, et notamment en Europe de l’Ouest que la méfiance envers les vaccins est la plus importante. Et la France est (de très loin) le pays du monde où la défiance est la plus importante avec 33% des Français·es qui pensent que les vaccins ne sont pas sûrs (contre 7% dans le monde donc).

Image d'erreur

Nous sommes aussi l’un des pays où il y a le plus de personnes qui doutent de l’efficacité des vaccins (une opinion partagée par 19% des Français·es) et qui pensent qu’il n’est pas nécessaire de vacciner les enfants (10% des Français·es sont dans ce cas). Il y a donc des parents qui souhaitent vacciner leurs enfants tout en ayant des doutes sur l’efficacité des vaccins et/ou leur innocuité.

Les racines du sentiment anti-vaccins

Selon le rapport, cette méfiance envers les vaccins est présente dans les mêmes proportions dans tous les milieux sociaux. L’âge, le genre, le lieu d’habitation (ville/campagne), le niveau d’études ou le fait d’être parents, n’ont que peu d’impact sur la défiance envers la vaccination.

Image d'erreur

Cette méfiance envers les vaccins n’est pas nouvelle en France selon le rapport, mais des chercheurs et chercheuses ont observé une hausse du sentiment anti-vaccins après la campagne de vaccination controversée contre la grippe A (H1N1) de 2009.

Lutter contre les antivax

Cette augmentation de la défiance envers les vaccins a créé une baisse de la couverture vaccinale de la population française, entraînant une explosion du nombre de cas de rougeoles et de méningites, selon l’ONG.

Pour lutter contre ce problème, le gouvernement a décidé en 2018 d’étendre le nombre de vaccins obligatoires de 3 à 11 pour les enfants de moins de 2 ans. L’accès aux structures collectives (crèches, écoles, etc) est également interdit à ceux qui ne seraient pas vaccinés.

Une stratégie qui semble payante, puisque la couverture vaccinale a augmenté en France depuis la mise en place de cette obligation. Le nombre de bébés ayant reçu un vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’haemophilus influenzae de type b et l’hépatite B est passé de 93,1 % à 98,6 % entre 2017 et 2018, selon les chiffres de Santé publique France.

Mise à jour du jeudi 20 juin : Dans les commentaires de cet article, plusieurs personnes ont soulevé un point intéressant que j’ai décidé de partager directement dans l’article. Peut-être aurait-il été plus pertinent de la part de Wellcome de demander « pensez-vous que les bénéfices des vaccins sont supérieurs aux risques ? », plutôt que d’interroger séparément les gens sur le risque des vaccins et sur leur efficacité. Et toi, qu’est-ce que tu en penses ? N’hésite pas à venir poursuivre la discussion dans les commentaires.

Pour aller plus loin :

Ce résultat t’étonne ? Tu as des réflexions à partager sur le sujet ? Viens en parler dans les commentaires…

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Actu en France

norman
Pop culture

Youtube envisage de sanctionner Norman Thavaud et Léo Grasset, accusés de viols

Maya Boukella

07 déc 2022

10
Sexo

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
Cyrus North, recalé par son robot sexuel à IA à 11 000 $, interroge la culture du viol
Actu sexe

Cyrus North, recalé par son robot sexuel doté d’intelligence artificielle à 11 000 $, interroge la culture du viol

Anthony Vincent

06 déc 2022

60
consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

1
Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

8
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

La société s'écrit au féminin