Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

La Fille dans le Verre, de Jeffrey Ford

Esprits, arnaques mais aussi amitié sont au programme de ce roman de Jeffrey Ford…

L’histoire de La fille dans le verre, c‘est l’histoire de Thomas Schell, ou plutôt l’histoire de Diego, le jeune clandestin qu’il a pris sous son aile. Mais beaucoup de ceux qui ont croisé la route de Monsieur Schell connaissent Diego sous le nom de Ondou. Schell, Ondou, et Antony Cleopatra sont de joyeux arnaqueurs, qui gagnent leur vie en organisant des séances de spiritisme chez les riches américains, qui continuent de dépenser leur argent sans compter malgré la crise. L’histoire se passe en 1932, en pleine prohibition.

On va donc suivre le quotidien de ce trio, composé d’un illusionniste de génie, d’un mexicain de 17 ans déguisé en fakir pour éviter d’être ramené au pays (et en même temps offrir une petite touche d’exotisme à la clientèle) et d’un ancien hercule de foire, tour à tour chauffeur, confident ou fantôme. Un jour, au cour d’une séance particulièrement impressionnante où la maman d’un certain monsieur Parks apparaissait dans le jardin, Thomas Schell se retrouve face à face avec une vraie apparition. Celle d’une petite fille, qui semble l’appeler à travers le verre de la fenêtre. Quelques jours plus tard, ils découvrent que la fillette en question a bel et bien disparu.

Les trois compères vont alors mener l’enquête, à leur manière, pour retrouver la fille dans le verre, et comprendre ce qui a pu lui arriver. Freaks attachants, alcool de contrebande, montée du nazisme et amours de jeunesse vont s’entremêler au milieu des papillons. Complètement dingue mais au pays des esprits, ce sont bien les hommes en chair et en os qui sont les plus répugnants.

L’auteur, Jeffrey Ford, se fait plaisir et créé ici une galerie de personnages complètement fous. Mais les plus tarés sont rarement ceux que l’on croit. Et les monstres de foires sont souvent nettement plus sympathiques que les gentilles familles aisées de l’Amérique puritaine.

Ce fait divers sordide devient un plaisir à lire, tant la fantaisie des héros rend le quotidien plus joyeux, à défaut d’effacer la cruauté humaine…

> La fille dans le verre sur Amazon


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Source : Juliette Leigniel
Livres

Relations amoureuses : comment la ville a « uberisé » l’amour ?

3
Maryse Condé photographiée lors du Calabash Literary Festival 2007 // Source : Creative Commons : Georgia Popplewell via Flickr
Livres

Maryse Condé, grande autrice guadeloupéenne, aura-t-elle un hommage national ?

6
Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en mars 2024
Livres

Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en mars 2024

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Éditions Atelier de la Belle Étoile
Daronne

Et si vous souteniez le livre jeunesse « Zaza, queen de la bibliothèque » ?

livres_feministes // Source : URL
Livres

Les cinq essais féministes à lire absolument ce printemps

Couverture du livre "Couper la douleur" de Lisa Dayan // Source : Éditions Marabout
Livres

Douleurs vaginales intenses : « Quand on te demande de jauger ta douleur de 1 à 10, c’est dur de dire 10 »

1
Annie Ernaux sur le plateau télé de La grande librairie // Source : Capture d'écran YouTube
Culture

« Si tu parles, t’es morte » : 400 autrices dénoncent un monde littéraire violent et misogyne

La pop culture s'écrit au féminin