Live now
Live now
Masquer
jackie-samuel-professionnelle-du-calin-180×124
Actu mondiale

Jackie Samuel, l’étudiante qui se fait payer pour des câlins chastes

Jacqueline Samuel se fait payer pour faire des câlins à des inconnus. Un métier particulier qui fait quelque peu débat.

Jackie Samuel, 29 ans, est étudiante. En parallèle de son cursus, elle exerce, comme beaucoup, un petit boulot afin d’arrondir ses fins de mois et d’apporter un certain confort à son fils. Un job lucratif puisqu’elle peut se faire jusqu’à 200€ par jour. Mais son métier, depuis quelques jours, fait grandement parler de lui. Jackie est en effet une professionnelle du câlin, qui se fait payer 45€ de l’heure pour se blottir dans les bras d’inconnu-e-s et leur apporter un peu de tendresse. Parfois, elle propose également des doubles câlins avec son associée Colleen.

Au Huffington Post, elle explique que sa clientèle est assez variée : elle reçoit parfois des personnes âgées qui ont perdu leur moitié, mais aussi des personnes en couple, qui vivent des relations conflictuelles, mais pas forcément, ou qui viennent parfois par simple curiosité.

Le métier de Jackie n’est pas vu d’un très bon oeil par l’université où elle étudie, à tel point qu’elle menace de l’expulser. Pourtant, il n’y a rien de concrètement choquant dans l’activité qu’elle a choisi d’exercer puisque la jeune femme a une règle d’or : il est absolument interdit de toucher les parties intimes. Elle n’estime pas faire dans la prostitution ; sur son site, elle explique :

Jackie Samuel, l’étudiante qui se fait payer pour des câlins chastes

« Jacqueline a fondé The Snuggery parce qu’elle croit au pouvoir guérisseur du toucher. The Snuggery est un endroit pour faire une pause dans le tourbillon de la vie et se concentrer sur le simple plaisir réparateur du toucher. […] À The Snuggery, Jacqueline propose aux individus des sessions privés de câlins. Elle a pour but de faire du monde un endroit plus doux, un câlin après l’autre. »

Et toi, qu’en penses-tu ? Pourrais-tu faire le même métier que Jackie ou trouves-tu cela dégradant, amoral, choquant, creepy ou que sais-je encore ?

Les Commentaires
21

Avatar de Kawaiieuse
21 juin 2013 à 20h28
Kawaiieuse
Personnellement, je trouve ça juste trop mignon :3
Et je ne vois rien, mais alors rien, de choquant à caliner quelqu'un.
0
Voir les 21 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Société
Des-podcasts-pour-comprendre-comment-aider-les-personnes-intersexes-1

Trois podcasts pour comprendre l’intersexuation et soutenir les personnes intersexes

Anthony Vincent

26 oct 2021

Parentalité
couple-echographie

Faire porter obligatoirement à un enfant le nom de son père en premier, c’est discriminatoire, juge l’Europe

Camille Abbey

26 oct 2021

2
Actu mondiale
Kim-Kardashian-et-le-sarcophage-pillé

Comment Kim Kardashian a aidé à retrouver un sarcophage pillé (c’est très réel)

Anthony Vincent

22 oct 2021

Actu mondiale
keep-abortion-lega-vert

Grande nouvelle : l’avortement vient d’être légalisé au Bénin !

Eva Levy

22 oct 2021

2
Actu mondiale
brian-laundrie-affaire-gabby-petito

Recherché dans l’affaire Gabby Petito, son petit ami Brian Laundrie a été retrouvé mort

Maëlle Le Corre

22 oct 2021

Politique
Paris-Hilton-signe-une-tribune-dans-le-Washington-Post-contre-les-violences-en-pensions-privées-pour-enfants-turbulents

Violentée par le système éducatif, Paris Hilton lutte pour que ça n’arrive plus à d’autres

Anthony Vincent

21 oct 2021

3
Actu mondiale
IVG-Pologne

Un an après, sans surprise, les Polonaises pâtissent de se voir privées d’accès à l’IVG

Eva Levy

20 oct 2021

Psychologie
Ariana Grande

Le très généreux geste d’Ariana Grande pour la Journée mondiale de la santé mentale

Eva Levy

13 oct 2021

Travail
grinko y unsplash – travail

L’Espagne tente la semaine de 4 jours, allez vamos on déménage

Body positive
Lena Dunham est victime de body-shaming grossophobe sur sa photo de mariage postée sur Instagram

Critiquée pour son poids sur ses photos de mariage, Lena Dunham rappelle que « minceur » ne rime pas toujours avec « bonheur »

Anthony Vincent

11 oct 2021

4

La société s'écrit au féminin