Live now
Live now
Masquer
instagram-supprime-filtres-chirurgie-esthetique
Body positive

Instagram ne veut plus des filtres « effet chirurgie esthétique »

Supprimer des filtres Instagram « effet chirurgie esthétique » qui peuvent créer des complexes, c’est le nouvel engagement du réseau social.

SnapChat et Instagram sont connus pour leurs galeries de filtres tellement réussis qu’ils peuvent t’amener à complexer quelque peu.

C’est pourquoi Instagram, de plus en plus soucieux de rendre sa plate-forme saine, s’engage à supprimer ses filtres les plus « dangereux ».

Les filtres type « chirurgie esthétique » sur Instagram

Que ce soit des oreilles de chat, de chien, des couronnes de fleurs ou des paillettes qui pleuvent, les filtres modifient à peu près tous ton visage de la même façon.

Ton nez se rétrécit, ta bouche est repulpée, tes pommettes remontent, tes yeux s’arondissent et s’éclaircissent… Un peu comme si tu étais passée sous le bistouri, finalement !

Cela dure depuis des années. J’ai même des amies qui ne peuvent plus poster de photos d’elles sans avoir un filtre sur le visage, ce que je trouve assez triste.

Ces derniers temps, les filtres se sont exagérés, et l’effet chirurgie plastique est, je trouve, plus évident que jamais.

Parfois, il est même complètement assumé, comme ici :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DANIEL MOONEY (@danielmooney) le

Pour le coup, ces nouveautés me complexent personnellement beaucoup moins, car je trouve que ces filtres me font ressembler à un mérou : je préfère encore ma vraie tête !

Le plus populaire est actuellement le filtre Instagram créé par la designer digitale Teresa Fogolari, Plastica.

Ce dernier aurait été, d’après Vice, utilisé plus de 200 millions de fois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par mr queen (@kingprincess69) le

Les filtres Instagram « chirurgie esthétique » vont être supprimés

La compagnie Spark AR, à l’origine de l’option « filtre » d’Instagram, a déclaré qu’il était prévu de bannir les filtres type « chirurgie esthétique ».

Nous voulons tenter d’endiguer la dysmorphie corporelle de plus en plus répandue sur la plateforme.

Instagram souhaite faire évoluer sa politique « afin de continuer de faire de la plateforme un espace sain et bienveillant ».

Voici l’engagement annoncé par un porte-parole de Facebook, qu’une personne chez Instagram m’a communiqué (car Instagram appartient à Facebook) :

Nous réévaluons nos politiques. Nous voulons que les effets de réalité augmentée soient une expérience positive pour les gens. Pendant la réévaluation, nous allons :

  1. Supprimer tous les effets associés à la chirurgie plastique de la galerie d’effets Instagram.
  2. Cesser d’approuver de nouveaux filtre du genre.
  3. Supprimer des filtres actuels s’ils nous sont signalés.

Spark AR n’a cependant pas précisé la date officielle de suppression des filtres.

Depuis la parution de plusieurs études sur le lien entre la dépression adolescente et les réseaux sociaux, Instagram commence à se soucier de la santé mentale de ses utilisateurs.

En effet, la plate-forme a également récemment interdit la promotion des produits minceur pour les mineurs.

Que pense-tu de cette décision ? Et des filtres Instagram en général ?

À lire aussi : Voici le physique qu’il faut avoir pour faire partie du top 100 sur Instagram

Les Commentaires
6

Avatar de Nastja
26 octobre 2019 à 07h57
Nastja
Vos complexes viennent quasi exclusivement des gens?
Parce que je crois que la plus intolérante envers moi-même c'est moi
Dès qu'on me prend en photo (surtout avec des gens autour) je me dis : "merde c'est encore moi la plus moche" ("rho mais non t'es bien!" dit X ou Y "ah merci c'est gentil" <-- en fait je veux rapidement passer à autre chose et qu'on ne m'envoie pas la photo).
3
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Body positive

Sorties
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

Série télé
Sponsorisé

Comment reconstituer le Paris des années 80 ? La cheffe des décors d’Oussekine nous explique

Humanoid Native
Body positive
thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

15
Body positive
ok_2

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Grossesse
Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

Actualité mode
Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Anthony Vincent

12 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Body positive
Camila Cabello s’épanche sur son mal être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Camila Cabello s’épanche sur son mal-être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Anthony Vincent

04 avr 2022

Société
Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Anthony Vincent

29 mar 2022

2
Parentalité
Capture d’écran 2022-03-25 à 10.19.31

« J’aime quand ton corps dit : pompe, pompe, pompe » : Ashley Graham dévoile l’allaitement sans filtre

Camille Abbey

25 mar 2022

Body positive
brownie_visuel_V

« Pour les hauts, on s’arrête au M » : la marque de mode Brownie est-elle sérieuse ?

Marine Normand

22 mar 2022

75

La vie s'écrit au féminin