Live now
Live now
Masquer
hymen-virginite-definition
Sexo

L’hymen a enfin une bonne définition dans le dico !

18 fév 2020 26

Cette membrane qui obstrue partiellement le vagin des femmes à la naissance ne dit rien de ton expérience sexuelle. Pour déconstruire ce mythe, un collectif fait changer la définition de l’hymen dans les dictionnaires !

Une 1ère victoire pour redéfinir l’hymen

Mise à jour du 18 février 2020

Grande nouvelle ! L’action pour redéfinir l’hymen dans les dictionnaires (lire ci-dessous) célèbre une première victoire.

La définition dans le dictionnaire de l’académie de médecine est à présent :

D’anatomie variable d’une femme à l’autre, l’hymen est un repli de la muqueuse vaginale situé au bord de l’orifice vaginal.

Sa face supérieure est vaginale. Sa face inférieure, vulvaire, est séparée latéralement des petites lèvres de la vulve par le sillon nympho-hyménéal.

A partir de la puberté, l’hymen peut être suffisamment souple et élastique pour permettre des rapports sexuels complets sans déterminer de lésion traumatique. Son intégrité n’est donc pas synonyme de virginité.

L’accouchement par voie basse provoque des déchirures multiples à l’origine de tubercules irréguliers, les caroncules de l’hymen (anc. caroncules myrtiformes).

Un petit pas pour la langue française, un grand pas pour lutter contre les idées reçues autour de la virginité !

Publié le 19 décembre 2019

Un collectif nantais veut changer les définitions, souvent fausses, de l’hymen que donnent les dictionnaires.

Associé au concept idiot, sexiste et dangereux de la virginité des femmes, l’hymen et ce qu’il représente cristallisent de nombreux enjeux autour de la sexualité !

Des définitions fausses de l’hymen dans le dictionnaire

Basé à Nantes, le collectif Hymen redéfinitions s’est donné pour objectif de « déconstruire la contre-vérité associant hymen et virginité, et de faire modifier les définitions erronées présentes dans les dictionnaires ».

Les définitions de l’hymen données dans les dicos, même médicaux, sont souvent fausses, comme me l’explique Isabelle Lesquer, membre du collectif, à travers quelques exemples :

Dictionnaire médical de l’académie de médecine : « Membrane formée, chez la femme vierge, par un repli de la muqueuse vaginale inséré au bord de l’orifice vaginal […] »

Larousse : « Mince membrane de forme variable, qui obstrue partiellement le vagin des vierges. »

Le petit Robert : « Membrane qui obstrue partiellement l’orifice vaginal, chez la vierge. »

D’après ces définitions, il existerait un lien entre la présence ou l’absence d’hymen et la « virginité féminine », qui est en soi un concept discutable (quid des relations sexuelles sans pénétration vaginale ?).

Dans les faits, les femmes ne « perdent » pas leur hymen après leur premier rapport sexuel pénétrant, comme le rappelle le gynécologue Martin Winckler dans L’hymen, mythes et réalités – rappels anatomiques et réflexions éthiques :

« Une fois encore, l’aspect et la taille de l’hymen change avec la croissance, au point d’avoir le plus souvent quasiment disparu à la puberté.

Il est en effet constitué d’un tissu souple, dénué de fibres sensitives et de vaisseaux sanguins – et donc peu susceptible de saigner.

Ce qui explique aussi qu’il puisse être modifié sans douleur ni autre symptôme. »

D’un point de vue physiologique, malgré des croyances fermement ancrées, l’association hymen/virginité ne tient donc pas la route.

À lire aussi : Le rappeur T.I. revient sur ses « vérifications de virginité » de sa fille

Changer la définition de l’hymen pour rétablir la vérité

En octobre 2018, plusieurs organisations des Nations-Unies ont appelé à l’interdiction des tests de virginité qui consistent en un contrôle de l’état de l’hymen, confirmant que cette idée pré-conçue n’a rien de fiable.

Pour faire évoluer les mentalités et parce que les mots ont leur importance, le collectif nantais a contacté les dictionnaires afin qu’ils changent leur définition, et publié un appel sur le site de pétitions en ligne change.org, intitulé Hymen et Virginité, aucun lien !

Isabelle Lesquer explique que ce projet recouvre des enjeux essentiels pour la liberté sexuelle des femmes :

« C’est un projet féministe qui promeut la fin de l’oppression du corps féminin.

Même si les mythologies de l’hymen sont régulièrement remises en question, beaucoup croient encore que l’hymen est un signe de virginité féminine et les définitions actuelles des dictionnaires nous encouragent dans ces contre-vérités.»

Les actions du collectif ont déjà permis de faire changer la définition du mot « hymen » dans le wiktionnaire, et il ne compte pas s’arrêter là.

Pour plus d’informations sur le projet, tu peux consulter le site hymenredefinitions.fr qui réunit des articles scientifiques, des témoignages et des textes littéraires inédits, et tu peux soutenir cette action en signant la pétition dédiée sur change.org mais aussi en déconstruisant cette idée reçue autour de toi !

Et toi, tu savais que l’hymen ne disait rien sur l’expérience sexuelle d’une femme ? 

À lire aussi : Ma vie avec un hymen « trop gros », qu’il a fallu opérer

Les Commentaires
26

Avatar de PetitePaille
20 décembre 2019 à 16h53
PetitePaille
@MorganeGirly

Je vois ce que tu veux dire.

Contenu spoiler caché.
1
Voir les 26 commentaires

Plus de contenus Sexo

Sexo
Image d'erreur

Les calendriers de l’Avent sexo les plus excitants de 2021

Actu sexe
Personne assise sur un canapé avec un coussin LBGT, téléphone à la main

Tant décrié, l’algorithme TikTok permet aussi à des jeunes LGBTQIA+ de comprendre qui ils sont

Témoignages
femme heureuse

J’ai vécu ma première relation libre, et je ne reviendrai jamais à l’exclusivité

Société
Des-podcasts-pour-comprendre-comment-aider-les-personnes-intersexes-1

Trois podcasts pour comprendre l’intersexuation et soutenir les personnes intersexes

Anthony Vincent

26 oct 2021

Conseils sexe
sextoys lelo
Sponsorisé

Et si vous donner du plaisir devenait votre anti-stress pour cet automne ?

La Rédaction

26 oct 2021

Féminisme
combattre-le-cybersexisme-vert

Contre le revenge porn et le cybersexisme, StopFisha sort son livre

Pauline Ferrari

26 oct 2021

Sexo
Le personnage de Bella dans le film Pleasure

« Le porno peut être abusif comme libérateur » : plongée dans les coulisses des films pour adultes avec Pleasure

Santé sexuelle
Consultation gynécologique d'une femme enceinte

Contre les violences gynécologiques, un collectif de soignants publie une charte de bonnes pratiques

Conseils sexe
orgasme-fruits-legumes-vert

Ces petits « accidents » qui peuvent arriver au lit et dont on ne parle pas assez

Anouk Perry

21 oct 2021

20
Santé sexuelle
Coso contraception – masculine

« Testicuzzi » ou « ja-couille-zzi », le bain pour testicules est-il l’avenir de la contraception masculine ?

La société s'écrit au féminin