Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Culture

Une héroïne noire aux mensurations réalistes chez DC Comics

Tanya Spears est la remplaçante de Power Girl chez DC Comics : voilà (enfin) une héroïne au physique crédible !

« On avance, on avance, c’est une évidence », comme dirait ce cher Alain Souchon. Et notamment chez DC Comics, qui a révélé ce mois-ci l’apparence d’une de ses nouvelles héroïnes, introduite dans le comics Teen Titans en août dernier et qui a rejoint l’équipe de héros dans le numéro de décembre. Elle s’appelle Tanya Spears, c’est une scientifique de 17 ans, et elle remplace l’héroïne Power Girl, Karen Starr, qui a été renvoyée dans son univers et l’a chargée de poursuivre sa mission.

Sur le papier, elle a déjà l’air assez badass. Mais en plus de ça, l’héroïne a une apparence physique, qui, pour une fois, ne sert pas qu’à servir les fantasmes.

Tanya Spears est une jeune femme noire, ses cheveux sont frisés [suite aux remarques de certaines lectrices, nous avons retiré ici une formulation qui s’est avérée blessante — cela n’a jamais été notre intention, désolées de cette maladresse !], et elle a une poitrine de taille réaliste, franchement pas plus gonflée du boobie que la moyenne.

tanya-spears-powergirl

 

À lire aussi : Première héroïne noire pour les studios Dreamworks !

Et comme le fait remarquer le site The Mary Sue, Tanya Spears n’a plus d’ouverture sur son costume qui laisse voir ses seins, comme c’était le cas pour Karen Starr :

« Le design n’est pas encore parfait sans l’ouverture, bien sûr (nous voyons encore ici le nombril-et-décoletté-parfaitement-défini stéréotypé qu’ont tant de super-héroïnes femmes pour une raison inconnue), et je souhaite plus ou moins qu’elle aie sa propre série – après tout, c’est l’une des raisons pour lesquelles il a été si facile de s’attacher aussi rapidement à Ms Marvel, qui est aussi un personnage de femme noire qui a un héritage »

tanya-spears


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

17
Avatar de WillowWitch
17 janvier 2015 à 03h01
WillowWitch
Ce qui me gêne un peu, c'est que j'ai l'impression que les seules super-héroïnes pas trop sexualisées ne sont "que" des adolescentes (et encore je ne dis pas que toutes les ados ne sont pas hyper-sexualisées dans les comics).
A chaque fois que je découvre une fille de comics en me disant "Chouette, une fille à peu près réaliste !", elle a en fait 17 ans maximum (genre Rikki Barnes ou Rocket Girl). C'est déjà une avancée et c'est très bien pour les ados mais les personnages "femmes" sont condamnées à restées des projections de fantasme ?
Ben, chez les garçons adolescent aussi.
Regarde Spider-Man, Shazam, Superboy, Static Choc, Young Justice, etc, etc... (j'en oublie), la majorité des héros masculins adolescent ont des (+-) proportions réalistes ou "normale", proche de la réalité en tout cas.

Et regarde les héros adultes : Superman, Batman, Wolverine, etc, etc... Ils ont tous des proportions ultra exagéré, des énormes muscles, des énormes épaules, énormes mentons, des petites têtes, etc, etc... Partant parfois dans les extrêmes... :

(Mon pauvre... :'( )

Les comics avec des héros ados sont fait pour que l'ado se reconnaissent dans le personnage, qu'ils s'imaginent être le héro.
Les comics adulte, c'est différent, pour les héros hommes, c'est souvent fait pour faire rêver les lecteurs masculins d’être comme lui. Comme les comics, c'est américain, y'a un coté très machiste, donc très "Un héro adulte doit avoir une tonne de muscle, ça doit être ça, ça... Sinon, c'est une tafiole". (A l'inverse des mangas au Japon par exemple). Et plus on avance avec le temps, plus les héros masculins prennent en muscle et en proportion bizzare... L'irréaliste prime sur le réaliste, le comic, c'est du fantastique. Et ça marche aussi bien pour les héros hommes que pour les héros femmes.

Personnellement, je trouve cette nouvelle héroine très bien ! Un comic "super-héroique" ne doit pas être une représentation réaliste de l'humain. Tant que c'est pas indécent ou débile (genre des gros boobs plus gros qu'un ballon de volet ou une ""armure"" protégeant que le téton droit et un quart de bras), franchement, les propositions dans les comics, ce serait comme gueuler des gros yeux pas réaliste dans les mangas . C'est un style quoi...
Moi tout ce que je demande, c'est le scénario et l'écriture des personnages. Y'a tellement de cliché dès qu'un personnage féminin est héroïne de quelque chose (soit l'histoire amoureuse venu de nulle part, soit la femme forte à la Xena mais sans fond, ce qui ramène toujours au final à l'aspect femme fatale, qui amènera de nouveau à une écriture sexualisé), tout ce que je demande, c'est une bonne écriture (originale, ou en tout cas, avec le moins de cliché), ce serait cool. Et même dans le comics de super-héros en général, faut pas que ce soit "un bon comic avec/pour garçon" ou "un bon comic pour filles" ou "un bon comic avec une héroïne (souvent accompagné d'un adjectif genre "forte, indépendante, etc, etc)", mais juste "Un bon comic ! (et oh, y'a une fille en héro, j'avais pas remarqué tellement que l'histoire et les pouvoirs sont cool !)". Mais bon, là, je rêve peut-être .
1
Voir les 17 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

La pop culture s'écrit au féminin