Live now
Live now
Masquer
gilles-tourette-surrender-your-say-180×124
Actu mondiale

Surrender your say : une sensibilisation au syndrome de la Tourette

20 juin 2013
Pour sensibiliser au syndrome de Gilles de la Tourette, une association canadienne a lancé une opération sur Twitter qui consiste à perdre le contrôle de sa parole.

Le 19 juin, pour sensibiliser au syndrome Gilles de la Tourette, la fondation canadienne du syndrome de la Tourette a eu une idée plutôt originale : nous proposer, pour 24h, de perdre le contrôle de notre compte Twitter.

Ce trouble neurologique se caractérise par des tics, moteurs et vocaux (parfois dans des termes vulgaires). Cette maladie, plutôt spectaculaire vue de l’extérieur, entrave l’intégration dans les diverses instances de socialisation.

L’association canadienne, qui a pour but de défendre les personnes atteintes du syndrome, a choisi de passer par Twitter pour vulgariser la maladie dans les grandes lignes. Le principe est simple : il s’agit d’abandonner sa parole (surrender your say en anglais, qui est également le nom de l’opération).

En acceptant que le site ait accès à notre compte Twitter, on lui accorde le droit d’envoyer des tweets à notre place. Le but est bien évidemment de faire comprendre, dans une faible mesure, le handicap que peut représenter le syndrome : les personnes qui en sont atteintes ne contrôlent pas leur parole.

En voyant ton Twitter se remplir de phrases incompréhensives ou obscènes, tu peux alors réaliser à cette petite échelle ce que ça fait de ne pas avoir de maîtrise sur ses propres mots. Sur le site Surrender your say, on peut d’ailleurs lire « Imaginez que vous tweetez quelque chose d’embarrassant, d’offensant ou simplement bizarre, et que vous n’avez aucun contrôle là-dessus. C’est à quoi ressemble le syndrome de la Tourette ».

La campagne a commencé hier à 9h, heure canadienne et il est possible de s’inscrire jusqu’en début d’après-midi. À partir de ton inscription, des tweets pourront être envoyés n’importe quand avec ton compte pendant 24h – ce qui ne veut pas dire que tu ne pourras pas tweeter pendant ce laps de temps, bien sûr. Étant un peu tatillonne des réseaux sociaux, j’ai confié la tâche du test à ma collègue Brigitte Lebuysson, la chroniqueuse joie-des-fesses. Ça fonctionne bien :

tourette

Le truc assez symptomatique, dans cette histoire, c’est que certains twittos semblent avoir remarqué une érosion de leur nombre d’abonnés depuis qu’ils ont accepté que Surrender your say envoie des tweets avec leur nom. Ce qui donne, là encore, une certaine idée de ce que ça doit faire de voir les gens changer de place dans le bus quand on ne contrôle pas les sons et les mots qui sortent de notre bouche.

Les Commentaires
3

Avatar de Polly Maggoo
20 juin 2013 à 15h43
Polly Maggoo
En effet, j'imagine que ça doit être un peu près aussi traumatisant de voir des gens changer de place dans le bus parce qu'on a un handicap... que de perdre des followers sur twitter
Plus sérieusement je trouve que l’initiative est très originale, pour une fois qu'une campagne utilise intelligemment les codes des réseaux sociaux !
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

hana iran enquete cnn
Actu mondiale

En Iran, le viol est devenu une arme pour étouffer la mobilisation contre le régime

Maëlle Le Corre

23 nov 2022

1
raphael-renter-wuxdtGMNYaU-unsplash
Actu mondiale

Droits LGBTQI+ : des avancées significatives en passe d’être votées en Allemagne et en Belgique

Camille Lamblaut

22 nov 2022

markus-spiske-r1BS0pzlr1M-unsplash
Ecologie

Fin de la COP27 : pourquoi celles et ceux qui n’attendaient rien ont eu raison

Camille Lamblaut

21 nov 2022

La société s'écrit au féminin