Ces films d’horreur (ou non) qui nous ont TERRORISÉES

Il y a des images qui rentrent par les yeux et hantent l'esprit pour toujours. Les meufs de la rédac révèlent les films qui ont perturbé leur sommeil à jamais... Le dernier va vous surprendre.

Ces films d’horreur (ou non) qui nous ont TERRORISÉES

Je DÉTESTE les films d’horreur.

Je ne comprends pas l’intérêt de s’exposer à des images flippantes et d’angoisser volontairement, quand on peut très bien vivre une existence paisible, sans enfant possédé, ni poupée maléfique.

Comment se faire peur peut-être un loisir ? Pour moi, ça a autant de sens que de passer ses vacances dans la file d’attente de La Poste.

Du coup, j’ai décidé de te parler de ces films qui ont TERRORISÉ la rédac de madmoiZelle !

Vidocq, le film qui a terrorisé Queen Camille

J’ai complètement arrêté de regarder des films qui font flipper après une mauvaise expérience avec un film qui n’était MÊME PAS censé me faire flipper.

J’étais super contente d’aller voir Vidocq (l’adaptation avec Depardieu de la série des années 60).

Je me trouvais avec des amies du collège, accompagnés par la mère de l’une d’elles. Le film était diffusé un mois après sa sortie dans une salle polyvalente de village, un luxe pour la jeune ardéchoise que j’étais.

C’était vendredi soir, j’avais l’impression d’aller à Cannes tellement je sortais jamais, mais j’ai longtemps regretté cette soirée.

Inspiré de la vie d’un aventurier français, Vidocq se passe au 19ème siècle, la période qui me fout le plus le bourdon de toute l’Histoire.

Dans un Paris bien sale et bien sombre, il enquête sur un malade qui dépèce les meufs et suspend leurs peaux à des crochets. GREAT.

Je m’en suis longtemps voulu d’avoir vu le film car l’heure et demie de divertissement était loin de valoir le nombre de nuits d’angoisse qui suivirent.

J’y ai pensé chaque soir pendant au moins un an, j’en ai même rêvé et je n’ai JAMAIS osé le revoir.

Sixième Sens, le film qui a terrorisé Océane

Mes parents adorent le réalisateur M. Night Shyamalan, mais ils étaient bien conscients que ma sœur et moi, on était trop petites pour encaisser son film Sixième Sens.

Je devais avoir 8 ans ou peut-être un peu plus vieille… Un jour, je suis rentrée chez moi en fin d’après-midi après avoir joué avec mes copains-copines dans le parc.

Il faisait déjà nuit. Je suis arrivée dans le salon, mes parents regardaient Sixième Sens, et c’était pile le moment où le petit garçon est dans son espèce de tente, le pire moment du film qui fait trop flipper.

Et évidemment je suis un peu restée derrière le canapé sans que mes parents ne me voient parce que même si j’avais peur, j’étais captivée.

Bah j’aurais dû partir parce que ça m’a trauma !

Depuis, je l’ai revu, je le trouve génialissime et il me fait moins peur, mais c’est quand même le premier titre qui me vient quand on me demande quel film m’a fait le plus flipper…

The Ring, le film qui a terrorisé Mymy

Quand j’étais au collège, j’ai organisé ma première pyjama party avec mes premières copines de genre féminin.

Laisse-moi te dire que tout devait être PARFAIT.

Ça partait bien : on avait des sodas et du pop-corn, ma mère nous avait laissé plusieurs pièces à disposition et on avait réussi à choper The Ring (Le Cercle), en plus du film Les Simpson, histoire de bien se faire peur.

Je n’avais jamais vu de film d’horreur. The Ring m’a FLINGUÉ LA GUEULE.

On était 4 ados blotties sous une couette, à se cacher les yeux, aucune d’entre nous n’osant avouer qu’elle voulait arrêter.

Un flash ultra-violent sur une fille morte de terreur, contorsionnée dans un placard, m’a donné la très sincère impression d’être en train de crever.

Et puis ma mère a toqué à la porte.

Mes amies ont poussé des cris suraigus et se sont éparpillées dans tous les coins. J’ai demandé 5 fois à ma mère si c’était bien elle avant de lui ouvrir (elle a dû me croire zinzin), et ça a signé la fin de la projection.

On a décidé de plutôt mater Les Simpson… Mais on a tenu à finir The Ring le lendemain, en plein soleil, après les tartines. Bon. C’était quand même HORRIBLE DU CUL.

Je n’ai plus pu m’endormir dans mon salon (où se trouve la télé) pendant des années. Et j’ai toujours peur des filles aux trop longs cheveux noirs.

Répulsion, le film qui a terrorisé Anne

Le film qui m’a fait le plus flipper, c’est un vieux film en noir et blanc avec Catherine Deneuve.

L’héroïne souffre de je ne sais quelle pathologie mentale, mais elle devient progressivement de plus en plus atteinte, et elle a des hallucinations.

J’en ai fait des sales rêves pendant des semaines et je ne n’osais plus aller aux toilettes au milieu de la nuit parce que j’avais peur que des mains me saisissent dans le couloir.

Le CAUCHEMAR.

La piel que habito, le film qui a terrorisé Caro

Je ne sais par où commencer… Alors, très bonne intrigue, hein, bravo.

Mais c’est la chose la plus tordue et la plus dérangeante que j’ai jamais vue. Quelle angoisse.

En plus, je l’avais regardé en cours d’Espagnol. Malaise.

Tu vois le mot « malsain » ? Le voilà adapté en un film. Si tu aimes avoir la nausée, go, c’est pour toi !

The Truman Show, le film qui a terrorisé Alix

Je l’ai vu quand j’avais 10 ans, et il m’a rendu complètement parano.

J’ai passé mon adolescence à croire que j’étais adoptée et que tout le monde m’espionnait quand je dormais.

Je parlais aux caméras dans les toilettes pour leur demander d’arrêter de me filmer… Bref, pire film à montrer à un enfant !

Sinon, Le Nombre 23, aussi avec Jim Carrey, m’a également fucked up le cerveau. Je passais ensuite ma vie avec mes copines à voir le nombre 23 partout, à additionner nos dates de naissance, nos numéros de rue…

Bref, j’aurais pu devenir folle mais j’ai plutôt bien tourné.

Harry Potter à l’école des sorciers, le film qui a terrorisé Lucie

Vous moquez pas ! Quand tu vois ça à 7 ans, c’est plutôt effrayant quand même

J’ai fait beaucoup de cauchemars à cause du troll qui vient persécuter Hermione dans les toilettes…

Et est-ce qu’on peut parler de la fin du film, quand le Professeur Quirrell défait son turban et dévoile l’horrible face de VOLDEMORT ???

Pardon mais ça, plus le passage où Harry lui crame le visage avec ses mains, plus l’échiquier taille réelle de l’enfer, plus le chien à trois têtes : j’étais PAS BIENG.

Et toi, quel est le film d’horreur (ou pas) qui t’a mis en PLS ? 

À lire aussi : Peux-tu regarder Marianne seule même si t’es une flippette ?

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Libellule dansante

Sérieux ?? Je n'imaginais meme pas que ça puisse terroriser ! J'adorais tellement ce passage quand j'étais gamine que je le passais litteralement en boucle plusieurs fois chaque fois que je visionnais le film :ninja:
XD Comme quoi les sensibilités peuvent être vraiment différentes!
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!