Live now
Live now
Masquer
Capture d’écran 2022-11-18 à 22.55.07
Actu mondiale

Figure importante de la politique américaine, Nancy Pelosi laisse place à la « nouvelle génération »

À 82 ans, la Présidente des démocrates à la Chambre des représentants a annoncé qu’elle ne briguerait pas un autre mandat à la tête du parti. Un pas en arrière, mais absolument pas une retraite, pour cette pionnière à la longévité notable

« Je ne vais pas me représenter à la direction démocrate du prochain Congrès », a annoncé Nancy Pelosi, le 17 novembre. À 82 ans, la Présidente de la chambre basse et cheffe des démocrates quitte ses fonctions. Comme le précise Le Monde, cette annonce ne signe cependant pas la retraite de Pelosi, qui continuera à siéger à la Chambre, mais comme simple élue de la Californie.

Nancy Pelosi veut promouvoir une « nouvelle génération »

Alors que les Républicains ont remporté la majorité à la Chambre basse lors des élections de mi-mandat, le 17 novembre, la cheffe des démocrates devait inévitablement quitter la présidence de la Chambre. Mais elle a expliqué sa décision par la nécessité de promouvoir une « nouvelle génération ». Nancy Pelosi compte en effet à son actif 35 années passées à la Chambre et deux mandats à la tête des démocrates. Elle est aussi la première femme à avoir accédé au prestigieux poste de Présidente de la Chambre en 2007, puis à nouveau en 2019. 

Hakeem Jeffries, le premier homme noir à diriger la Chambre ?

Le président Joe Biden lui a immédiatement rendu hommage, saluant en elle une « fervente défenseure de la démocratie ». Dans son discours, Nancy Pelosi a en effet rappelé avoir travaillé avec trois présidents, George W. Bush, Barack Obama et Donald Trump. L’heure est désormais à la relève, et un nom est déjà pressenti pour assurer sa succession, celui d’Hakeem Jeffries, élu de New York. Âgé de 52 ans, il deviendrait le premier homme noir à diriger le parti à la Chambre.

À lire aussi : États-Unis : le droit à l’IVG peut-il faire la différence pour les démocrates ?

Visuel de Une : capture écran Youtube

Les Commentaires
1

Avatar de Bealor
21 novembre 2022 à 10h34
Bealor
Sauf erreur de ma part, dans son discours, elle dit avoir eu le plaisir de travailler avec 3 présidents : Bush, Obama et Biden, citant pour chacun des réalisations législatives dont elle est fière. Elle ne mentionnait pas Trump, bien qu'évidemment, elle aie servi pendant son mandat et a donc été House Speaker pendant 4 présidents Un Burn des plus classes
2
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu mondiale

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

hana iran enquete cnn
Actu mondiale

En Iran, le viol est devenu une arme pour étouffer la mobilisation contre le régime

Maëlle Le Corre

23 nov 2022

1
raphael-renter-wuxdtGMNYaU-unsplash
Actu mondiale

Droits LGBTQI+ : des avancées significatives en passe d’être votées en Allemagne et en Belgique

Camille Lamblaut

22 nov 2022

markus-spiske-r1BS0pzlr1M-unsplash
Ecologie

Fin de la COP27 : pourquoi celles et ceux qui n’attendaient rien ont eu raison

Camille Lamblaut

21 nov 2022

La société s'écrit au féminin