Live now
Live now
Masquer
etudiants-hongrois-nus-180×124
Actualités mondiales

Des étudiants se déshabillent pour protester contre le code vestimentaire

Des étudiants hongrois ont décidé de se mettre nus en signe de protestation contre le nouveau code vestimentaire imposé par leur université.

L’université de Kaposvar, en Hongrie, a récemment décidé de durcir son code vestimentaire :

« À partir du 1er octobre, il n’y aura plus de place à l’université pour les mini-jupes, les tongs, le maquillage très prononcé, les accessoires de mode inappropriés, ou les cheveux et ongles négligés. »

Ces demoiselles sont donc priées de bien vouloir rallonger leurs jupes ou passer au pantalon. Pour le haut, ce sera « cachez ce sein que je ne saurais voir

». Et pour ces messieurs, le costume est de rigueur.

Agacés par ces nouvelles contraintes vestimentaires, les étudiants d’un cours de théâtre ont organisé une manifestation un peu spéciale. Puisque leurs vêtements semblent poser problème à l’université, ils proposent une solution pleine de bon sens : supprimons les vêtements !

C’est en sous-vêtements ou complètement nus qu’ils ont assisté à leur cours de théâtre, avec le soutien de leur prof, fort peu vêtue elle-même comme on peut le constater dans cette vidéo :

Après les conducteurs de train suédois en jupe, voici donc les étudiants de Kaposvar à poil.

Le code vestimentaire est-il un concept dépassé ? Serais-tu prête à te déshabiller pour défendre ta liberté vestimentaire ?

— via


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

7
Avatar de Freehug
9 octobre 2013 à 03h10
Freehug
Oh là là, si on croise une grosse administration avec ce genre de règles floues et foireuses, j'imagine déjà le bordel.......
"- Vos ongles sont négligés! C'est quoi ce rouge pétant sur des griffes de 15 centimètres!
- Ah non j'y ai passé 2 heures et 30mn j'appelle pas ça négligé moi et j'ai un certificat de l'esthéticienne
- Ah bon d'accord. Et vous là vous êtes chauve mademoiselle!!
- Je reviens de chimio madame
- Oui ben je regrette mais il faut envoyer le formulaire 365B à votre caisse d'assurance et le renvoyer sous 33.4 heures au bureau 116 caché dans le placard à balai, avec signature de votre oncologue, de votre coiffeur traitant (avec attestation) et du commissaire de la police du bon goût"

(mauvaise) blague à part, @October Rain a tout dit!
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : Creative Commons
Actualités mondiales

Daniel Alves, ex-footballeur du PSG et du Barça, condamné à 4 ans et demi de prison pour viol

1
Source : nevodka / Getty Images
Actualités mondiales

États-Unis : la Cour suprême de l’Alabama considère qu’un embryon congelé est un enfant

15
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

Trans Rights / Droits des personnes trans
Actualités mondiales

Népal : l’ONG Human Rights Watch dénonce les examens médicaux « invasifs » sur les personnes transgenres

1
Ian Taylor / unsplash
Actualités mondiales

En Grèce, les couples de même sexe vont (enfin) pouvoir se marier et adopter

films-sexy-netflix-saint-valentin
Actualités mondiales

En Russie, l’Église orthodoxe veut interdire la Saint-Valentin

1
Source : Wikimedia Commons
Actualités mondiales

L’ancien Premier ministre des Pays-Bas a recours à une « euthanasie en duo » avec sa femme

Dans le docu « Ukraine, sur les traces des bourreaux », 2 journalistes retracent les crimes de guerre de Poutine // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

Dans le docu « Ukraine, sur les traces des bourreaux », 2 journalistes retracent les crimes de guerre de Poutine

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-31T145554.577
Actualités mondiales

Au Japon, un discours sexiste et âgiste de l’ancien Premier ministre Taro Aso scandalise (et il y a de quoi)

La société s'écrit au féminin