Live now
Live now
Masquer
education-sexuelle-ados
Actu en France

L’éducation sexuelle des ados français, on en parle ?

Qui parle de sexe aux adolescents français ? « Youporn ! » de leur propre aveu. À l’heure où les ados « se forment » sur Internet, l’éducation sexuelle n’a jamais été aussi nécessaire, à en juger par le témoignage hallucinant d’un éducateur.

G. Stevens est une professionnelle d’une association agréée par l’Éducation Nationale pour intervenir en milieu scolaire. Elle anime des sessions d’éducation à la sexualité dans les collèges, conformément à la loi du 4 juillet 2001, qui dispose qu’« une information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d’au moins trois séances annuelles et par groupes d’âges homogènes ».

Et à la lire, cette éducation sexuelle est plus que nécessaire, elle est indispensable.

« Le plaisir ? Rien à foutre. Ma meuf je la prends, je la retourne, je la reprends, et basta »

Ils sont en 3ème ou en 4ème, et selon l’auteur, « les fantasmes que se construisent ces enfants-là leurs promettent une sexualité épouvantable ».

Des filles pour qui « la réussite ultime s’appelle Zahia » aux garçons obnubilés par les stéréotypes de la virilité, tout est à refaire pour les éducateurs, simples Davids contre le Goliath des médias et de l’Internet.

L’enjeu n’est pas, comme le redoutent certains partisans de La Manif Pour Tous, de « pervertir la jeunesse », mais de lui donner une autre approche de la sexualité, autre que celle à laquelle elle se retrouve quotidiennement exposée, par tous ces canaux difficiles à maîtriser pour les parents.

« Quel est le problème, me direz-vous ? N’est-il pas bon pour un individu de s’inscrire dans un groupe genré, de construire son identité en accord avec la société dans laquelle il évolue ?

Certes, mais n’est-il pas bon également de lui permettre d’identifier ces mécanismes, et de distinguer, ou du moins de s’interroger, sur ce qui le meut au quotidien ?

Autrement dit, pour les collégiens : est-ce que je suis obligé de regarder du porno parce que je suis un garçon ? Est-ce que toutes les filles sont condamnées à se faire violer ? »

La suite – édifiante – est à lire sur Rue69 :  Éducation sexuelle : je suis payée pour pervertir la jeunesse française

Les Commentaires
31

Avatar de Meynna
21 février 2014 à 12h39
Meynna
@iridae
Oui, je pense qu'on s'est mieux compris
Je pense que le fait de devoir mobiliser des images ou vidéos reste assez marginal ou du moins je l'espère ^^.
0
Voir les 31 commentaires

Plus de contenus Actu en France

norman
Pop culture

Youtube envisage de sanctionner Norman Thavaud et Léo Grasset, accusés de viols

Maya Boukella

07 déc 2022

10
Sexo

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
Cyrus North, recalé par son robot sexuel à IA à 11 000 $, interroge la culture du viol
Actu sexe

Cyrus North, recalé par son robot sexuel doté d’intelligence artificielle à 11 000 $, interroge la culture du viol

Anthony Vincent

06 déc 2022

61
consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

1
Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

8
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

La société s'écrit au féminin