Live now
Live now
Masquer
demain-tout-commence-bande-annonce
Culture

Demain tout commence, une jolie comédie dramatique sur la famille

Demain tout commence promet une bonne dose de larmes ! La comédie dramatique avec Omar Sy et Clémence Poésy vient décortiquer les relations familiales.

Omar Sy est à l’affiche de Demain tout commence, qui sortira en salles le 7 décembre prochain.

La bande-annonce montre bien la complicité entre un père et sa fille alors que les débuts n’étaient pas forcément évidents. Samuel est un grand gamin qui n’a jamais véritablement assumé ses responsabilités et se retrouve avec une fille sur les bras du jour au lendemain.

Des années s’écoulent puis la mère de sa fille (jouée par Clémence Poésy) revient dans leur vie pour le meilleur et pour le pire.

Est-ce que je peux dire que j’ai littéralement pleuré rien que durant la bande-annonce ? Je pense que ça donne une bonne idée de l’émotion renvoyée par cette comédie dramatique

À l’occasion du film, Omar Sy et Gloria Colston (oui, c’est vraiment son prénom) s’expriment dans une vidéo making-of pour montrer à quel point sur le tournage tout semblait naturel. Et je dois avouer, ils ont tous les deux un sourire contagieux.

https://www.youtube.com/watch?v=o5IpDrAW8vA&feature=youtu.be

En tout cas, ça donne envie ! Demain tout commence sera en salles dès le 7 décembre.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

2
Avatar de Aki
25 novembre 2016 à 20h11
Aki
Ce film est FORTEMENT inspiré (bon c'est l'adaptation quoi) ,(et je ne critique pas) ,d'un film mexicain d'Eugenio Derbez "Ni repris ni échangé" , c'est un film que j'ai vu et je l'ai complètement reconnu dans la bande annonce, même si "l'ambiance" et l'univers du film semblent différents c'est bien la même histoire ... Je ne sais pas si ils vont être fidèles jusqu'au bout du film mais si c'est le cas ça promet effectivement des moments de forte émotion ....
J'en profite pour vous conseiller de voir "ni repris ni échangé" justement, c'est un film vraiment original que j'ai adoré, ça change des films américains ou français et l'ambiance très particulière de ce film m'a beaucoup plu, il y a de l'absurde, de la tendresse, c'est drôle et touchant à la fois ... vraiment c'est un film à voir
Oui, sur le pitch, mais le ton de "Ni repris ni échangé" (DISPO SUR NETFLIX, foncez, il est trop bien, complètement d'accord !!) était beaucoup plus absurde quand même ! Je pense que c'est pas le premier ni le dernier film qui sera similaire !
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Culture

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

La pop culture s'écrit au féminin