Dans la tendance des bottines à semelle crantée, les Kross Boots de No Name nous font du pied


Souliers star des années 1990, les bottines à semelle crantée compensée de la marque No Name sont remises au goût du jour. Pile dans la tendance des grosses chaussures un brin massives, pour rendre un peu moins girly n'importe quelle tenue.

Alerte shoes : dans la hype des rangers à semelle crantée, les Kross Boots de No Name nous font du piedNo Name

Fondée en 1991, la marque No Name a grandement participé à définir le style de sa décennie : dans les nineties, ses chaussures comptaient parmi les plus en vue du moment.

Perchées sur des plateformes de plus de 5 cm qui donnent de la hauteur, les baskets compensées et bottines à semelles crantées de la griffe brillaient par leur côté massif, un brin bourrin, qui donnait une autre vision du féminin. Le genre de chaussures parfaites pour gueuler les paroles des hymnes pop des Spice Girls !

Trente ans plus tard, à l’heure où les souliers mastoc reviennent sur le devant de la scène mode, voilà que No Name met à jour l’un de ses modèles les plus iconiques : les Kross Boots.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NØ NAME (@nonameshoes)

Pourquoi on kiffe les Kross Boots de No Name

Coucou la giga semelle crantée pour fouler le pavé d’un pas décidé et les lacets aux oeillets de métal façon chaussures de randonnée ! Pile dans l’air du temps, leur allure de rangers nous offre une dégaine de Lara Croft. Et nous rappelle aujourd’hui un modèle Prada, doté d’une petite poche à la cheville, vue aux pieds de nombreuses influenceuses, et qui coûte 10 fois le prix des No Name…

C’est donc un bon dupe, avec une histoire, et réputé pour être plutôt solide — pour ne pas dire increvable.

Comment porter de grosses rangers à semelle crantée ?

On peut la jouer premier degré, en rentrant un jogging dans ces rangers, un sweat à capuche et une grosse veste ou surchemise utilitaire pour une dégaine plutôt street.

Ou plus casual chic avec un jean droit, voire baggy, un t-shirt blanc ou chemisier et une veste en cuir.

Voire les décaler complètement en laissant dépasser des chaussettes blanches ou pastel de ses rangers, une jupe, un haut boxy, et une veste en jean. Ou n’importe quelle robe qu’on voudrait rendre un peu moins girly.

En fait, l’avantage de ces boots, c’est qu’elles vont avec tout, et surtout avec ce qu’on veut.

Sélection de grosses bottines crantées No Name

 

À lire aussi : Que vous le vouliez ou non, le monde est tombé croc-love des Crocs

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

Croquelicot

#vasurvinted #omgyes #clicclic #merciaurevoir
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!