Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

D, tome 1 : Lord Faureston (Ayroles, Maïorana et Leprévost)

05 fév 2009

Alors D., comme ça, ça ne te parle sans doute pas vraiment…mais si je te dis vampire… peut-être que tu vois un peu mieux à quel illustre personnage le titre fait référence. Ce premier tome va te faire entrer dans l’univers des chasseurs de vampires, un univers peuplé de mystérieux dandys et de délicieuses minettes…

Laisse-moi te raconter un peu…

Richard Drake est un explorateur qui vient de rentrer de sa dernière expédition, et qui erre de clubs en bals pour narrer ses récits de voyage (et récupérer des financements pour un prochain départ). Dans un de ces bals il fait la rencontre de la très jolie Miss Lacombe, une brunette au caractère bien trempé qui n’hésite pas à lui dire ce qu’elle pense de ses récits qu’elle trouve bien licencieux… Pendant qu’ils s’engueulent et se draguent en même temps, intervient un certain Lord Faureston, un blondinet très dandy-décadent qui invite la belle à danser…

Lord Faureston, le mystérieux neveu de Lady Caversham, une dame du monde qui semble de plus en plus souffrante…

Et pour Miss Lacombe, cela va devenir difficile de choisir entre le fougueux Richard Drake qui lui coure après sans prendre de pincettes, et ce Lord qui l’innonde de roses rouges et hante ses rêves.

C’est alors qu’intervient Mister Jones, qui se prétend chasseur de vampires et assure à Drake que la demoiselle est en danger….

Un premier tome déjà riche en rebondissements

Dans la plupart des séries de bande-dessinées, le premier tome est l’occasion de poser les bases de l’histoire. Présentations des personnages, des enjeux et ça peut parfois sembler un peu longuet.

Mais avec Ayroles au scénario (qui est aussi à l’origine de l’excellent de Cape et de Crocs et des Sept Missionnaires -les deux aux éditions Delcourt-), on est loin de tout ça. D. démarre très fort. Sombre, violent, et en même temps drôle et entrainant grâce à des dialogues enlevés et à des personnages excellents, il se lit avec un grand, grand plaisir.

Le genre de série dont on sait qu’on va attendre chaque sortie avec une impatience fébrile, et qu’on peut prêter à tous nos potes en sachant qu’il seront forcément conquis !

Les Commentaires
2

Avatar de Elsa
6 février 2009 à 23h55
Elsa
c'est trop d'honneur ma jolie :o ! en tout cas j'éspère que cette excellente bd tentera quelques madmoizelles !
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Livres

Sport
[Site web] Visuel horizontal Édito (1)

« Combattantes » retrace la longue histoire du rugby féminin (et c’est passionnant)

Livres
COUV_LES FEMMES DU LIEN_Plat1

L’incroyable Les femmes du lien est à mettre entre toutes les mains !

Pauline Leduc

29 sep 2022

2
Daronne
Couverture du livre jeunesse Cheveux mouillés, de Joshua Servier

Ce livre jeunesse autour d’une sirène noire qui apprend à aimer ses cheveux va inspirer petits et grands

Anthony Vincent

18 sep 2022

6
Pop culture
roman-seul-un-monstre-lumen
Sponsorisé

Si vous faisiez partie d’un roman de fantasy, quel serait votre don surnaturel ?

Livres
halimata fofana

Halimata Fofana, autrice de À l’ombre de la cité Rimbaud, brise le tabou de l’excision

La Rédaction

11 sep 2022

1
Livres
Virginie Despentes

Critique : « pardon Virginie, mais je ne suis pas à fond sur Cher Connard »

Marion Olité

10 sep 2022

17
Livres
asal-lotfi-8ePZbdxnpi0-unsplash

Rentrée littéraire : 3 premiers romans à lire d’urgence

Pauline Leduc

07 sep 2022

Livres
meuf livre

La rentrée littéraire féministe : 5 romans bouleversants à ne pas manquer

Maya Boukella

04 sep 2022

Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

En écriture : avec Élise Nebout, cofondatrice de l’école Les Mots

Marie-Stéphanie Servos

28 août 2022

Livres
livre Bethany Laird

La rentrée littéraire en lutte : 5 pépites féministes et LGBT à ne pas manquer

Maya Boukella

27 août 2022

1

La pop culture s'écrit au féminin