Live now
Live now
Masquer
contraception-masculine-vasalgel
Sexo

Où en est le Vasalgel, le futur de la contraception masculine ?

08 fév 2017 9

Vasalgel, c’est une contraception masculine non-contraignante, réversible et sans hormones qui pourrait arriver sur le marché en 2018. On fait le point.

La contraception masculine généralisée, c’est peut-être pour bientôt !

Une étude publiée dans le journal scientifique Basic and Clinical Andrology et relayée par 20 minutes a prouvé l’efficacité du Vasalgel™ sur des macaques dans le but d’éviter les grossesses. L’année dernière, une autre recherche avait également montré des résultats très positifs sur des lapins.

Cela représente un espoir pour ceux qui n’ont aujourd’hui comme contraception possible que les préservatifs et la vasectomie. Ce manque de choix oblige souvent à se reposer sur les femmes qui ont, elles, un panel plus important de méthodes possibles.

À lire aussi : Le stérilet est déconseillé aux nullipares, et autres idées reçues erronées sur la contraception

Le Vasalgel, une solution miracle ?

Le principe du Vasalgel est relativement simple : empêcher (avec un gel injecté) les canaux par lesquels transitent les spermatozoïdes de fonctionner. Cela permet qu’ils ne se mélangent pas au liquide qui est éjaculé au cours de l’acte sexuel.

Grâce à ce procédé, un homme peut toujours jouir et éjaculer, mais il ne peut pas procréer.

Cette solution est en théorie réversible, que ce soit des mois ou des années plus tard, grâce à une autre injection éliminant ce gel.

Le Vasalgel comporte donc plusieurs avantages. Cela évite une intervention chirurgicale, comme c’est le cas pour une vasectomie. De plus, cette méthode ne comporte pas d’hormones donc ne risque pas d’altérer la libido.

À quand une contraception masculine généralisée ?

Selon l’article de 20 minutes toujours, des essais cliniques seraient en cours de préparation chez l’homme. Un autre article du site parlait l’année dernière d’une mise sur le marché en 2018.

Alors, en attendant, il faudra faire comme on a toujours fait, c’est-à-dire autrement.

À lire aussi : La contraception masculine analysée par Pitoum en vidéo

Les Commentaires
9

Avatar de Specialista
11 février 2017 à 11h35
Specialista
@Specialista Je suis stérilisée (depuis 3 ans) par ablation des trompes faite par endoscopie. Je n'ai pas de cicatrice et pourtant, je cicatrise très très très trèèèèèès mal (je me suis écorché les genoux en septembre, j'ai toujours les traces). Je ne saurais même plus dire où je suis sensée les avoir ces cicatrices. Donc, si c'était ton principal frein, tu peux être rassurée de ce côté-là

Merci pour ton témoignage
J'ai peut-être interprété un article de travers alors, je vais relancer mes recherches sur le sujet
1
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Sexo

Conseils sexe
Plan à trois – sexualité

Les 5 clés d’un plan à 3 réussi, selon une coach en sexualité

Kalindi Ramphul

22 sep 2021

3
Actu sexe
Espace – couple – fusée

Gravité zéro, intimité inexistante… le sexe dans l’espace promet d’être une galère

Conseils sexe
pet – vaginal – frout

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir au sujet du frout (pet vaginal) sans oser le demander

Anouk Perry

22 sep 2021

5
Actu sexe
Youtube – critique – OnlyFans

Des youtubeurs s’improvisent critiques de comptes OnlyFans et ce n’est pas une bonne nouvelle

Santé
comment-mettre-un-tampon

Voici comment mettre et enlever un tampon, parce qu’il n’y a pas de question con

QueenCamille

21 sep 2021

9
Sexo
Podcast – érotique – femme

Envie de tester l’excitation audio ? Le podcast érotique CtrlX vient vous faire vibrer les oreilles

Santé sexuelle
[Site web] Visuel horizontal (1)-3

Atteinte d’endométriose, l’humoriste Amy Schumer se fait retirer l’utérus et l’appendice

Conseils sexe
Accessoires érotiques

5 clichés sur les sextoys qu’on aimerait voir disparaître

Actu sexe
Femmes – Europe -sexualité

La crise sanitaire provoque un pic de masturbation

Santé
crampe-menstruelle

Vaccin contre le Covid et endométriose : « encore une fois, on ne nous prend pas au sérieux »

Élodie Potente

14 sep 2021

15

La société s'écrit au féminin