Live now
Live now
Masquer
mosntres-et-compagnie-2
Pop culture

Comment ? Il y a la suite de « Monstres & Cie » qui vient de sortir sur Disney+ ?

Après le classique film d’animation Pixar Monstres & Cie, sorti il y a déjà plus de vingt (coucou, c’est le coup de vieux), la suite vient de débarquer sous forme de mini-série, sur la plateforme Disney+.

Ils sont de retour, ça y est ! Vingt après la fin d’un des meilleurs Pixar (en toute objectivité, bien sûr), les monstres de la nuit reprennent du service.

L’intrigue se déroule juste après la fin du film et de gros changements sont en cours à l’usine de traitement de cris d’enfants, puisque ceux-ci ne sont plus utilisés pour alimenter en énergie la ville de Monstropolis. Les pleurs et les cris des enfants ont été remplacés par leurs rires, bien plus efficaces.

Monstres & Cie au travail, une suite attendue

Mais alors, c’est quoi l’histoire de cette suite ? Qu’est-ce qu’il va se passer ? L’intrigue se déroulant presque immédiatement après que Bouh soit rentrée chez elle (après des adieux déchirants avec Sully, on en pleure encore), on pourra découvrir un tout nouveau personnage : Tylor Tuskmon.

Ce dernier veut réaliser son rêve de gosse : devenir une terreur, une vraie. Affecté provisoirement à MIFT, la Monstre Intervention Force Team, il découvre avec stupeur que la peur a été remplacée par le rire. Le choc.

Monsters at Work | Official Trailer | Disney+

 

Si l’on retrouve les héros du premier film dans cette nouvelle aventure, à savoir Bob et Sully, les monstres gentils, ne vous attendez pas à voir la petite Bouh débarquer : cette dernière ne fera pas partie du show, comme l’a annoncé le réalisateur, Bobs Gannaway, dans une conférence de presse relayée par BFMTV :

« Bouh n’apparaît pas dans la série. On en a parlé avec Pete Docter (le créateur du film, NDLR). On est tous les deux tombés d’accord pour dire que la relation entre Bouh et Sully est si précieuse et si merveilleuse que nous voulons que le monde ait sa propre interprétation de la manière dont cette relation continue, et ne pas la définir. C’est très important pour Pete. Ce n’est pas que nous n’aimons pas Bouh, mais nous voulons la préserver. »

Le début de la mini-série, déclinée en dix épisodes d’une demi-heure, est déjà disponible sur Disney+.

À lire aussi : Cette théorie sur la mort de Mufasa va vous retourner le cerveau

Les Commentaires
1

Avatar de Witch'Daughter
7 juillet 2021 à 10h16
Witch'Daughter
MAIS CEST GENIAL !!!
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Pop culture

Sélection de films
L’HORREUR ÇA FAIT PEUR

Les 10 meilleurs films d’horreur cultes qui font toujours aussi peur

Maya Boukella

24 sep 2022

4
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Musique
L'artiste Tamino photographié par Jeton Bakalli

Interview de Tamino qui sort son 2e album, Sahar : « Mon introversion fait ma force »

Anthony Vincent

23 sep 2022

3
Cinéma
knock at the door

Toc toc : Knock at the Cabin, le nouveau film de M. Night Shyamalan a sa bande annonce

Maya Boukella

23 sep 2022

Interviews cinéma
Motlys ninjababy

« Pourquoi les gens donnent leur avis quand on ne veut pas être mère ? » entretien avec la réalisatrice de Ninjababy, Yngvild Sve Flikke

Maya Boukella

21 sep 2022

Daronne
wish-disney

Ce qu’on sait déjà sur Wish, le prochain Disney tout mielleux

Manon Portanier

20 sep 2022

Mode
5
Sponsorisé

Les vêtements peuvent-ils impacter la créativité ? Rencontre avec l’artiste et comédienne Claire Romain

Oscar Staerman

19 sep 2022

Série télé
blade runner warner bros

La série Blade Runner 2099, produite par Ridley Scott, débarque sur Prime Video

Maya Boukella

19 sep 2022

1
Daronne
Couverture du livre jeunesse Cheveux mouillés, de Joshua Servier

Ce livre jeunesse autour d’une sirène noire qui apprend à aimer ses cheveux va inspirer petits et grands

Anthony Vincent

18 sep 2022

6
Sélection de films
crown

4 films et séries sur la reine Elizabeth II

Maya Boukella

18 sep 2022

2
Pop culture
whitewashing hollywood vertical

Hollywood a une longue histoire avec le whitewashing des personnages racisés

La pop culture s'écrit au féminin