Comment avouer à mon enfant que non, ses dessins n’iront pas sur le frigo


Vous avez des questions ? La Daronne a des réponses ! Bienvenue dans cette treizième édition de notre courrier du cœur, initialement publié chez Rockie et qui va maintenant vivre sa meilleure vie chez Madmoizelle.

Comment avouer à mon enfant que non, ses dessins n’iront pas sur le frigo@Allan Mas / Pexels

Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non, c’est Superman la Daronne qui vole à votre secours avec ses conseils foireux à prendre au millième degré !

La question de la semaine

Chère Daronne, 

J’ai un petit garçon de quatre ans qui a la même fibre artistique que Picasso, le talent en moins. C’est pas pour être méchante hein, mais ses dessins ne sont pas encore dignes d’être exposés dans les grands musées, et encore moins sur mon frigo.

Le problème, c’est que j’ai déjà trois cartons entiers remplis de ses « œuvres ». Ça prend de la place, je ne sais pas quoi en faire, et si par malheur il me voit les jeter à la poubelle je suis bonne pour une énorme crise de nerfs de sa part. 

Aide-moi chère Daronne, comment lui expliquer que je ne peux pas garder toutes ses créations sans passer pour la pire des mères ?

Bisous, 

Virginie 

La réponse de la Daronne

Mon petit rôti aux herbes,

Sache que tu n’es pas seule. Combien de parents se retrouvent chaque année avec des centaines et des centaines de dessins sur les bras, sans savoir qu’en faire ? Et encore, quand je dis « dessins », c’est un bien grand mot. Jusqu’à ce que les enfants aient un minimum de coordination, ils se contentent de gribouiller trois coups de crayon sur une feuille et sont persuadés que c’est du génie.

Alors qu’en vrai, avouons-le-nous, c’est moche, si moche. C’est pas de leur faute hein, mais bordel, et si nous disions stop à la dictature des gribouillages qu’on est obligées d’accrocher sur la porte du frigo ? Entre les magnets en forme de lettres de l’alphabet, les aimants à thèmes ramenés par belle-maman dès qu’elle visite une nouvelle ville de France, les cartes postales envoyées par tata Janine et les quittances de loyer à payer, arrêtons de polluer la porte du frigo qui n’a rien demandé, la pauvre.

Tu me demandes comment lui expliquer que tu ne peux pas garder toutes ses œuvres sans risquer de l’envoyer sur le divan d’un psychanalyste plus tard ? Eh bien malheureusement, il n’y a pas trente-six solutions : il faut mentir.

Oui oui, mentir à ton enfant, c’est pas bien. C’est tromper la confiance que tu mets à l’intérieur de lui et tout et tout, mais déjà que tu lui fais croire au Père Noël, à la Petite Souris et aux cloches de Pâques, c’est pas un petit mensonge supplémentaire qui va aggraver ton cas.

Je vais, parce que je suis très généreuse et altruiste aujourd’hui, te donner mes techniques de Sioux, celles que j’ai pu utiliser pendant des années pour ne pas garder TOUS les dessins de mes rejetons et laisser la porte de mon réfrigérateur respirer, le tout sans traumatiser la chair de ma chair.

  • Il te ramène un énième dessin de l’école ou de la crèche ? Super, félicite-le comme il se doit, sans en faire des caisses non plus (n’oublions pas que ça reste très moche hein). Ensuite, une fois qu’il est dans son bain/à table pour diner/au lit sous sa couette, fais une jolie petite boule du dessin et fous-le à la poubelle en faisant en sorte que des déchets du quotidien soient rajoutés par-dessus. Ni vu ni connu, le dessin aura disparu. Tu crois qu’il te demandera le lendemain matin où se trouve son œuvre d’art ? Que nenni, les enfants ont une mémoire particulièrement limitée (c’est bien pratique d’ailleurs), et il ne se souviendra même plus te l’avoir donné.
  • Si tu n’aimes pas particulièrement tes beaux-parents, tu peux leur préparer de jolis petits colis tous les mois avec les fresques du lardon. Oui, c’est déplacer le problème, mais il vaut mieux leur porte de frigo plutôt que la tienne, à la guerre comme à la guerre.
  • Si jamais l’enfant se souvient qu’il a eu un éclair de génie et de créativité et qu’il s’inquiète de ne pas retrouver le fruit de son imagination sur le frigo familial, tu peux lui dire que tu l’as envoyé par la Poste au Père Noël, afin de graisser la patte de ce dernier pour que les jouets déposés cette année sous le sapin soient particulièrement cools. Ton enfant aura ainsi le sentiment de faire partie d’une famille de mafieux et développera une assurance et une confiance en lui qui pourra lui être utile toute sa vie.
  • Tu peux accrocher SES dessins dans SA chambre. Une fois qu’il ne verra plus un centimètre de papier peint et que son antre sera envahie, ça lui coupera peut-être l’envie de continuer à produire des dessins aussi rapidement que Plantu dans Le Monde.

Après, si tu t’en fous de traumatiser ton môme et que tu n’as pas peur de te taper sa rage dans quelques années une fois que son psy l’aura aidé à comprendre que tous ses malheurs sont dus au manque de bienveillance et de compassion de sa mère, tu peux lui dire la vérité, à savoir que les dessins c’est cool, mais que c’est mieux si c’est assorti à la décoration de l’appartement.

Enfin, une dernière solution : passe au zéro déchet et achète-lui une ardoise magique. Quoi de mieux pour ton frigo et la planète qu’un truc qui lui permet de dessiner à l’infini et d’effacer le tout ensuite ?

J’espère que mes conseils auront pu t’aider, et que tu pourras balancer discrètement tes trois cartons, ni vu ni connu j’t’embrouille.

Je te laisse, j’ai une poubelle à sortir.

La bisette,

Ta Daronne


 

Chère Daronne, la réponse à vos questions

Voilà, c’était le 13e épisode de notre courrier du cœur baptisé Chère Daronne, qui parle d’amour bien sûr, mais aussi de relations humaines compliquées et de galères du quotidien !

Nous répondons à VOS questions avec une grosse louche d’humour et d’autodérision, un petit peu de bienveillance et quelques conseils plus ou moins foireux de la daronne le cas échéant. Vous pouvez retrouver les épisodes précédents ci-dessous :

  1. Chère Daronne, mon mec passe sa vie sur Tinder, que faire ?
  2. Chère Daronne, le confinement encroûte mon couple, help !
  3. Chère Daronne, j’ai un bébé de 9 mois et le manque de sommeil me fait vriller, help !
  4. Chère Daronne, comment faire taire mon voisin bruyant sans finir en prison ?
  5. Chère Daronne, aide-moi à faire comprendre à mon mec qu’il étend mal le linge
  6. Chère Daronne, le père de mon bébé se fout de ma tronche, que faire ?
  7. L’ambiance au boulot est ultra pourrie et je n’en peux plus, comment réagir ?
  8. J’ai peur de perdre mes amies après avoir eu un enfant, help !
  9. Comment motiver mon mec à faire un enfant, et vite ?
  10. Au secours, mon bébé ne veut QUE MAMAN, mais Maman a des trucs à faire
  11. Help, je suis confinée avec mes enfants et je dois les occuper
  12. Help, mon beau-père est un vieux réac, que faire ?

Si vous voulez participer à la rubrique, écrivez-nous sur daronne[at]madmoizelle.com, en précisant en objet « Chère Daronne » !

Chère Daronne

Chère Daronne


Tous ses articles

Commentaires

abou333

Moi j’ai surtout le souvenir que j’offrais peu de dessins, en tout cas à partir de l’âge de 4 ans peut-être, parce qu’avant ça, c’est un peu flou, souvent même, je ne voulais pas les montrer, et c’est ma mère qui a insisté pour en garder, parce que j’avais un certains talent qui se pointait déjà et elle voulait garder des traces de mon évolution... Je n’ai pas encore d’enfants, mais je me demande des fois comment je vais réagir à leurs dessins, s’ils sont nulles, sachant qu’à déjà 3 ans, j’avais une avance de quelques années à ce niveau que j’avais déjà rapidement dépassé le stade du bonhomme allumette et de la boule informe rappelant vaguement une patate. Peut-être que la faculté de mentir avec bienveillance s’acquiert en devenant parent .
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!