La charge mentale de la contraception illustrée par Emma

La charge mentale ne concerne pas que les tâches ménagères. Bien souvent, les femmes sont, dans un couple hétéro, les seules à éviter activement une grossesse non désirée...

La charge mentale de la contraception illustrée par Emma

Récemment, j’interviewais Emma qui me parlait de ces hommes largués « à cause » de sa BD sur la charge mentale.

Elle me révélait qu’elle allait s’attaquer au sujet de la charge mentale concernant la contraception, et c’est chose faite !

La charge mentale de la contraception

Dans sa nouvelle BD, Les conséquences, Emma parle des effets de sa prise de position sur la charge mentale, mais pas seulement.

Elle aborde toutes les préoccupations touchant les femmes de façon spécifique : l’apparence, la sécurité dans l’espace public, les tâches ménagères… et la contraception.

La contraception est encore majoritairement une « affaire de femmes ».

D’un côté, ça se comprend : ce sont les femmes qui tombent enceintes en cas de grossesse non désirées, ce sont elles qui mènent cette grossesse à terme ou l’interrompent.

Ce sont les femmes qui ont diverses options de contraception hormonale ou mécanique, alors que pour les hommes, seuls le préservatif et dans une moindre mesure la vasectomie sont accessibles.

La pilule masculine ou le fameux Vasalgel ne sont pas encore disponibles à grande échelle.

Mais est-ce une raison pour s’en dédouaner ?

La contraception, l’affaire de toutes… et tous

Dans un couple hétéro qui ne souhaite pas faire d’enfant, les deux partenaires peuvent partager la charge mentale de la contraception.

Extrait de la BD d’Emma, Les conséquences

Penser à avoir des capotes au cas où il y a un souci avec la contraception de sa partenaire, se tenir au courant de comment elle lui convient, participer financièrement aux frais…

Ne pas prendre de risque inconsidéré, ne pas « négocier » pour du sexe moins bien protégé mais « plus agréable »…

Ces choses ne sont pas difficiles à mettre en place. Et elles montrent une volonté de s’impliquer activement dans la contraception, sans se dire que « c’est un problème de meuf ».

Voire « c’est le problème de ma meuf »…

Pour une meilleure contraception masculine, c’est aux hommes d’agir

Emma conclut sa BD avec des recommandations aux hommes qui ne sont pas satisfaits de ce statu quo, mais ne savent pas comment agir :

Extrait de la BD d’Emma, Les conséquences

Elle vous propose aussi de poster dans les commentaires si vous voulez qu’elle parle de contraception plus en détails. Alors n’hésitez pas à vous manifester !

À lire aussi : Oui, la contraception pour homme existe au-delà du préservatif… et voici pourquoi vous l’ignorez

L'essentiel de madmoiZelle

Cet article t’a parlé ? Tu aimerais en lire davantage ? Abonne-toi au chatbot de madmoiZelle, un gentil robot qui t’envoie sur Messenger, en fin de journée, l’essentiel du magazine à ne pas rater !

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!