Cette initiative géniale te rappelle l’importance du frottis


Après avoir eu le papillomavirus, l'illustratrice Hélène Pouille a décidé de mettre en image ce qu'elle aurait aimé qu'on lui explique, donnant naissance à Frottis chéri !

Cette initiative géniale te rappelle l’importance du frottis

Le frottis est indispensable pour lutter contre le cancer du col de l’utérus, et son déroulement est très simple et indolore !

Frottis chéri, l’initiative qui t’explique tout sur le frottis !

C’est pourquoi la dessinatrice Hélène Pouille a décidé de mettre son métier au service de la bonne cause en créant le site frottischeri.fr. Elle t’y explique l’utilité et le déroulement du frottis en détail et tord le cou aux idées reçues.

Tu peux retrouver les visuels sur ce Tweet d’Hélène Pouille ou directement sur son site :

La dessinatrice raconte sur son site ce qui l’a poussée à créer Frottis chéri :

« Parce que je n’avais que très vaguement compris à quoi servait un frottis avant qu’on m’informe que j’avais le HPV (c’est à dire le papillomavirus, nom manifestement beaucoup trop mignon pour ce que c’est).

La sage-femme qui me l’a annoncé m’a précisé « ne regardez surtout pas sur internet ! ». Mon métier est de mettre en images des idées, je n’ai pas pu résister et finalement voici la manière dont j’aurais aimé qu’on m’explique tout ça.

J’espère que cela pourra vous aider et si vous en doutiez, que cela vous montre la nécessité de faire régulièrement des frottis. Soyons honnête, ce n’est pas une passion dans la vie mais si ça peut vous éviter un cancer de l’utérus, c’est plutôt canon ! »

Hélène Pouille espère maintenant que ses visuels à télécharger sur frottischeri.fr seront diffusés et pourquoi pas imprimés dans les salles d’attente des professionnelles et des professionnels de santé.

[optin-monster-shortcode id= »lhakywoglmenrtsgvem1″]

Pourquoi faire un frottis ?

Comme l’explique Frottis chéri, le frottis sert à identifier des anomalies des cellules du col de l’utérus qui précèdent les cancers.

Pas de panique ! Le développement d’un cancer est très lent (environ 10 ans), il n’est donc pas nécessaire de faire un frottis tous les ans mais tous les 3 ans à partir de l’âge de 25 ans.

Les médecins généralistes, les sages-femmes et les gynécologues peuvent réaliser l’examen.

Le ou la professionnelle de santé insère un spéculum à l’intérieur du vagin pour voir le col de l’utérus puis passe une sorte de coton-tige ou de petit « balais » en silicone sur le col pour recueillir des cellules.

La procédure peut faire peur, mais elle n’est normalement pas douloureuse si elle est réalisée correctement ! J’ai interrogé le Dr Winckler à ce sujet, qui rassure :

« En principe le frottis ne fait pas mal.

La pose du spéculum est désagréable mais elle doit être indolore. Si ça fait mal il faut le dire au médecin et il faut que celui-ci revoie sa technique de pose. Mais il ne doit jamais imposer une pose de spéculum si elle est douloureuse.

Le frottis lui même est indolore, comme quand on passe un coton-tige à l’intérieur de la bouche (pour les recherches d’ADN) . »

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!