Live now
Live now
Masquer
brock-turner-viol-stanford-appel
Actu mondiale

L’appel de Brock Turner, le « violeur de Stanford », rejeté par les juges

09 août 2018 30
Brock Turner a été condamné à six mois de prison pour viol. Libéré après trois mois pour bonne conduite, il avait fait appel, mais les juges ont rejeté sa demande pour un nouveau procès.

Mise à jour du 9 août 2018 – 

L’appel de Brock Turner a été rejeté. Il ne pourra pas bénéficier d’un nouveau procès, les trois juges ayant unanimement décidé que le premier était juste. Il demeure donc coupable d’agression sexuelle.

Article publie le 4 décembre 2017 –

Souvenez-vous : en mars 2016, Brock Turner a été condamné pour viol.

Il a été reconnu coupable d’avoir violé, en janvier 2015, alors qu’il avait 20 ans, une jeune femme de 23 ans, derrière une benne à ordures.

Sa condamnation à seulement 6 mois de prison (la peine maximale étant de 14 ans) avait provoqué un vif émoi aux États-Unis et relancé le débat sur le traitement, par la justice, du viol et des personnes en étant victime.

À lire aussi : Pourquoi je n’ai pas porté plainte après mon viol

Pendant le procès, la jeune femme, connue sous le pseudonyme d’Emily Doe, avait lu une lettre extrêmement poignante qui avait fait le tour du monde. Elle y disait notamment, en s’adressant à Brock Turner :

« Tu n’aurais jamais dû me faire ça. Deuxièmement, tu n’aurais jamais dû me forcer à me battre si longtemps pour te dire : tu n’aurais jamais dû me faire ça.

Mais on en est là. Le mal est fait, personne ne peut le défaire.

Et à présent, nous avons tous les deux le choix.

Nous pouvons laisser ça nous détruire, je peux rester en colère, blessée et toi dans le déni, ou bien nous pouvons l’affronter en face, moi j’accepte la douleur, toi tu acceptes la punition, et on passe à autre chose. »

Libéré pour bonne conduite après seulement 90 jours derrière les barreaux, Brock Turner fait appel de sa condamnation.

Brock Turner fait appel de sa condamnation pour viol

Le New York Times explique que selon Eric Multhaup, l’avocat de Brock Turner, son client n’a pas eu droit à un juste procès et mérite d’être jugé à nouveau.

Il a transmis un document de 172 pages à la Cour, qui s’appesantit notamment sur des témoignages arguant que Brock Turner est un très bon nageur ainsi qu’un homme honnête. Plus de 60 pages sont dédiées au taux d’alcoolémie de la victime.

Si Brock Turner fait appel, c’est probablement en grande partie pour laver son nom.

Il est connu comme « le violeur de Stanford », sa photo a été utilisée pour illustrer « viol » dans un manuel sur la justice pénale, et il est enregistré en tant qu’agresseur sexuel dans son État d’origine, l’Ohio.

Le procès en appel devrait avoir lieu courant 2018.

big-connaitre-un-violeur

Les réactions à l’appel de Brock Turner

Pour rappel, le juge qui avait condamné Brock Turner à seulement 6 mois de prison, Aaron Persky, avait fait l’objet d’une pétition réclamant sa démission.
Il exerce toujours, mais dans un tribunal différent, qui ne traite plus d’affaires pénales.

Michele Dauber professeur de droit à Stanford qui milite pour la démission du juge, explique :

« Le jury a vu les preuves et a fermement rejeté les tentatives de Turner de blâmer la victime. Le problème avec ce cas, ce n’est pas que le juge Persky a été injuste avec Brock Turner, c’est qu’il l’a été avec la victime. »

Le procureur du comté de Santa Clara a déclaré au sujet de l’appel :

« Brock Turner a eu droit à un procès équitable et sa condamnation était juste. Elle ne sera pas levée.

Rien ne peut ternir l’héritage laissé par Emily Doe, qui a aidé le monde à prendre conscience des violences sexuelles. »

À lire aussi : Contre les violences sexuelles, la pétition #1FemmeSur2 interpelle Emmanuel Macron

D’autres réactions sont moins rassurantes. Je suis tombée sur cette info via un titre qui m’a personnellement choquée, signé Sky News :

« Un ancien espoir olympique de natation fait appel de sa condamnation pour viol »

Mettre ainsi l’accent sur les capacités sportives de Brock Turner est une des techniques utilisées pour le défendre. C’est en partie pour que la peine n’« impacte pas trop son avenir » qu’il a été condamné à seulement 6 mois de prison.

Brock Turner a le droit de faire appel. Il sera jugé de nouveau… et il est tout à fait possible que ce nouveau procès mène à une condamnation bien plus lourde que le premier.

L’avenir nous le dira.

À lire aussi : 4 mois de prison pour une main aux fesses, on fait moins les malins hein ?

Les Commentaires
30

Avatar de JAK-STAT
13 août 2018 à 17h41
JAK-STAT
@Mullipa comme ceux qui défendent les artistes violeurs en disant "mais tout de même, c'est un génie de "insérer son domaine", on ne peut le condamner"

Qu'il sorte plus tôt ne changera rien pour lui, son nom est tâché à jamais.
2
Voir les 30 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

hana iran enquete cnn
Actu mondiale

En Iran, le viol est devenu une arme pour étouffer la mobilisation contre le régime

Maëlle Le Corre

23 nov 2022

1

La société s'écrit au féminin