Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Au bout du crayon : Nancy Peña

12 sep 2006 4

Sur madmoiZelle.com, on a eu envie de te faire découvrir un peu le monde de la BD, mais le monde qui se situe de l’autre côté du crayon, le monde des auteurs. Comment leur sont venus ces personnages, ce style, cet univers ? Quel est leur secret pour, à chaque fois, nous plonger dans un monde différent avec des cases les unes à côté des autres ?

nancy penamadmoiZelle.com : Bon, d’abord on va essayer de mieux te connaître. Tu pourrais te présenter, en quelques phrases, aux madmoiZelles ici présentes ?
Nancy : Je suis madmoiZelle Nancy, professeur d’arts appliqués, auteur de bandes dessinées à mes heures, et, comme toutes les madmoiZelles, amatrice de chocolat et de livres.

madmoiZelle.com : C’est souvent difficile d’avoir un style propre à soi, dans la vie de tous les jours comme ailleurs. Tu as peut-être eu des influences, des dessinateurs qui t’ont marqué et influencé ton trait, ou t’ont amené à pencher vers tel univers, telle atmosphère ?
Nancy : Oui, j’ai des influences très diverses. Je suis venue à la bande dessinée par Will Eisner, j’ai vraiment eu envie d’en faire en lisant Isaac le pirate de Blain, mais avec un trait qui vient, lui, de cours de gravure et de mon admiration pour des graveurs comme Rembrandt ou Calot. Les romans que je lis m’influencent aussi beaucoup.

ex libris guidemadmoiZelle.com : Je suppose que l’envie de dessiner ne t’est pas venue un matin au milieu du mois de Février, mais est-ce que tu dessinais déjà depuis enfant ? A partir de quand ton "rêve de gosse" t’a-t-il paru possible ?
Nancy : J’ai toujours dessiné, pour raconter des histoires. On a grandi, ma sœur et moi, dans un univers de livres et d’histoires que nous racontaient nos parents, et mon père est collectionneur de bd. Mais je ne voulais pas en faire mon métier, ça s’est fait par hasard. J’ai fait quelques planches et je les ai présentées à Vincent Henry, journaliste sur le site Bdsélection, pour avoir un avis. Et il était justement en train de monter sa maison d’édition, la Boîte à Bulles, alors voilà.

madmoiZelle.com : Tu as suivi des cours de dessins ? Une formation dans le domaine artistique ou approchant ? Ou tu es un(e) autodidacte ?
Nancy : J’ai fait toutes mes études en art appliqué, et j’ai suivi en parallèle des cours dans un atelier. Ca m’a permis d’acquérir de la rigueur dans le travail, et surtout une ouverture d’esprit que je n’avais pas, mais le chemin personnel, pour savoir ce qu’on veut raconter et comment le faire, est très long quand même.

Au bout du crayon : Nancy PeñamadmoiZelle.com : C’est toujours intéressant de savoir comment se sont passés les débuts. Comment tout a commencé, LE jour qui a marqué le pas entre le : "je veux faire de la bd" et "ça y est j’ai commencé" ?
Nancy : Donc, j’avais présenté trois planches et à partir de là, il a fallu s’y mettre, trouver une histoire, la découper, tenir le rythme sur 96 pages.
J’ai eu le pied à l’étrier très vite et je n’ai pas eu le temps de réfléchir ! C’est ce qui fait que ce premier album (le cabinet chinois), malgré tous ses défauts, a été très formateur.

madmoiZelle.com : Tu as des projets particuliers en ce moment ? Dont tu peux parler ? Ou c’est top secret ? Dans ce cas je serais dans le devoir de te les soutirer sous la torture hin hin.
Nancy : Je planche sur la suite de la Guilde de la mer, sur un recueil d’histoires courtes qui paraîtra aussi chez la Boîte à Bulles et sur d’autres trucs dont je ne parlerais que sous la torture.

Au bout du crayon : Nancy PeñamadmoiZelle.com : Tu as déjà été publiée ? Des albums, illustrations, couvertures ?
Nancy : J’ai publié le Cabinet chinois et le premier tome de la Guilde de la mer chez la Boîte à Bulles, et les nouvelles aventures du chat botté chez Six Pieds sous terre.

madmoiZelle.com : Tu réalises avec quoi tes dessins ? (Croquis, crayons, palette, peinture). D’ailleurs, il y a une technique que tu préfères utiliser ? Où tu te sens la plus à l’aise ?
Nancy : Je fais un crayonné de mise en place assez sommaire et j’encre avec une plume japonaise. Je ne peux pas me passer de cette très bonne plume, de marque « Deleter » si ça intéresse quelqu’un. Mon moment préféré, c’est l’encrage, tout se passe à ce moment là.

madmoiZelle.com : Une dernière et je te laisse…. Un petit dessin ?

Au bout du crayon : Nancy Peña

madmoiZelle.com : Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions ! Au nom de toute l’équipe et de toute les madmoiZelles, je te souhaite bonne chance pour la suite.

Les Commentaires
4

Avatar de sosou
7 octobre 2006 à 21h38
sosou
J'adore faire des articles qui plaisent à celles qui adorent avoir raison
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Livres

Daronne
Couverture du livre jeunesse Cheveux mouillés, de Joshua Servier

Ce livre jeunesse autour d’une sirène noire qui apprend à aimer ses cheveux va inspirer petits et grands

Anthony Vincent

18 sep 2022

6
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Pop culture
roman-seul-un-monstre-lumen
Sponsorisé

Si vous faisiez partie d’un roman de fantasy, quel serait votre don surnaturel ?

Livres
halimata fofana

Halimata Fofana, autrice de À l’ombre de la cité Rimbaud, brise le tabou de l’excision

La Rédaction

11 sep 2022

1
Livres
Virginie Despentes

Critique : « pardon Virginie, mais je ne suis pas à fond sur Cher Connard »

Marion Olité

10 sep 2022

17
Livres
asal-lotfi-8ePZbdxnpi0-unsplash

Rentrée littéraire : 3 premiers romans à lire d’urgence

Pauline Leduc

07 sep 2022

Livres
meuf livre

La rentrée littéraire féministe : 5 romans bouleversants à ne pas manquer

Maya Boukella

04 sep 2022

Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

En écriture : avec Élise Nebout, cofondatrice de l’école Les Mots

Marie-Stéphanie Servos

28 août 2022

Livres
livre Bethany Laird

La rentrée littéraire en lutte : 5 pépites féministes et LGBT à ne pas manquer

Maya Boukella

27 août 2022

1
Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

Rentrée littéraire : trois romans incontournables

Pauline Leduc

23 août 2022

1
Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (2)

En écriture : avec l’autrice Sandrine Roudeix

La pop culture s'écrit au féminin