bukayo saka twitter racisme
Société

Après les attaques racistes, le footballeur Bukayo Saka exhorte les réseaux sociaux à agir

Le joueur anglais Bukayo Saka veut en finir avec le harcèlement en ligne et demande à Twitter, Facebook et Instagram de prendre leurs responsabilités.

C’est son visage enfoui dans l’épaule du sélectionneur de l’équipe anglaise Gareth Southgate qui a fait le tour de la presse au lendemain de la défaite face à l’Italie en finale de cet Euro 2020 ce dimanche 11 juillet : Bukayo Saka, jeune joueur prometteur du club d’Arsenal, sonné, abattu et inconsolable d’avoir échoué aux tirs au but.

Au-delà de la déception d’avoir perdu, lui et deux autres joueurs, Marcus Rashford et Jadon Sancho, ont subi un déferlement d’insultes racistes juste après le match, comme s’ils étaient responsables d’avoir fait perdre l’équipe anglaise.

Une semaine après cette finale au goût amer, le footballeur anglais de 19 ans a voulu s’adresser à son public et aux supporters, mais aussi aux plateformes :

« À Instagram, Facebook, Twitter, je ne veux pas qu’un enfant ni aucun adulte ne reçoivent les messages haineux ou blessants que Marcus, Jadon et moi avons reçus cette semaine. J’ai su aussitôt quel genre de haine j’allais recevoir et c’est une triste réalité que vos plateformes puissantes en fassent si peu pour stopper ces messages. »

« Il n’y a pas de place pour le racisme ou la haine d’aucune sorte ni dans le foot ni ailleurs dans la société et à la majorité des gens qui se rassemblent pour dénoncer ceux qui envoient ces messages, qui agissent et signalent ces commentaires aux autorités et en expulsant cette haine en étant bienveillants avec chacun, nous gagnerons. L’amour gagne toujours. »

Ce qui glace le sang en lisant le message de Bukayo Saka, c’est de comprendre qu’il savait déjà ce qui l’attendait. La violence des réseaux sociaux est si commune, presque banale, qu’elle est déjà intégrée quand on est un joueur de football noir.

Bukayo Saka savait donc que le moindre faux pas risquait de déclencher un raz-de-marée de haine raciste.

Un soutien venu des plus jeunes supporters anglais

Une enquête a été lancée par le National Police Chiefs’ Council suite aux signalements de commentaires haineux. Cinq personnes ont été arrêtées selon The Guardian.

Face aux torrents de haine, de nombreux parents, professeurs, éducateurs ont posté des messages et des dessins d’enfants adressés à Bukayo Saka, Marcus Rashford, Jadon Sancho, pour témoigner de leur admiration, de leur soutien, pour les remercier simplement d’avoir emmené l’équipe anglaise si loin.

« Mon fils vous a écrit une lettre parce qu’il était triste que les gens soient aussi horribles avec vous ! Soyez fier de lui avoir offert un bel été de foot ! »

« Ici, nous promouvons la gentillesse. Nous avons été choqués par la malveillance envers les joueurs alors que nous avons été jusqu’en finale. Les enfants ont écrit aux joueurs pour les réconforter. »

« Ma fille de 8 ans était triste après dimanche soir alors elle a écrit une lettre à Bukayo Saka »

La lettre en question : « Tu devrais être fier d’avoir joué pour l’Angleterre. Je t’ai trouvé très courageux d’avoir pris le dernier penalty. J’ai trouvé que tu as très bien joué quand tu étais sur le terrain. Je suis désolée que des gens aient été méchants avec toi. Dimanche après-midi, j’ai peint ton nom au dos de mon t-shirt. Je suis une fan d’Arsenal. J’ai commencé à les soutenir cette année. Tu es mon joueur préféré. Ça m’a rendu plus triste que des gens soient méchants, que l’Angleterre ne gagne pas l’Euro. »

À lire aussi : #LetShaCarriRun : un demi-million de personnes demandent la levée de la suspension de Sha’Carri Richardson

Les Commentaires
1

Avatar de Sophie L
17 juillet 2021 à 19h56
Sophie L
Soutien aux trois joueurs victimes d'attaques racistes.
Le racisme est une plaie.
4
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Féminisme
Photo_libre_de_droit_Gérald_Darmanin_ministre_de_l’Intérieur_2021

La dernière trouvaille de Darmanin pour l’accueil des victimes de viols ? Des gommettes

Maëlle Le Corre

23 juil 2021

6
Société
tommy dorfman time

L’actrice Tommy Dorfman (13 Reasons Why) annonce son coming out trans

Maëlle Le Corre

23 juil 2021

Actu en France
PPDA

Une nouvelle femme accuse PPDA de viol : elle était mineure au moment des faits

Mymy Haegel

23 juil 2021

5
Féminisme
piscine jean bron action alliance citoyenne juillet 2021 photo en une

À Grenoble, des féministes militent pour le droit de se baigner en maillot couvrant comme en bikini

Maëlle Le Corre

22 juil 2021

6
Sciences
bezos dans l’espace

En 10 minutes de vol spatial, Jeff Bezos a réussi à me mettre en rogne

Maëlle Le Corre

21 juil 2021

9
Médias
La Rue Montorgueil, Monet

A-t-on vraiment besoin de prêter attention aux conseils antivax des influenceuses ?

Anthony Vincent

21 juil 2021

31
Ecologie
loi climat vote 1ere lecture assemblee nationale

Loi Climat : bon début ou pansement sur une jambe de bois ?

Maëlle Le Corre

21 juil 2021

Témoignages
deux_femmes

« Sans libération des corps gros, il n’y aura pas de libération des corps tout court »

Aïda Djoupa

19 juil 2021

25
Actu mondiale
equipe_norvege

En Norvège, l’équipe féminine de beach handball en a marre de jouer en bikini

Aïda Djoupa

19 juil 2021

16
Féminisme
pexels-brett-sayles-lesbiennes

Lesbianisme politique : « L’hétérosexualité n’est pas la seule manière d’organiser sa vie »

Maëlle Le Corre

19 juil 2021

132

La société s'écrit au féminin