Live now
Live now
Masquer
quatre héroïnes de fictions françaises salto
Série télé

Andréa Martel, Emma Sandrelli… nos héroïnes de série sont aussi cool que les Américaines !

Nous sommes le 4 juillet, la fête nationale aux États-Unis ! Alors aujourd’hui, nous allons parler séries et vous démontrer que nos héroïnes de fictions françaises n’ont pas à rougir face à leurs homologues américaines.

En partenariat avec Salto (notre Manifeste)

Si nous changions de regard sur les séries françaises ? Certes, il y a une certaine suprématie des productions américaines, mais malgré tout, les créations de l’Hexagone se distinguent !

Ce qui donne de l’envergure et de la profondeur à une série, ce sont ses personnages. Un scénario peut être génial, si les protagonistes qui le composent ne sont pas à la hauteur, c’est la cata… D’ailleurs depuis le début de ce nouveau siècle, les showrunners ont eu la brillante idée de mettre à l’honneur les femmes en tête d’affiche de fiction. Des femmes maîtresses de leurs destins, qui ne se laissent pas marcher sur les pieds et n’ont pas peur de monter au front quand il le faut.

Justement, Salto vous propose dans son catalogue une pléiade d’héroïnes françaises charismatiques qui n’ont rien à envier à leurs équivalents américains. La preuve par quatre avec ces personnages qui ne vous seront pas inconnus !

Hélène Bach vs Clarice Starling

Balthazar | Bande-annonce | SALTO

Dans Balthazar, Hélène Bach est capitaine de police, fraîchement débarquée de Montélimar en région parisienne. Elle a du mal à s’intégrer dans ce nouvel écosystème et à se faire des amis dans son équipe. Hélène est mariée à Antoine, et a deux ados qui lui en veulent de les avoir déracinés de leur ancienne vie.

D’un autre côté, Clarice, dans le sequel du Silence des agneaux du même nom , vient tout juste d’être diplômée du prestigieux centre de Quantico pour devenir agente au F.B.I. Durant son apprentissage, elle fut confrontée à un tueur en série, façon Hannibal Lecter. On comprend que Clarice est sous le feu des projecteurs, après avoir sauvé la dernière victime du meurtrier, Catherine, qui se trouve être la fille de la ministre de la Justice américaine. Ce qui lui vaut de faire partie d’une nouvelle unité nommée la ViCAP — un programme d’arrestation pour actes criminels violents.

Ces deux femmes ont des similitudes dans la construction de leurs personnages, au-delà du fait de travailler pour la police, et d’intégrer une nouvelle équipe !

Niveau caractère, Hélène est plutôt taciturne et glaciale en apparence, elle est assez imperturbable dans son travail. D’ailleurs, ses collègues sont plutôt surpris de savoir qu’elle est mère. Comme quoi le modèle de la mère, aimante et souriante, a de beaux jours devant lui. Certainement une manière de protéger sa vie privée… et cela fonctionne. Mais cela peut aussi être une manière de se faire respecter dans la police à majorité masculine, comme pour Clarice.

Andréa Martel vs Diana Trout

Dix pour cent | Bande-annonce | SALTO

Andréa Martel est agent artistique ; elle bosse pour l’une des agences de stars les plus respectées de Paris dans la fiction incontournable Dix pour cent. Elle est elle-même très respectée dans son travail, pour son efficacité et son talent. Le personnage d’Andréa est d’ailleurs inspiré d’une personne réelle, Elisabeth Tanner, connue pour son franc-parler et son dévouement envers la parité dans le monde du cinéma.

Diana Trout, elle, est la directrice du service marketing d’une maison d’édition située en plein cœur de Manhattan dans Younger. Elle parle vite, de manière sèche et ne répète jamais rien. Diana est entièrement dévouée à son travail, quitte à mettre de côté sa vie personnelle, mais elle réussit et c’est sa plus grande fierté.

Andréa aussi est complètement absorbée par son travail, et totalement investie dans chacun de ses projets. C’est bien simple, ses acteurs sont comme ses enfants, qui peuvent la joindre à n’importe quelle heure et pour lesquels elle est prête à tout  ! Quant à Diana, en bourreau de travail, elle ne lit pas moins de 10 romans par semaine.

Sous leurs airs implacables, on apprend chacune à les aimer, et on découvre leurs failles qui les rendent attachantes. Ces deux personnages sont devenus des figures emblématiques de leurs séries.

Andréa est même aujourd’hui le symbole de la série Dix pour cent — bientôt exportée aux États-Unis, comme quoi nous n’avons vraiment rien à leur envier !

Emma Sandrelli vs Bree Van de Kamp/Hodge

infidele-serie-francaise-salto
© STORIA TELEVISION – BBC STUDIO FRANCE – TF1 – BE-FILMS – RTBF MMXVIII

Emma est l’héroïne de la série à suspense Infidèle. Elle est médecin et vit au Pays basque ; elle est mariée à un restaurateur et a un fils adolescent. Un jour, en partant au travail, elle emprunte un foulard à son conjoint, sur lequel elle trouve un long cheveu blond… Elle-même étant brune aux cheveux courts, Emma se met à douter de son couple et devient suspicieuse envers son époux, convaincue qu’il lui cache quelque chose.

Le personnage d’Emma dans cette fiction inspirée de la série britannique Doctor Foster pourrait être comparé à celui de Bree Van de Kamp. Vous écarquillez grand les yeux ? Et bien si on y regarde de plus près, Emma en fait beaucoup pour sa famille, comme Bree ! Certes, le personnage de la cultissime Desperate Housewives n’a pas d’emploi au début de la série, mais elle prend l’entretien du foyer très à cœur, ce qui compte pour un boulot à plein temps, on ne va pas se mentir.

Le point commun entre les deux femmes se trouve dans la suspicion de tromperie de leurs maris, auxquelles elles sont toutes les deux dévouées. D’ailleurs, c’est l’intrigue principale de la série dramatique Infidèle. On se prend à s’attacher à Emma, on a de l’empathie pour cette femme qui peut sembler parano au premier abord, mais découvre à chaque fois plus de raisons de s’en faire…

Me Gabrielle Munchovski, dite Munch, vs Jane Bingum

munch série française diffusée sur Salto
© : EXILENE FILMS / JLA PRODUCTIONS / TF1 / BE-FILMS / RTBF

Retrouver Isabelle Nanty dans le rôle principal de Munch, quel régal. Si vous aimez l’ironie et le cynisme, le personnage de Munch, brillante avocate, va plaire ! Sa passion est de défendre ses clients quel que soit le motif de leur incarcération.

Munch est le type de personne qu’on adore détester, un peu comme Jane Bingum, le personnage principal de Drop Dead Diva. Aux premiers abords, Jane est dégoulinante de naïveté est même assez énervant ; elle paraît presque fade face à notre Munch française. Le fil rouge de cette série américaine reste les circonstances dans lesquelles Jane est devenue professionnelle du droit. Certes, elle finit par devenir une avocate à part entière, mais Munch est intrigante dans sa manière d’être, là où on peut lire en Jane comme dans un livre ouvert…

Rassurez-vous, je ne vous demande pas de choisir entre séries françaises ou américaines : nous pourrions en débattre durant des heures… À travers ces quatre héroïnes françaises, j’espère simplement vous avoir donné des pistes qui leur redonneront du crédit à vos yeux. Pour vous faire votre propre opinion, sachez que l’intégralité de ces fictions se trouve sur la plateforme Salto, qui rassemble la plus belle sélection de fictions françaises et de séries internationales cultes, inédites et exclusives.

À lire aussi : On fait le point sur Salto, « le Netflix français » qui arrive très bientôt


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
5

Avatar de Nancy Drew
6 septembre 2021 à 17h02
Nancy Drew
@Sophie CY Je sais bien. Je disais simplement que dans le cas des expats, ça marche pas, même avec VPN.
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Série télé

critique-le-flambeau-canneseries
Série télé

Oh non, Le Flambeau est l’incarnation même de l’expression « tirer sur la corde »

Kalindi Ramphul

21 jan 2023

Jobs et Études

Chimie, astrophysique et ingénierie : ces femmes scientifiques qui ont changé le monde

Humanoid Native
outlander-saison-8
Série télé

Fan d’Outlander ? On a une bonne et une mauvaise nouvelle

Manon Portanier

20 jan 2023

1
buffy contre les vampires sarah michelle gellar
Pop culture

Buffy : Sarah Michelle Gellar avait « mauvaise réputation » parce qu’elle défendait les acteurs

Maya Boukella

19 jan 2023

2
Anne Hathaway, Meryl Streep et Emily Blunt dans Le Diable s'habille en Prada
Pop culture

Only Murders in the Building : Meryl Streep rejoint le cast de la saison 3 !

Maya Boukella

18 jan 2023

the-lesson-critique
Série télé

Vous ne sortirez pas indemne de la série politique israélienne The Lesson, on vous le promet !

Kalindi Ramphul

14 jan 2023

capture d'écran de Maya and the three
Série télé

Voici les 4 meilleures séries d’animation à voir en streaming (d’après un avis biaisé et partial)

Aïda Djoupa

14 jan 2023

4
lost-saison-1
Série télé

Alerte coup de vieux : que devient le casting de Lost ?

Manon Portanier

10 jan 2023

5
séries disney
Pop culture

Les 8 meilleures séries à voir sur Disney+

Maya Boukella

08 jan 2023

noah schnapp coming out
Pop culture

Noah Schnapp (Stranger Things) fait son coming-out gay

Maëlle Le Corre

06 jan 2023

1
parks and recreation noel
Pop culture

Quand Noël s’invite dans nos séries feel good, de Friends à Brooklyn Nine Nine

Maëlle Le Corre

25 déc 2022

La pop culture s'écrit au féminin