Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Alexis ou le Traité du Vain Combat (Marguerite Yourcenar)

21 jan 2006

Alexis ou le Traité du Vain Combat (Marguerite Yourcenar)Alexis ou le Traité du vain Combat est un récit présenté sous forme de lettre. Une seule lettre, longue, dans laquelle le personnage d’Alexis s’adresse à sa femme Monique. Revenant sur son passé, de son enfance à son adolescence et même sur les débuts de sa relation avec celle à laquelle il s’adresse, Alexis tente tant de faire comprendre à sa femme ce qui l’amène à lui écrire cette lettre, qui est une lettre de rupture, que de se comprendre lui-même. Sans jamais qu’Alexis ne précise explicitement la raison de la chose, il devient clair au fur et à mesure du récit que c’est son homosexualité, qu’il a en vain tenté de réprimer, qui le sépare de façon inévitable de sa femme.

Alexis reste toujours poli, distant dans son expression. Aucun passage de la vie de ce musicien n’est tout à fait rose, au contraire. Et pourtant il garde une certaine neutralité, quel que soit l’événement sur lequel il revient. C’est que Marguerite Yourcenar, dont c’est ici le premier roman, fait de tout ce dont il parle de simples prétextes : tout n’est là que pour mener à la décision finale d’Alexis, à ce pourquoi il écrit cette lettre à sa femme.

Et pourtant il serait nettement insuffisant de se limiter à cet aspect d’Alexis. Certes tout ce que mentionne le personnage a un but, un destinataire précis, mais ce serait bien trop peu de se contenter de cela et on pourrait presque considérer que ce n’est là qu’un prétexte à l’écriture de cette lettre fictive et prendre la recommandation qu’il fait à sa femme dès le début de sa lettre comme une adresse de l’écrivain au lecteur. "Ce que je vous demande (la seule chose que je puisse vous demander encore) c’est de ne passer aucune de ces lignes qui m’auront tant coûté."

C’est que le sous-titre d’Alexis, Le Traité du vain Combat, n’est pas inutile. Certes il sous-entend qu’après ce vain combat contre sa sexualité, Alexis a finalement dû l’accepter ; mais se focalisant justement sur ce combat, le sous-titre montre déjà que ce qui importe dans ce récit est bien plus le cheminement qui a mené le personnage vers cette rupture, et c’est ce qu’il raconte dans sa lettre.

Car Alexis n’est jamais explicite, son ton est toujours plein d’une certaine distance due tant à sa politesse qu’au souci de sincérité qu’il exprime dès le départ. Et Alexis cherche à se comprendre autant qu’il tente de faire comprendre à Monique ce qui le mène à cette séparation. Ainsi Alexis inspecte ses sentiments ou son absence de sentiments dans ce qui ressemble finalement bien plus à un dialogue avec lui-même qu’à une lettre destinée à quelqu’un d’autre.

La qualité d’Alexis et de l’écriture de Marguerite Yourcenar sont en effet là. Dans le sens où cette distance qu’il établit par rapport à lui-même pour mieux se regarder et se comprendre permet au lecteur de saisir chaque mot, chaque interprétation de tel ou tel point de la vie du personnage comme une réflexion sur la vie humaine. L’écrivain souvent trouve les mots justes en présentant les doutes d’Alexis.

Alexis ou le Traité du vain Combat, éditions Gallimard. Disponible en poche chez Folio. Suivi de Le Coup de Grâce.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Pop culture
Melusine – detail de l’Église_Saint-Sulpice_Fougeres

Femme-serpent mais aussi reine du BTP, la fée Mélusine est pleine de surprises

Sarah Bocelli

26 oct 2021

15
Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Voyages
le roman Là où les étoiles brillent de Nadia Hashimi
Sponsorisé

3 choses que j’ai apprises sur l’Afghanistan en lisant Là où brillent les étoiles

Parentalité
Une mère fatiguée avec son jeune fils.

« Il faut à tout prix dédramatiser le regret de maternité »

Livres
diglee-couv-je-serai-le-feu

Avec Je serai le feu, Diglee part à la recherche des poétesses disparues

Pauline Le Gall

09 oct 2021

2
Livres
Jouir est un sport de combat – libre – Olympe de G

Pour « transformer la honte autour de la sexualité en fierté », Olympe de G. monte sur le ring

Actualité mode
Couturfu

Le compte de mèmes @couturfu sort un manuel de survie pour comprendre la mode d’aujourd’hui

Anthony Vincent

26 sep 2021

Société
Amandine Gay Crédits Otto Zinsou

« Quand on est adopté, la condition pour se réapproprier son histoire, c’est d’atteindre l’âge adulte »

Témoignages
un trouple dans son quotidien
Sponsorisé

« Nadya est l’amoureuse de maman et aussi celle de papa » : parents et polyamoureux, ils racontent

Parentalité
sainte-marguerite-marie-et-moi

Cette autobiographie sur le poids de l’héritage familial quand on devient mère va vous faire hurler de rire (sisi)

Chloé Genovesi

13 sep 2021

La pop culture s'écrit au féminin