Live now
Live now
Masquer
10-chansons-etranges
Culture

Les 10 chansons les plus étranges de l’histoire de l’humanité

Aujourd’hui, Alfrédette revient pour vous sur dix titres qui n’ont pas vraiment leur place dans le monde de la Musique avec un grand M, et qui, pourtant, ont réussi à exister.

– Article initialement publié le 24 août 2012

La musiiiiique, oui la musiiiique, c’est bien beau. Mais il arrive que parfois, l’industrie musicale ponde un ovni aussi énigmatique que les déclarations de Nadine Morano. Étant donné qu’il existe autant de chansons que de canettes de bière vide dans notre vaste monde, certaines d’entre elles sont particulièrement étranges – quand elles ne donnent pas l’impression d’avoir été composées sous LSD. Petit tour d’horizon d’inoubliables chefs-d’oeuvre de l’art musical.

Avertissement : Certaines de ces chansons risquent de tourner en rond dans votre tête pendant quelques semaines minutes avant que vous ne parveniez à les chasser pour de bon. Aussi, veuillez avoir la gentillesse de ne pas maudire mes descendants, poissons rouges et plantes vertes sur 7 générations : ils n’y sont pour rien, les pauvres.

Dans la catégorie chanson-féministe-qui-s’ignore

Minstinguett – C’est mon homme, 1931

« J’sens qu’il me f’rait dev’nir infâme, mais je n’suis qu’une feeeeemmme« : c’est en ces termes (que les collectifs féministes ne cautionnent sûrement pas) que Mistinguett crie son amour pour son Julot. Véritable tube en son temps, il aurait aujourd’hui plutôt tendance à nous faire froid dans le dos. Cette chanson a été parodiée par deux fois : Fréhel en a fait un hymne au mâle, alors que Maurice Chevalier en a fait une complainte qui n’est pas sans nous évoquer l’affaire DSK.

Dans la catégorie Cauet-arrête-de-chanter-siteuplé-c’est-pour-le-bien-de-l’humanité

La photocopieuse, Cauet, 2005

Cauet, ce fin psychologue, se plaît à penser que le fantasme du réparateur de photocopieuse est commun à toutes les femmes. Non content de commettre ce qui pourrait remporter le prestigieux titre de « pire chanson de l’histoire », l’animateur radio met une grande bifle dans la face du féminisme. Je vous laisse écouter, si vous êtes capable d’endurer cette chose. Bon courage.

http://www.youtube.com/watch?v=sSUSfMKnBf8

Dans la catégorie cette-chanson-ferait-pleurer-Bachar-El-Assad-à-chaudes-larmes

Les Roses Blanches, Berthe Sylva, 1925

La chanson qui suit n’a pas vraiment sa place dans un classement compilant les pires bouses musicales de notre siècle décadent – c’est même une valeur sûre de la chanson réaliste. Mais son pouvoir lacrymal est si fort que personne ne peut l’écouter sans verser une larmichette et appeler sa maman dans la minute pour savoir si elle est toujours en vie.

Dans la catégorie toute-personne-ayant-ce-truc-dans-son-iPod-devrait-être-pendue-par-les-oreilles

Le temps des cathédrales

– Notre Dame De Paris, 2000

Pour te remettre de tes émotions, voici un classique qui a sans doute fait palpiter ton petit coeur lorsque tu avais entre six et douze ans. Pour avoir aimé « notre dame de Paris » en ces temps troublés, je pense que nous devrions toutes suivre une thérapie collective.

Dans la catégorie il-est-impossible-de-faire-un-article-sur-les-pires-chansons-de-l’humanité-sans-parler-de-cette-chose

Mignon Mignon, René la taupe, 2011

Après avoir visionné ce clip, plusieurs émotions contradictoires se sont entrechoquées dans mon cerveau : partagée entre l’envie de dépecer toutes les marmottes de ce bas monde, celle de me crever les tympans avec un cure-dents ou de m’exiler dans un ashram en Corée  du Nord, je me suis sentie toute chose. René la taupe m’a tuer, assurément.

Dans la catégorie laisse-la-sociologie-à-Bourdieu-s’il-te-plaît-Sheila

Petite fille de Français moyen, Sheila, 1968

Mai 68 a fait germer les graines de la contestation dans le terreau de la société française. Mais alors que sur les pavés fleurissaient des idées nouvelles, une bien étrange chiendent grimpait dans le top 50 des disques les plus vendus : le tube pseudo-sociologique (et franchement réactionnaire) de Sheila, censé répondre aux évènements de mai : Petite fille de Français moyen. Je vous laisse rire un bon coup en écoutant ce joyau, c’est cadeau.

https://youtube.com/watch?v=tJaUJPUdifA

Dans la catégorie cachez-ces-sous-entendus-que-je-ne-saurais-entendre

Les Crayons, Bourvil

http://www.youtube.com/watch?v=zcNgag7CkSA

Avertissement : après avoir écouté cette chanson, vous ne regarderez plus jamais vos crayons de bois de la même manière. Jamais.

Dans la catégorie les-papillons-de-lumière-c’était-mieux-avant

Papillon de Lumière – Cindy Sanders

La relève de Céline Dion étant assurée, je me passerai de commentaires (même si c’est tentant. Très tentant).

Dans la catégorie nous-avons-écouté-Lorie-au-cours-de-notre-enfance-et-cela-nous-a-causé-des-séquelles-irréversibles

Lorie – Je serai ta meilleure amie – quelque part au début des années 2000.

Bon. Et maintenant, faisons toute une minute de silence pour honorer cette grande chanson qui représente tant pour nous : notre enfance, nos premiers goûters, nos boums d’anniversaire toujours ratées, et surtout, la perte de nos premières illusions. Dix ans après, je me demande encore pourquoi j’ai supplié mes parents de m’acheter tous les produits dérivés estampillés Lorie (mais made in China, faut pas déconner). Sans doute ais-je été possédée par le démon, comme dans L’Exorciste. Je ne vois pas d’autre explication.

Dans la catégorie j’offre-un-Carambar-à-qui-convaincra-Michael-Youn-de-cesser-de-chanter

Stach Stach, les Bratislaboys – il y a longtemps, très longtemps, dans une contrée fort lointaine

Ci-dessous, une chanson dont nos petits-enfants se gausseront en nous traitant de beaufs, dans un demi-siècle. Pour éviter que ce titre ne se retrouve dans une rétrospective de notre génération, j’appelle toute la population du Madiztan à brûler les CD des Bratislaboys qui se trouvent encore en sa possession. Pour le bien de l’humanité, blablabla.

http://www.youtube.com/watch?v=6BPbv6I1lwA

Et toi, quelles sont les chansons qui te donnent le plus envie de te verser de l’acide dans le conduit auditif ?


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

48
Avatar de Lothuma
20 septembre 2013 à 00h09
Lothuma
Ma chanson WTF de référence ,c'est celle-ci
A vous d'en juger !isco:
0
Voir les 48 commentaires

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin