DIY — Du vin rouge pétillant (pour un bien beau fail en vidéo)

Les petits fails de la vie, c'est magique, et le mieux c'est qu'avec Internet on peut les voir en vidéo.

Dans la vie, parfois, on tente des trucs avec toute la meilleure volonté du monde, et on échoue. Comme, par exemple, quand on veut faire un petit saut pour passer de la chaussée au trottoir et qu’on « se casse la margoulette » (quoi ?) ou qu’on ouvre une bouteille de Coca tombée par terre un peu trop près de son ordinateur portable et fragile.

L’avantage d’Internet, c’est que maintenant, tout un tas de ces petits fails sont documentés, filmés à la caméra ou au téléphone portable puis mis en ligne sur YouTube. Du coup, le commun des mortels peut en profiter. J’aime énormément cette idée et je te le dis de but en blanc : j’en ris. Constamment. Tant que personne n’est blessé, j’en RIS.

Le fail qui tourne depuis quelques heures nous montre un pré-ado qui, chaperonné par son père, va tenter de lui préparer du vin pétillant à l’aide d’une machine à sodas. Déjà, ça commence mal : il s’empare d’une bouteille de Beaujolais Nouveau. Je sais pas ce qu’il en est de tes papilles et de ton foie, mais clairement, le Beaujolais Nouveau, je trouve que c’est en soi déjà une blague. Pas tous les ans, mais souvent.

Mais je les imagine, ce père et ce fils, je les imagine se dire « oh eh, dis, on a trouvé une super idée pour faire un tuto sur Internet, on va révolutionner le monde du spiritueux », avant de se faire un high five figé dans le temps et l’espace. Sauf que le vin pétillant, ça existe déjà, et puis en plus, bon… Non, rien. Je te laisse plutôt regarder :

Je sais pas, peut-être que c’est le trop-plein d’Internet ou la tartifilette de ce midi mais dis, je ris. En masse.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zgu
    Zgu, Le 7 novembre 2014 à 17h08

    C'est maman qui va être contente en rentrant...

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)