Comment j’ai su transformer mes défauts en qualités

Naya a de nombreux défauts et ça n'est pas une fatalité ! Elle vous explique comment elle a réussi à en tirer des bénéfices.

Comment j’ai su transformer mes défauts en qualités

Comme beaucoup de personnes, je suis un être complexe et plein de défauts. Avant, j’avais l’impression d’être débordée par toutes ces imperfections qui me rendaient vulnérable face au monde. J’ai petit à petit su dompter ces traits de caractère qui me déplaisaient.

J’ai appris comment apprivoiser les différents aspects de ma personnalité que je considérais comme handicapants pour les transformer en véritables forces. Voici comment j’ai réussi à faire de ce que je voyais comme des faiblesses… mes meilleures alliées !

Moins vouloir tout contrôler pour mieux atteindre mes objectifs

Je suis ce qu’on appelle une maniaque de l’ordre et des choses bien faites. Je ne supporte pas les personnes en retard… non, c’est au-delà de « ne pas supporter » : le retard me met hors de moi ! J’ai aussi beaucoup de mal à déléguer, à laisser les autres gérer les choses à ma place, que ça soit dans ma vie professionnelle ou personnelle.

À lire aussi : Test — Quel control freak de série es-tu ?

control freak

Quand on est control freak comme moi, c’est très difficile de trouver le repos, tant on passe sa vie à vouloir que tout soit en ordre, que tout se passe comme on le voudrait. Mais c’est aussi quelque chose qui permet d’atteindre les objectifs qu’on se fixe.

Je n’abandonne jamais tant que mon but n’a pas été atteint, sinon je n’en dors pas la nuit. Le stress à répétition est mauvais pour la santé et pour le moral, mais avec beaucoup d’efforts, j’ai réussi à le rendre productif. Je pense avoir beaucoup travaillé sur moi-même avant d’arriver au stade où j’arrive à me focaliser sur ce qui vaut la peine d’être contrôlé ou non… Même si je suis toujours énervée par les gens en retard !

Utiliser mon hypersensibilité pour comprendre le monde qui m’entoure

Je l’ai déjà dit dans plusieurs articles : je suis hypersensible. J’ai mis beaucoup de temps à le gérer correctement. Entre le total laisser-aller qui me faisait pleurer et rire en même temps, et la retenue qui me poussait à fuir les conflits pour ne pas ressentir la moindre peine, j’ai fini par trouver un juste milieu.

Qui dit hypersensibilité dit empathie et meilleure compréhension des personnes qui nous entourent. Pour cette raison, on peut transformer cet inconvénient de la vie quotidienne en véritable opportunité dans les relations humaines.

À lire aussi : Témoignage : Je suis hypersensible

On dit souvent de moi que je suis douée pour comprendre l’autre, tout en restant impénétrable. Il ne s’agit pas de manipuler mon entourage mais d’une certaine facilité à m’extirper des impasses, à anticiper les réactions et à réagir en conséquence. Pour résumer, ça serait comme… être douée aux échecs !

Bien sûr, je suis toujours débordée par mes émotions parfois incontrôlables, mais je suis consciente des bénéfices qu’elles m’apportent.

Ma timidité, fenêtre ouverte vers la créativité

Je suis une grande timide. Le genre à souvent savoir ce qu’il faut répondre… mais à le garder pour elle. Avant, c’était très handicapant, aujourd’hui j’ai appris à le gérer et à le rendre productif. Parce que oui, il est possible de tirer un avantage de sa timidité, en s’exprimant d’une autre manière par exemple.

À lire aussi : Vivre sous le joug de la timidité

Puisque je n’arrivais pas à parler aux autres, je me suis instinctivement tournée vers d’autres moyens de communication.

timide

L’écriture a été ma meilleure amie pendant longtemps. Je passais de longues heures à écrire sur tout et n’importe quoi, au point que j’ai fini par en faire mon métier. Ensuite, j’ai commencé à m’exprimer à travers des vidéos pour dire ce qui me passait par la tête.

Ces deux méthodes d’expression m’ont beaucoup aidée dans la vie, pour vaincre ma timidité mais aussi pour transmettre des messages qui me semblaient importants. Lorsqu’on n’ose pas dire les choses aux autres, il suffit parfois de trouver une autre manière d’exposer sa pensée et d’user de son imagination pour y arriver !

Et vous, quels défauts sont devenus vos plus belles qualités ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Apaloosa
    Apaloosa, Le 14 octobre 2015 à 15h56

    Personnellement, j'essaye toujours de trouver comment transformer ma feignasserie intensive en qualité :ninja: S'il y en a qui ont des idées, je suis preneuse !

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)