Live now
Live now
Masquer
hypersensible-temoignage
Moi, moi et moi

Témoignage : Je suis hypersensible

Être hypersensible, qu’est-ce que c’est ? Voici le témoignage d’une madmoiZelle qui vit avec au quotidien.

« Hypersensible psychologique ». Le verdict de mon psy est tombé comme une sentence. Pourtant, je n’en étais pas à mon coup d’essai : j’ai dû voir en tout 5 psys qui m’ont tous donné des interprétations diverses et variées de mon mal-être : problèmes alimentaires, manque de confiance en moi, ou encore hyperanxiété. Cette femme était bien la première à prononcer ce mot. Des images de filles en larmes devant des diaporamas de chatons défilaient devant mes yeux : impossible de me mettre dans ce sac-là ! Alors, qu’est ce que l’hypersensibilité ?

Si l’on croit notre ami je-sais-tout Wikipédia, une personne hypersensible se démarque par les caractéristiques suivantes :

  • Forte créativité et imagination (univers mental extrêmement riche)
  • Ouvert à la spiritualité
  • « Sixième sens » et intuition fortement développée
  • Une vie intérieure riche et complexe (pouvant provoquer des insomnies)
  • Conscient des nuances subtiles de l’environnement
  • Grand sens du service aux autres
  • Influencé par l’humeur des autres
  • Sensible à la douleur
  • Besoin de s’isoler pour se libérer de toutes stimulations
  • Profondément ému par les arts et/ou la musique
  • Sursaute facilement
  • Evite les conflits ou films contenant des scènes de violence
  • Humeur perturbée par la fatigue ou la faim

Et pour moi, ce fut la grande révélation : je me suis en effet reconnue dans chacun de ces points, sans exception ni hésitation. J’étais contente de mettre un mot sur ce que j’avais, et en même temps je n’aimais pas l’idée de rentrer dans une catégorie bien précise qui représente quand même 10 % de la population en Europe.

Être hypersensible, ça change quoi, concrètement ?

Je dirais tout d’abord que je ressens profondément tout ce qui se passe autour de moi. Je gère une multitude de détails en peu de temps. Quand je rentre dans une pièce, j’ai déjà détaillé la décoration, fait une liste de ce qui avait changé ou non, puis analysé les vêtements et la façon dont parlent et se tiennent les gens. S’ils viennent de se disputer, se sentent mal à l’aise ou frustrée, je perçois et partage un peu leurs états d’âmes. C’est comme si je me mettais en résonance avec la personne en face de moi. Nous autres hypersensibles ressemblons à une radio qui cale automatiquement sa fréquence sur celles des autres … et finit par perdre la sienne! Dur de faire le tri dans toutes ces émotions !

Si une personne médit sur mon compte ou ne m’apprécie pas, je le saurais forcément par le biais de ses regards et de son attitude générale envers moi (tout est dans les détails : le ton de sa voix, le choix de son vocabulaire, ses gestes et expressions …). Je préférerais éviter de savoir ces choses-là, car en plus je prends très à cœur les remarques qu’on peut me faire, sauf venant de ma famille et de mon mari ! J’ai également besoin de beaucoup de contact physique avec les personnes que j’aime. Parfois, un simple effleurement de main peut me mettre de bonne humeur, même s’il est accidentel. A l’inverse, si une personne qui ne me revient pas s’approche trop près de moi, même sans me toucher, je trouve cela insupportable. On pourrait dire que je vis dans la démesure, chaque action me marque beaucoup plus que la moyenne des gens et donc je remarque même les plus minimes. Je suis un humain sans filtre extérieur !

Ma famille et mon mari sont d’ailleurs toujours étonnés de voir qu’il est impossible de me faire un cadeau sans que je devine ce que c’est. Non, je ne suis pas voyante, si mon mari revient avec une surprise achetée sur un coup de tête dans une boutique en rentrant du travail, je ne devine rien ! En revanche, s’il s’agit d’un achat planifié, il y a de très fortes chances que je le sente, et si la personne laisse échapper un malheureux petit indice, elle est foutue : je sais ce que c’est et en plus je sais que j’ai raison !

L’hypersensibilité ayant récemment été mise à l’honneur sur le plan scientifique, les chercheurs s’accordent sur le fait que les gens qui en souffrent utiliseraient beaucoup plus leur hémisphère droit que la moyenne, celui qui est le plus avantagé dans les traitements visuels, spatiaux et des émotions. Le système nerveux serait lui aussi nettement plus sensible.

Quels sont les dangers de l’hypersensibilité ?

La personne hypersensible peut très facilement se sentir agressée par l’environnement extérieur et faire de l’agoraphobie. Les pensées dépressives de son entourage peuvent énormément l’affecter. En effet, il n’y a rien de pire pour l’hypersensible qu’un entourage toxique, cela met sa santé mentale et physique en danger. J’ai traîné pendant des années des TCA ( Troubles du Comportement Alimentaire) assez sévères, alors que je ne me suis jamais trouvée grosse. En réalité, c’était de l’empathie ma mère, qui elle souffrait de vrais problèmes de poids.

J’ai dressé ma propre liste de conseils à suivre :

  • S’entourer le plus possible de gens positifs, qui nous communiquerons donc leur bonne humeur.
  • Faire du bénévolat pour des personnes dans le besoin (les associations cherchent des recrues toute l’année), car un hypersensible a besoin de se sentir utile sur le plan humain.
  • Aider les gens autour de nous tout en essayant de prendre un maximum de distance pour notre propre mental : souffrir avec la personne n’arrangera pas ses problèmes, en revanche on peut donner de judicieux conseils personnels et trouver les mots qui rassurent.

Pour conclure, les être humains sont tous sensibles à différents degrés dans des domaines particuliers. Mais l’hypersensible a décrochée le jackpot : sa sensibilité est anormalement haute un peu partout. Pour survivre dans un monde violent il est absolument nécessaire de s’armer mentalement et de s’accrocher ! Il ne faut pas oublier que notre meilleur atout est notre excellente compréhension des émotions humaines, son but n’est pas de nous gâcher la vie, mais d’améliorer celle des autres …. Alors toutes au boulot !

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
76

Avatar de mnaudon
23 septembre 2017 à 10h56
mnaudon
Je suis hypersensible. Je me reconnais dans tous les points abordés, et je le vis mal. Surtout mes crises de larmes que j'ai vraiment du mal à gérer. Ce n'est pas évident de se retenir dans certaines situations car beaucoup ne comprennent pas où ne savent pas. C'est très dur également de ressentir les émotions qui sont decupelés, je ressens et vis les choses très intensément, j'essaye de mettre des "calques" pour relativiser, pour apprendre à vivre avec mais c'est compliqué. Si vous avez des choses à me recommander (livre,activité ect..) Merci d'avance, ça fait du bien de définir ce que j'ai et de ne pas être la seule. Je me suis longtemps cru anormal.
1
Voir les 76 commentaires

Plus de contenus Moi, moi et moi

Vis ta vie
fa-barboza-unsplash sad woman

« Je me suis sentie très seule, presque abandonnée » : comment j’ai survécu à ma fausse couche

Mayaserana

21 sep 2021

130
Moi, moi et moi
printemps-2018-bonnes-resolutions-motivation

Pourquoi le printemps est mon 1er janvier à moi

Elise S.

24 mar 2020

14
Moi, moi et moi
personne-ne-maime

Personne ne t’aime vraiment ? Tes potes t’ignorent ? T’es paumée ? Cet article est pour toi

Mymy Haegel

04 fév 2020

110
Moi, moi et moi
oublier-ex-conseils

Comment oublier son ex (ou le récupérer)

QueenCamille

01 juin 2019

6
Grossesse
je-ne-veux-pas-enfants-temoignage

Je ne veux pas d’enfants, et alors ?

Moi, moi et moi
premiere-classe-temoignage

Comment j’apprends à me défaire de mon rôle de première de classe

Elise S.

09 déc 2018

7
Moi, moi et moi
selection-shopping-bijoux-noel

Voilà des bijoux parfaits à porter le soir de Noël !

Kalindi Ramphul

30 nov 2018

2
Moi, moi et moi
shopping-automne-cocooning

Sélection de 20 objets pour accueillir l’automne comme il se doit

Mymy Haegel

24 sep 2018

4
Moi, moi et moi
jaime-pas-lete

J’aime pas l’été… ni ses dommages collatéraux

Aki

07 juil 2018

48
Moi, moi et moi
suivre-trace-parents

Toutes ces choses que j’ai accomplies grâce à mes parents et qui font qui je suis

Elise S.

21 juin 2018

4

Vis ta vie