Disques à démaquiller lavables : pratiques ou non ?

Disques à démaquiller lavables : pratiques ou non ?
Les disques à démaquiller c'est bien, mais ça pollue. De plus en plus de filles se tournent alors vers les disques lavables, réputés plus écologiques. Bonne idée ou non ? Voyons si ces morceaux de tissus sont pratiques au quotidien...

Tu hésites encore sur les disques à démaquiller lavables ? J’ai pesé le pour et le contre, vis à vis d’un Demak’up classique.

Qu’est ce qu’un disque à démaquiller lavable ?

Tu connais bien entendu les cotons à démaquiller classiques. Ils se vendent en supermarché, dans des petits pochons en plastique et se jettent après une utilisation unique. Les disques lavables sont, eux, fabriqués pour durer. Réalisés en coton bio, bambou ou une autre fibre végétale, ils s’utilisent une fois puis se lavent en machine. Ainsi, au lieu de racheter à chaque fois un paquet de cotons, tu gardes jusqu’à l’usure totale tes disques à démaquiller.

C’est écologique ?

L’argument numéro 1 de la chose, c’est de se revendiquer comme écologique. Oui, forcément, laver son coton est moins polluant que de le jeter tous les jours. De plus, il ne faut pas oublier que la culture de coton est très gourmande en eau, et épuise alors de nombreuses ressources. Si tu choisis un disque en bambou, c’est encore plus écologique puisque la culture de cette plante est peu polluante.

Le point écolo se ressent aussi face à la longévité : tandis qu’il faut racheter un paquet de cotons environ tous les deux mois voire tous les mois (avec, donc, le pochon en plastique qui l’accompagne), les lingettes durent très longtemps. Tu achètes donc le coton une bonne fois pour toutes, et c’est fini.
disque Disques à démaquiller lavables : pratiques ou non ?

C’est agréable ?

Eh bien… Oui et non. Tout dépend de ton type de peau, et son utilisation des disques au quotidien.

Pour les peaux sensibles, les disques en coton lavables seront peut-être trop agressifs : en effet, il arrive que ces disques « râpent » légèrement la peau, ce qui n’est pas du tout agréable. Dans ce cas, il vaut mieux miser sur une matière plus douce, comme le bambou.

Sinon, vis à vis d’un coton classique jetable, le disque lavable récupère mieux la matière (en l’occurrence, le lait démaquillant), et tu peux avoir l’impression de mieux capturer les impuretés (l’effet gant de toilette).

C’est pratique ?

Là encore, c’est oui et non.

Au niveau de l’usage, c’est pratique pour le lait démaquillant ou toutes les textures plutôt épaisses, mais moins pour les textures liquides. En effet, le disque lavable a tendance à se gorger de lotion et à en déposer moins sur la peau, ce qui est dommage. Personne n’a envie de gaspiller sa lotion, n’est-ce pas ?

C’est en revanche peu pratique pour le roulement quotidien : il faut en acheter au moins 20 si tu n’as pas de machine à laver chez toi, histoire de tenir une grosse semaine avant d’aller au lavomatic, en utilisant deux disques par jour…

C’est économique ?

Tout dépend de ton budget ! Petit calcul rapide :

– Un paquet de cotons à démaquiller jetables, cela coûte entre 60 centimes et 2€ selon les marques, la forme et les formules proposées. Il faut en racheter tous les mois ou tous les deux mois, ce qui représente, au maximum, un budget de 24€ par an.
– Un disque lavable coûte en moyenne 7€ à 10€ le paquet de 10, ce qui représente, pour 20 cotons à laver régulièrement, un budget qui va approximativement de 15 à 20€. Tu peux y rajouter le prix pour l’eau et la lessive, mais concrètement tu n’en dépenses pas beaucoup plus que si tu faisais juste ta lessive comme d’hab.

Si tu choisis les produits bas prix, un coton à démaquiller jetable sera donc moins cher, surtout que les prix des lingettes lavables varient du simple au triple. Cependant, en terme d’investissement, il est plus avantageux de garder ses disques lavables, qui peuvent durer très longtemps s’ils sont bien entretenus (autrement dit : lavés régulièrement et bien séchés). En revanche, un coton lavable ne sera pas pratique pour utiliser du dissolvant ou les usages ponctuels de coton type mettre de l’éosine, du désinfectant…

En résumé

– Le disque lavable c’est bien si… tu veux réduire ton impact sur l’environnement, si tu fais très régulièrement des machines, et si tu cherches une solution plus douce pour ta peau très sensible.
– Le disque jetable c’est bien si… tu ne gère pas trop le roulement des lessives, si tu es souvent en vadrouille et que tu emmènes pas mal de disques.

Pour acheter des disques lavables

Ces sites proposent des disques lavables en différentes matières, et à différents prix :
Greenweez
Gemelline
Timtam-Nature
Tout allant vert et bien d’autres encore !

De votre côté, converties aux disques lavables ou pas du tout ?

Tous les articles Atelier Technique Beauté , Beauté , Conseils Beauté , Hygiène
Les autres papiers parlant de Bio , Démaquillage , Hygiène
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 31 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Margooow
    Margooow, Le jeudi 22 mars 2012 à 18h28

    Ambyon;3022348
    Les filles, pour vous mettre vraiment au vert, il faut laisser tomber tout ustensile futile.

    Ca fait deux ans que je me démaquille uniquement avec mes petits doigts avec le seul et unique produit qui démaquille parfaitement : l'huile.

    Plus de coton et une peau propre, que demander de mieux?

    Question nouille: comment on fait pour se démaquiller avec de l'huile???

  • Marivio
    Marivio, Le jeudi 22 mars 2012 à 20h54

    margooow;3025085
    Question nouille: comment on fait pour se démaquiller avec de l'huile???
    L'huile est vendue en flacon à pompe : hop, une petite pression dans le creux de la main, et tu passes ta main sur ton visage en répartissant bien l'huile et en massant du bout des doigts. Ca "détache" le maquillage et il ne reste plus qu'à rincer (y compris pour les yeux!).

    Les huiles démaquillantes s'émulsionnent à l'eau, tu asperges ton visage d'eau et l'huile se transforme en "lait" facile à rincer.

    Après, comme l'eau chez moi est très calcaire, je sèche mon visage et je rajoute un pshitt de spray de lotion sur le visage, j'étale du bout des doigts et je laisse sécher avant de mettre de la crème hydratante.

  • Émilie chérie
    Émilie chérie, Le jeudi 22 mars 2012 à 21h06

    Mais ce n'est pas trop gras pour les peaux mixtes?

  • Margooow
    Margooow, Le vendredi 23 mars 2012 à 15h25

    Merci pour l'explication, ça me donne bien envie d'essayer!!

  • Marivio
    Marivio, Le vendredi 23 mars 2012 à 19h51

    Émilie chérie;3025590
    Mais ce n'est pas trop gras pour les peaux mixtes?
    J'ai justement la peau mixte et ça va pour moi :o). Après je pense aussi que chaque peau réagit différemment !

  • Marivio
    Marivio, Le samedi 24 mars 2012 à 16h20

    Je repensais à un truc, j'ai quand même été un peu vite dans ma description de l'huile démaquillante, j'ai zappé tout une étape : ben oui, je ne passe pas direct' à la lotion, d'abord j'utilise un gel nettoyant (celui d'Avène, mais n'importe lequel ferait l'affaire)... Donc il ne reste plus du tout d'huile sur ma peau après avoir fini mon démaquillage !

  • KittyKiller
    KittyKiller, Le lundi 26 mars 2012 à 00h00

    J'ai acheté les miens chez Biocoop (par 4, je ne me rappelle plus la marque) il y a quelques temps déjà, c'est pas mal. Je ne me démaquille pas avec, vu que je me démaquille au savon doux donc sans utiliser de disque, sauf lorsque je mets du crayon et là il faut avouer que ce n'est pas aussi agréable que du coton doux, mais ça passe. Je m'en sers surtout pour ôter mon vernis (ça les abîme vite en apparence, ils restent colorés, mais on peut les utiliser longtemps malgré tout).

  • Marie Obrigada
    Marie Obrigada, Le mercredi 4 avril 2012 à 19h49

    Je viens d'acheter des cotons lavables. Au toucher ça me convient bien. Je me maquille rarement, mais je pense me créer prochainement une occasion pour tester mes cotons.

  • E.g.
    E.g., Le mercredi 11 avril 2012 à 08h22
  • Loulou33
    Loulou33, Le vendredi 19 avril 2013 à 11h29

    lenwha;3023574
    Toinette;3022479
    Ambyon et Marivio > vous avez des marques à conseiller pour les huiles démaquillantes?

    Je complète pour les huiles démaquillantes: Il y a aussi celle de Kiko, celle de Lierac, celle de DHC par exemple. Les baumes démaquillant (chez Clinique ou Sephora) démaquillent aussi très bien sans avoir besoin de cotons.

    En huile naturelle pour démaquiller, il y a l'huile de jojoba.

    Ce message était sponsorisée par une addict aux huiles démaquillantes :d
    1 ans après la bataille je tombe sur ce post

    mais ça me fais tellement plaisir quand j'entends des mad dire qu'elles sont accros aux huiles démaquillantes!
    d'ailleurs à quand un sujet là dessus dans mad???

    je n'arrive pas à convaincre mes amies, perso ça fait plus d'un ans que j'y suis passée et il faudrait me torturer avec un démakeup pour me faire repasser à des laits démaquillants ou autre

    avant j'avais toujours les yeux rouges après le démaquillages, et des restes et des boutons une cata, depuis que je me démaquille avec mes menottes à l'huile... plus d'allergies, plus de rougeurs, plus de boutons, j'ai beau faire des démonstrations à mes amies, leur faire comparer les cotons après (au moment du passage de la lotion, mon coton est niquel ,(après double nettoyage huile + savon ) le leur toujours pleins de résidus..

    et bien non

    bref je rejoins le club des accros avec toi!!!
    :banana:

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !