Look de supportrice : le dress code stade de foot

Chien et chat, marron et marine, Magloire et Chabal, graisse à traire et peau de roux... Il est des mariages impossibles et je crois que l'association mode et foot en fait partie.

Look de supportrice : le dress code stade de foot

Le golf, le tennis, le basket, le rugby, la boxe, le bowling, le surf… Beaucoup de sport ont un jour influencé la mode et inspirent toujours de grandes marques de couture et prêt-à-porter mais le foot, bizarrement non. Il faut se rendre à l’évidence : les grands shorts et les chaussettes au jarret de de ce sport pourtant ultradominant inspirent à peu près autant que les balais du curling… Le point sur les it-style des supportrices, ou éloge non sans sympathie du dress code foot au féminin.

1/ Le maillot de bain sous toutes ses formes mais le plus souvent triangle –  un ministère compétent étudierait en ce moment même des devis pour une commande de 65 millions de pièces… Il est d’ailleurs question ici-même d’un débat primordial pour la survie de l’espèce : le bikini patriote, pour ou contre ?


2/ Le maillot de foot, plus ou moins officiel. Il finit systématiquement découpé par les filles, qui, entourées de tant d’hommes, trouvent l’occasion trop belle pour ne pas se faire remarquer.


3/ La perruque ambianceuse, tendance afro/bozo/pot de départ à la retraite de René, aiguilleur SNCF qui trempe des TUC dans son café.

4/ Le maquillage, qui défie les lois du cercle chromatique et dresse un grand doigt à toutes les maquilleuses-animatrices en parfumerie qui conseillent de commencer par appliquer une crème de base puis poudrer.


5/ Le soutien-gorge ballon de foot, qui très exceptionnellement autorise les mains (…) et dont l’inventeur trop honteux aurait fui dans la jungle mexicaine.


6/ La peinture sur seins, un art primaire qui renaît nécessairement toujours dans les stades.

Bon, je l’avoue, je suis une peu jalouse de ces filles qui se peignent les nénés mais le foot-à-porter et moi c’est no way.

L’été 1998, je me bien suis acheté un très court et très moulant t-shirt à l’effigie du Brésil mais je m’en suis vite mordu les doigts parce que 1/il était tie & dye jaune et 2/c’est la France qui a gagné et avec ça sur le dos j’avais l’air d’une collabo dégageant un doux fumet de trahison…

Douze ans plus tard, j’ai fait du chemin et cette année, c’est certain, je ne referai plus la même erreur. J’ai dû être fan de foot deux petits mois dans mon existence et aujourd’hui, je ne soutiens aucune des équipes de foot sélectionnées cette année (à la limite, j’aurais pu, pour des raisons sanguines et sexuelles, supporter la Macédoine ou le Vietnam…).

Bref. J’aime la mode et je pense qu’elle peut tout célébrer – musique, peinture, histoire, voyage, personnage réel ou non – mais bizarrement lorsqu’il s’agit de supporter une équipe de football, je fais un blocage. Et toi, tu trouves ça comment ? Supportrice jusqu’au bout des fringues ? Lesquels ? T’es tu déjà maquillée aux couleurs de la France, du Portugal ou du Maroc (en dehors d’une simple faute de goût bien sûr) ? Y’a-t-il un avenir pour les bikini français cet été ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Billie The Kid
    Billie The Kid, Le 19 mai 2010 à 21h59

    <<à la limite, j?aurais pu, pour des raisons sanguines et sexuelles, supporter la Macédoine ou le Vietnam?>>

    J'ai du louper un truc...
    Quelqu'un m'explique? ^^"

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)