Dossier peaux noires et métissées #1 : les soins de la peau

madmoiZelle lance sa série d'articles sur les peaux noires, et les peaux métisses. L'enjeu ? Que tout le monde s'y retrouve, vous donner des conseils mais aussi sortir des clichés. Pour commencer, voyons ensemble les soins de la peau !

Dossier peaux noires et métissées #1 : les soins de la peau

Souvent, on catégorise les peaux en parlant des peaux européennes, asiatiques, noires, et métisses. Bien entendu, elles ont des besoins différents, mais chaque peau de chaque genre ont elles aussi des spécificités que la voisine et en clair : ça tourne vite au bordel.

On a posé les questions qui reviennent très souvent chez les filles qui se demandent comment traiter leur peau à un spécialiste de chez Ethnicia, une chaîne d’instituts pour les soins de la peaux, du corps et des cheveux mais aussi en conseils de l’image, adressés à toutes les filles, quelle que soit leur couleur de peau ou leur nature de cheveux (en gros, leur coiffeur s’occupent tout aussi bien des cheveux fins et lisses que des cheveux crépus).

Est ce que les peaux noires ou métissées ont besoin de plus d’hydratation que les autres peaux ?

La peau noire et métissée est en général plus épaisse et a un taux de sébum et de mélanine plus important, elle est donc moins sensible au vieillissement cutané, mais plus sensible à la déshydratation que la peau blanche. La peau noire et métissée n’est pas naturellement plus sèche mais elle s’adapte mieux au climat tropical. Dans un climat plus sec, la peau foncée maintient moins bien l’eau, et la déshydratation se présente par des tiraillements, la peau s’écaille et devient blanchâtre et rugueuse par endroits (surtout après la douche) : d’où l’importance de bien s’hydrater au quotidien. Le besoin de s’hydrater sera donc plus présent dans un climat sec, surtout si l’eau est calcaire.

En clair, une peau qui contient plus de mélanine que les peaux blanches n’est pas à proprement parler une peau sèche. C’est plus souvent une peau déshydratée, qui a besoin de plus d’attention à ce niveau là, et qui ne doit pas zapper l’étape de la crème. Bien entendu, on peut tout aussi bien être noire et avoir la peau grasse ! Dans ce cas, on prend soin d’hydrater sans graisser… comme le ferait n’importe quelle peau.

Quels sont les risques liés à l’acné sur une peau foncée ?

Les risques liés à l’acné sont bien entendu les taches car les peaux foncées cicatrisent mal, et d’inflammation, ce qui peut entraîner un épaississement de la peau, et une surproduction de mélanine. C’est pourquoi les peaux foncées ont souvent un teint irrégulier et des taches.

Quels sont les principes actifs des soins anti-taches, comment fonctionnent-ils ?

L’efficacité de ces soins est relative à plusieurs facteurs : l’exposition au soleil (qui diminue les chances d’effacer les taches), l’ancienneté et la profondeur de celles ci. Les soins clarifiants agissent sur l’exfoliation de la peau, ainsi le teint est clair et lumineux. La plupart sont composés d’AHA (acides de fruits), de vitamine C, d’actifs anti âge et très important, d’un filtre UV.

D’autres soins cosmétiques et dermatologiques spécifiques pour les taches vont diminuer la production de mélanine en ayant une action directe sur la tyrosinase, l’enzyme qui contrôle sa production. Ces soins peuvent être composés d’acide kojique, d’acide glycolique, ou d’acide lactique, et sont destiné à des taches plus anciennes, plus profondes. Enfin, les taches très brunes, ayant besoin d’un traitement vraiment profond, peuvent avoir recours au laser.

Est-ce que ces soins modifient la couleur du visage ?

Les actifs éclaircissant le teint sont en général l’hydroquinone, la cortisone, le stéroïde, corticoïde… qui sont interdits dans les produits en France et en Europe. La seule personne apte à en fournir est un médecin, sur prescription, avec une concentration en actifs propre à la réglementation européenne.

Les produits purement cosmétiques comme les gommages, les masques, sérums et crèmes, et ayant pour but d’unifier le teint et de révêler l’éclat, agissent en affinant le grain de peau. Ils resserrent également les pores, uniformise le teint et accélère le renouvellement cellulaire. Ils sont composés à base d’extraits de plantes, d’acides de fruits, de dérivés de la vitamine A… Contrairement aux produits éclaircissants, ces composants n’altèrent pas la mélanine, ni même la peau, et ne favorisent pas les infections cutanées.

Quels sont les risques face aux produits purement éclaircissants (contrairement, donc, aux soins clarifiants vendus dans le commerce) ?

Les actifs visant à dépigmenter, comme l’hydroquinone, éclaircit le teint de façon irrégulière. La cortisone affine la peau et la rend plus fragile et des vergetures peuvent apparaître. Les corticoïdes et stéroïdes provoquent eux de graves problèmes de santé comme l’hypertension, le diabète, des risques cardio-vasculaires, des ulcères… L’utilisation de ces produits aggrave les problèmes de peaux et provoquent ainsi pustules, kystes, taches rouges ou blanches, développement de la pilosité… Ceux ci peuvent provoquer de gros problèmes de santé allant jusqu’à la mort.

Il ne faut surtout pas confondre soins contre les taches et produits dépigmentant la peau. Les soins dépigmentants sont vendus sous le manteau, il ne faut surtout pas y toucher sous peine de gros risques pour sa peau et sa santé en général. Les soins que l’on trouve sur le marché légal français estompent les taches mais ne peuvent pas changer la couleur de la peau, les actifs ne sont pas assez puissants pour. Ils apportent de l’éclat (qui peut, d’apparence, donner l’impression d’une couleur de peau différente : c’est juste que le teint est moins terne, rien de plus !) mais ne modifient pas la mélanine. Si on est pas sûre d’un produit qu’on a acheté, on vérifie la compo et dans le doute, on le montre à un médecin ou un pharmacien. Les produits éclaircissants illégaux sont présents dans les boutiques spécialisées non franchisées mais aussi sur le net, donc faites attention.

Les peaux foncées doivent-elles se protéger du soleil ?

Les peaux foncées ont une protection naturelle contre les UV avec la mélanine, mais elle n’est pas suffisante ! D’ailleurs, les peaux métissées peuvent bronzer et attraper des coups de soleil, et les peaux noires aussi. Il est donc important de protéger son capital UV.

Beaucoup de filles pensent, à tort, que leur mélanine naturelle est suffisante. Malheureusement, même une peau noire peut attraper un cancer de la peau, donc on se protège !

Les peaux métissées ainsi que les peaux noires doivent-elles utiliser des produits dits « ethniques » ?

Les peaux foncées sont constituées de la même manière que les peaux blanches, sauf qu’elles ont une plus forte concentration de mélanine, elles ont donc en terme de besoins, les mêmes que les autres peaux : exfoliation, hydratation… Certes, elles ont des spécificités, comme une mauvaise adaptation au climat sec qui provoque une rapide déshydratation, altérant le film naturel de la peau et pouvant donc provoquer une hypersébhorrée. Elles ont aussi une cicatrisation plus complexe et sont donc sujettes aux taches. C’est pourquoi en général, les peaux foncées sont grasses et déshydratées, avec des imperfections cutanées. La plupart des gammes dites « ethniques » ciblent ces problèmes, mais les actifs restent les mêmes que celles des autres marques.

>>> Page suivante, retrouve les derniers conseils pour choisir les bonnes crèmes pour sa peau et une sélection shopping !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yellow
    Yellow, Le 22 avril 2011 à 0h47

    Kcao007;2164132
    Mais pour les tache produits fait maison ( astuce piqué aux coréenne et aromathérapie)
    Coucou, tu pourrais détailler ?

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)