Les mythos infaillibles à sortir à ton prof quand tu n’as pas fait ton travail

Vous ne savez plus quel mytho sortir à vos profs quand vous n'avez pas fait votre travail ? Jean-Monique vient à la rescousse !

Les mythos infaillibles à sortir à ton prof quand tu n’as pas fait ton travail

La période des études sera le seul moment de ta vie où tu ne risqueras rien de vraiment grave si tu décides de boycotter un devoir qui était à rendre ou à présenter.

Malheureusement, tu as beau taper au fond de la bouteille, tu es visiblement à court de sauce andalouse. Voici donc quelques mythos presque infaillibles à sortir à tes profs pour justifier ta fainéantise.

Le dégât des eaux 

« Désolé•e, quand je suis rentré•e chez moi hier soir j’ai eu un dégât des eaux, et en plus de ça, comme je suis étudiant•e, j’ai qu’une seule serpillère… J’ai dû éponger toute la nuit. Honnêtement j’ai préféré ne pas finir mon travail plutôt que de vous le rendre bâclé. »

Je ne sais pas pourquoi, mais que ce soit pour justifier un retard ou un travail non fait, la technique de l’inondation marche à coup sûr.

L’avantage de cette technique c’est que tu peux l’utiliser presque autant de fois que tu veux. Après tout, c’est quand même pas de ta faute si le réparateur a rebouché le trou à la chie-dedans et qu’à cause de lui, ça fuite encore tous les trois jours.

milhouse-simpsons-innondation-degat-des-eaux

Conseils :

  • N’hésite pas à placer des mots clés tel que « honnêtement » ou « je suis étudiant•e » pour être bien persuasif•ve.
  • N’oublie pas de te pointer en cours en total look « J’ai pas dormi de la nuit » pour plus de réalisme.
  • Au cas où, prépare bien ton argumentaire et tes réponses à d’éventuelles interrogations si, comme moi, tu tombes sur le•la prof super intéressé•e qui va te poser un milliard de questions sur le pourquoi du comment tes chiottes ont débordé.

Le travail d’équipe

Soit : écrire son nom en dessous de l’un•e de tes camarades sur SA copie et dire au prof que vous l’avez réalisé à deux.

À lire aussi : Qu’est-ce que tes potes pensent de toi ? Fais le test !

Ton argument pour ta défense ? À deux on est plus fort•es, et n’hésitez pas à être de mauvaise foi en insistant sur le fait que le/la prof n’avait pas dit que c’était interdit.

À lire aussi : Quelle démonstration de mauvaise foi es-tu ?

Conseil : Pour éviter d’éventuelles répercussions, c’est mieux que l’auteur•e de la copie qui héberge ton nom soit d’accord et complice.

joey-chandler-calin

Le problème technique

Cette fourberie fonctionne seulement si le travail était à rendre par email.

 « Comment ça ? Vous ne l’avez pas reçu ? Je l’avais envoyé à 23h47 pile pourtant… J’ai dû avoir un problème de connexion alors… »

Et comme souvent, la connexion pue de la fouffe en classe, la seule solution à présenter à ton/ta professeur•e serait de lui renvoyer le travail une fois rentré•e chez toi le soir, ce qui te laissera un peu plus de temps que tes prolos de camarades pour faire le travail ou, au mieux, le recopier sur quelqu’un d’autre.

Le/la perfectionniste

« En relisant mon devoir ce matin, je me suis rendu compte qu’il n’était vraiment pas à la hauteur de vos espérances. J’ai vraiment honte de vous rendre ça et je préférerais avoir un jour de plus pour le peaufiner afin de vous rendre quelque chose de plus correct. »

Bien des professeurs ont un ego encore plus gros que les postillons qu’ils te lâchent en pleine face pour te dire de te taire quand tu bavardes au fond.

En utilisant cette excuse, le prof risque alors de penser « Enfin un•e élève qui se soucie de mon confort de lecture et se rend compte de ma sensibilité intellectuelle ! »

D’après mes calculs, il y a 82% de chances qu’il/elle accepte ta requête. Les 18% de risques d’échec peuvent arriver si tu mâches un chewing-gum pendant la négociation.

big-pourquoi-triche-examens

Risque : il y a intérêt que le travail soit nickel. Partez du principe que le/la prof va s’attendre à recevoir le chef-d’œuvre de sa carrière.

Celui qui prend des initiatives

Cette fourberie fonctionne seulement si le travail était à corriger en cours.

Mise en situation : 

Tu arrives en cours ce matin, et tu te rends compte que tout le monde est en train de parler de la question 3 de l’exercice 2 du polycop’ qui était apparement « Oua trop chaud laisse tomber ».

Évidemment, toi, tu avais complètement oublié qu’il y avait un exercice à faire car la vie est trop courte pour suer du cul à faire des to-do lists.

Installe-toi à côté d’une personne qui a fait son travail et au moment de corriger l’exercice, insiste pour répondre à la première question – qui est en général la plus facile – en t’accaparant la feuille de ton•ta voisin•e.

Étant donné qu’il est très mal vu de dénoncer ses camarades, même si il/elle est dans le plus grand seum de sa vie, la personne en question n’osera jamais te balancer car « elle-même elle sait » les répercussions que ça peut engendrer.

classe-ecole-devoir

Meilleure technique

L’enfant indigne

Il faut partir du principe que tes parents t’ont mis•e au monde sans ton accord, tu n’as rien demandé à personne et après tout t’étais bien, posé•e au fond des glaouis de ton géniteur, pas de devoirs à rendre, pas de dents à brosser…

Maintenant, c’est à eux d’assumer tes conneries donc n’hésite pas à tout leur foutre sur le dos.

À lire aussi : Parents et scolarité — Les madmoiZelles témoignent

« Non j’ai pas fait mon travail, c’est à cause de mes parents… Ils m’ont forcé•e à faire le ménage toute la soirée et j’ai pas pu faire le travail demandé comme je me suis endormi•e plus tôt que prévu. »

Aucun•e prof n’a envie d’entamer une relation épistolaire dans le carnet de correspondance avec de tels parents pour espérer avoir une quelconque explication.

Risque : Ton établissement scolaire peut appeler directement la D.A.S.S. et je sais pas si ils captent MTV là-bas.

mauvais-parent-matilda

La technique du chie-culotte

« Je l’ai laissé en salle 402 mais ils sont en contrôle avec Madame Darvin et vous savez comment elle est… »

Madame Darvin, c’est cette prof crainte de tous, enseignants comme élèves. Très lunatique, elle est famous dans les couloirs pour ses pétages de plomb dignes d’une excursion dans Nos jours heureux, et tous les profs savent que « Qui s’y frotte s’y pique ! ».

À lire aussi : Dis Google, pourquoi les profs…?

Bien sûr, pour feinter la bonne volonté, dites au/à la professeur•e que vous lui ramènerez le devoir à la fin du cours. Enfin, vous le ferez si vous en avez envie, on s’improvise pas livreur Deliveroo du jour au lendemain.

prof-mechant

Le/la culotté•e

Dis la vérité à ton•ta professeur•e : tu n’as pas fait le travail parce que tu n’as pas aimé le sujet.

Pour toi, il était hors de question d’investir ton précieux temps dans cette bouse, et si monsieur/madame le/la professeur•e voulait que le travail soit rendu, monsieur/madame le/la professeur•e n’avait qu’à s’appliquer dans la recherche du sujet.

À lire aussi : Des profs lisent des tweets méchants de leurs élèves

Partez du principe que les profs aiment les personnes honnêtes et qu’il ne sert à rien de mentir.

La victime du divorce (#TeamZéroScrupule)

« Désolé•e monsieur, je l’ai oublié chez ma mère et je suis chez mon père cette semaine… Mes parents viennent tout juste de se séparer et c’est encore un peu compliqué pour moi de m’y retrouver. »

Même si c’est entrain de se mainstreamiser, le divorce reste un sujet délicat. Quel•le prof oserait faire le/la tarba avec un•e élève qui est en train de traverser une période difficile ?

mary-kate-olsen-sad-littlre-girl

Le/la collectionneur•se

« Oui j’ai fait mon travail, mais il était tellement bien que j’ai préféré le laisser chez moi pour l’accrocher sur le frigo. J’avais pas envie qu’il se froisse dans mon sac. »

Personne ne peut te reprocher de prendre soin de tes affaires ou d’être fier•e de ton travail.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… être intellectuellement précoce

Conseil : si vraiment ton•ta prof commence à insister comme un•e relou•e, dis-lui que tu lui enverras une photo du devoir une fois rentré•e chez toi.

La technique de l’absent•e

Grand classique. Tu n’étais pas là et PER-SONNE ne t’a dit qu’il y avait quelque chose à préparer pour aujourd’hui. Encore une fois, ce n’est pas de ta faute, et tu arrives les mains dans le slibard malgré toi.

Attends… Qui est censé être l’intermédiaire entre le prof et les élèves ? Régis, le délégué de classe. Allez merci Régis, à plus !

delation-you

J’espère que vous ferez bon usage de toutes ces arnaques et si vous en avez d’autres sous le coude, partagez-les dans les commentaires !

P.S. : Je n’assure pas le S.A.V.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 40 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yuyunaâ
    Yuyunaâ, Le 23 septembre 2016 à 18h01

    L'astuce de répondre à la première question, la plus facile pour pas se faire interroger ensuite est vraiment génial ^^ Je l'utilise assez souvent en cours d'allemand, même si c'est pas bien, j’ai toujours la flemme de faire mes exercices d'allemands quand j'ai d'autres trucs "urgent" comme un DM de maths ou une éva de physique chimie à réviser, du coup j'oublie les exos de grammaire :sad: ....
    Sinon, je pense que ça peux arriver d'oublier un devoir et 'avoir besoin d'une journée de plus pour le faire, mais après si tout le monde fait ça tout le temps, le prof en a marre et enlève des points systématiquement à tous ceux qui l'ont oublié ( et c'est compréhensible ) , mais quand tu l'as VRAIMENT fait et juste oublié à la maison c'est pas cool :crying:

    Sinon l'article m'a bien fait rire, la plupart des astuces sont quand même à but humoristique ( je pense pas que dire à un prof que tu trouves son sujet nul ou que la technique du collectionneur fonctionnent XD )

Lire l'intégralité des 40 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)