Produits de beauté cruelty-free : comment s’y retrouver ?

Dur de s'y retrouver dans la jungle des produits de beauté lorsqu'on les veut non testés sur les animaux et sans cruauté. Quelques pistes pour débusquer les produits les plus "safe".

Produits de beauté cruelty-free : comment s’y retrouver ?

Les produits cruelty-free se composent de deux familles : ceux qui ne sont pas testés sur les animaux, et ceux qui ne contiennent pas d’ingrédients d’origine animale. Comment les reconnaître dans les rayons ?

Produits non-testés sur les animaux : l’importance des labels

Les labels indiquent généralement si la marque soutient la protection des animaux ou non. Pour autant, il faut savoir que les tests des produits « finis », autrement dit comme vous les achetez en magasin, sont interdits depuis 2004. Les matières premières ne sont plus testées sur les animaux non plus depuis 2009. Donc, il y a peu de chance pour que votre crème de jour se soit retrouvée un beau matin de printemps sur un lapin.

Néanmoins, certains labos français peuvent détourner cette interdiction car les tests « alternatifs » ne sont pas assez suffisants (source : ekopedia). Vous pouvez tout de même faire confiance au label One Voice, qui regroupe les marques s’opposant aux tests (notamment les tests des actifs chimiques qui pourront potentiellement se retrouver dans un produit cosmétique). Vous pouvez chercher les marques ayant le label sur le moteur de recherche One Voice. N’oubliez pas cependant que certaines marques ne possèdent pas le label One Voice mais sont tout de même contre les tests sur les animaux (je pense notamment à Lush).

Produits animaux dans les composition : décoder l’étiquette.

Il arrive que certains produits contiennent des ingrédients d’origine animale. Le plus souvent, lorsque cela est possible, ces ingrédients sont remplacés par d’autres d’origine végétale ou synthétique. Voici quelques produits faciles à repérer :

– le rouge de cochenille ou Carmin est créé à base de petites chenilles. Si vous avez un doute, le plus simple est d’écrire un mail à la marque pour savoir si leur rouge est synthétique ou animal (le code est le même pour les deux origines).
– le sodium tallowate dans les savons et produits d’hygiène est composé de graisse de ruminants, principalement graisse de bœuf.
– la cire d’abeille, bien entendu, est d’origine animale
– les protéines de soie dans certains soins proviennent de chutes de soie (du tissu), matière d’origine animale

Lien utile :
Listes des marques soupçonnées tester des produits sur les animaux

Voilà, j’espère que ces quelques infos seront utiles à celles qui se demandaient comment voir si le produit était testé sur les animaux. Si vous avez d’autres infos, n’hésitez pas à les relayer en commentaires !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Maylene
    Maylene, Le 23 octobre 2011 à 14h25

    Attention aux sources utilisées pour les listes d'entreprises testant ou non sur les animaux. Comme l'a dit Paccottiglia la liste de la PETA est actualisée chaque jour, et liste Urban Decay parmi les entreprises ne testant pas sur les animaux.
    La liste des entreprises testant sur animaux, c'est par ici.

    Sinon certaines peuvent se poser des questions en lisant sur les emballages "castor oil", qui est un produit assez courant. Rassurez vous, c'est de l'huile de ricin, donc végétale.

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)