Prague : 5 trucs à ne pas manquer

Cette année, Émilie Laystary est allée passer quelques jours en République Tchèque. Voici ce qu'elle vous recommande de ne pas rater si vous allez à Prague !

Prague : 5 trucs à ne pas manquer

C’est la deuxième fois que j’allais à Prague. La première, je dormais dans un hôtel dans la périphérie de la ville. Pour cette fois-ci, je tenais à 1. être en plein coeur de la ville pour ne pas avoir à me soucier des derniers métros, 2. loger dans un appartement (pour ça, je vous recommande airbnb.com). Si l’on s’y prend bien, louer un appartement revient parfois à moins cher que réserver une chambre d’hôtel. L’autre avantage, c’est qu’en ayant sa propre cuisine, on n’est pas obligés de systématiquement manger dehors. Si vous avez déjà suivi mes autres carnets de voyage, vous vous êtes probablement rendus compte de l’importance que tient la gastronomie dans ma façon de découvrir une nouvelle ville. Or, être en appartement permet de faire les courses dans les même supermarchés que les locaux, ce qui est donc une façon intéressante de vivre son séjour et de s’éloigner du format « je suis un touriste ».

Le Pont Charles

À part ça, Prague est une ville que je recommande volontiers à ceux qui veulent découvrir l’Europe Centrale, ceux qui cherchent le dépaysement, sont assoiffés de culture et ceux qui ont envie d’une destination historique palpitante. C’est aussi une ville idéale pour les amoureux qui veulent passer un séjour agréable, rythmé par les jolies balades et les chouettes restos. Hop, voici 5 trucs que je vous conseille de ne pas manquer si vous avez la chance prochainement d’aller à Prague !

1. Dîner chez U Sadlu ou au Lokal

U Sadlu est un des restaurants les plus mythiques de Prague, celui que vos amis sur place (si vous en avez) vous recommanderont forcément. C’est à la fois le cadre et la carte qui en font une des adresses les plus souvent conseillées. En effet, manger chez U Sadlu c’est d’abord une expérience sensorielle : situé dans une cave, le restaurant est accessible par un escalier très ambiance médiévale. Une fois en bas, vous pourrez vous asseoir à une grande table en bois, vous remplir la panse de plats plutôt copieux (pour 7 ou 8 euros seulement) et vous lustrer le gosier avec une bière locale.

Pour les fumeurs : une salle hyper bonne ambiance et très bruyante est réservée à ceux qui veulent cloper après le repas, la chope à la main.

— U Sadlu, Klimentska 2, Prague 

Volontairement très sobre, le Lokal est une bonne adresse pragoise qui tire ses couleurs surtout de ses assiettes de produits frais. La carte change régulièrement selon les arrivages, et si vous êtes un amateur de Pilsner Urquell, c’est définitivement là qu’il faut aller : la bière est servie « non pasteurisée ».

Ce lieu est très prisé de la jeunesse locale, et comme pour le U Sadlu mentionné plus haut, il comporte une salle fumeur à l’ambiance un peu plus pub.

Pourquoi il faut tester ces 2 endroits :

  • Ils sont recommandés par les locaux et ne sont pas bondés de touristes.
  • Ils proposent une cuisine tchèque traditionnelle.
  • Les bières ne sont pas chères.
  • On peut y dîner en groupe (longues tables) mais aussi juste à 2 (il y a des coins plus au calme)
  • Après dîner, on peut poursuivre la soirée au comptoir, comme le font la majorité des Pragois.

2. Aller au Musée d’art moderne et contemporain

De l’extérieur, il ne paye pas de mine et j’ai dû faire 2 fois le pâté de maisons avant de comprendre que ce n’était pas un HLM défraîchi, mais bien un immeuble des années 20 qui accueille aujourd’hui les collections d’art contemporain de la ville. De l’intérieur, le visiteur se retrouve devant ce qu’il y a de plus épuré et grandiloquent. 6 étages d’oeuvres d’art contemporain, dont un consacré à la production tchèque. On apprend au passage que l’ère communiste a été assez peu prolixe en création, d’où la tentation tchèque d’investir un maximum dans des oeuvres étrangères.

— Dukelských hrdinu 47

3. Manger un Sachertorte

C’est une spécialité de Vienne, mais les Pragois la font très bien aussi. Le Sachertorte est constitué de « deux couches de pâte au chocolat aérée, d’une fine couche de confiture d’abricots au milieu et d’un glaçage de chocolat noir sur le dessous, le dessus et les côtés. Traditionnellement, on le consomme avec un peu de crème chantilly. »

4. Repartir avec des knedliky dans les valises

Vous aurez le loisir de le constater vous-même : la gastronomie tchèque ne paye pas de mine, mais qu’est-ce qu’elle est forte en goût ! La plupart des plats sont constitués de viande émiettée accompagnée de choux rouge et de knedliky.

Si vous prévoyez de cuisiner, en rentrant de votre séjour, un petit plat tchèque pour vos amis, n’oubliez pas d’acheter de quoi préparer des knedliky, ces quenelles de pain cuites à la vapeur.

Très surprenantes (on n’a pas vraiment d’équivalent en France), elles sont délicieuses avec une sauce de ragoût et une viande bien choisie.

— Vous en trouverez dans n’importe quel supermarché, sous cette forme, par exemple.

5. Boire des coups au Letna Beer Garden

L’été, le Letna Beer Garden est un des endroits les plus populaires de la ville où s’abreuver de houblon. C’est aussi là que vous trouverez la meilleure vue de Prague.

Si vous êtes plutôt d’humeur à vous dépenser, sachez que le parc propose de nombreuses possibilités de faire du sport (tennis, football, roller, basket, volley, etc.)

Bref, un endroit très convivial où vous pourrez autant faire un pique-nique à midi puis jouer au frisbee entre amis que prendre l’apéro jusqu’à l’heure du coucher de soleil.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Luz-
    Luz-, Le 6 août 2015 à 14h46

    Réserver pour le Lokal, j'avais été avec une amie qui était en erasmus elle m'a dit que c'était toujours plein !

    Et je recommande le Monastère de Strahov en visite, la bibliothèque est tellement magnifique :jv:

    Ce que j'adore aussi ce sont les bars trop sympa aux ambiances un peu "à thème" mais en façade on dirait un bâtiment abandonné :hesite: et puis on rentre à l'intérieur et BAM c'est plein de vie :dowant:

    Ha oui et le musée d'art moderne gros gros kiffe. Alors je sais pas si l'expo est encore là mais perso j'avais vu le Cycle "Epopée Slave" de Mucha c'était tellement magique (je ne sais pas si elle est permanente) mais en tout cas c'était a payer à part et ça vaut VRAIMENT le coup.

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)