Pimkie se lance dans la décoration !

Pimkie se lance dans la décoration avec une collection de plaids, de coussins et de bibelots d'inspiration scandinave et berbère.

Après Zara, H&M et plus récemment Monki, c’est au tour de la marque de fringues Pimkie de se lancer dans la décoration avec une première collection pour la maison !

Inspirée de l’artisanat scandinave et la culture berbère, la ligne — naturellement baptisée Pimkie Home — est composée de tapis, de plaids, de coussins et de petits objets de décoration à prix doux.

À la rédac, on est en train de baver devant les jolis plateaux (à partir de 9,99€), les bougeoirs en bois (à partir de 7,99€) et les housses de coussin colorées (à partir de 9,99€)…

De très jolis tapisseries murales (49,99€), bougies (à partir de 12,99€) et carnets de notes (à partir de 8,99€ le lot de trois) ont aussi été imaginés pour réchauffer ton intérieur.

Pour le moment, la collection n’est disponible que sur l’e-shop de la marque et dans certains magasins Pimkie disposant d’un corner Home, mais on peut espérer qu’elle soit très rapidement vendue dans tous les magasins de France et de Navarre !

Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cocteau
    Cocteau, Le 25 mai 2016 à 19h21

    J'adore les couleurs pastel, mais alors la tendance scandinave et les apparts tellement épurés qu'on dirait des appartements témoins, ça m'échappe. Ça me fait penser à la vidéo d'une youtubeuse que je regardais qui avait tout acheté chez Maison du monde et qui disait "Ça c'est parfait si vous voulez un appart différent des autres" (euh ... non le sien avait exactement la même déco que ceux qu'on voit sur Pinterest). Je ne dis pas, j'ai aussi des éléments qu'on retrouve partout mais à côté de ça j'adore chiner en brocante, repeindre des meubles, aller chez Emmaüs, etc. Je ne dis pas que tout le monde devrait le faire mais je pense qu'on a plus de plaisir à vivre dans un appart qui nous ressemble, non ?
    La collection Pimkie je la trouve très ennuyeuse.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)