Comment écrire un personnage féminin réaliste ?

« Comment écrire un personnage féminin sans tomber dans le cliché ? » : c'est la question qu'un auteur en devenir a posée à de nombreuses femmes sur Reddit. Voici leurs conseils !

Comment écrire un personnage féminin réaliste ?

Sur Reddit, on trouve de nombreux « subreddit » (des sous-forums, en gros) plus ou moins spécifiques. C’est sur l’un d’entre eux, AskWomen, qu’un certain WriterOfTheFuture a décidé de poser sa questionAskWomen est, comme son nom l’indique, un subreddit qui permet de poser des questions aux femmes inscrites ; la modération y est plutôt solide et l’esprit général tend vers le féminisme, l’égalité, contre les clichés et les généralisations.

Sa question, la voici :

personnage-feminin-realiste-conseils-question

Je suis un auteur en devenir (un mec) qui essaie d’écrire un personnage féminin. Quels stéréotypes qui vous énervent, présents dans les films, séries ou livres, devrais-je éviter ? Quels sujets trop peu abordés devrais-je traiter ?

Mes deux questions principales sont : quelles sont les choses que vous trouvez insultantes pour les femmes dans les productions culturelles (livres, films) et que je devrais éviter ? Quels sujets aimeriez-vous voir abordés ? Quels traits de caractères voudriez-vous voir mis en avant, pour changer ? Bla bla bla, dites ce que vous voulez. Merci d’avance !

Wow — merci pour toutes vos réponses ! J’étais en déplacement toute la journée après avoir posté ça, j’étais très surpris à mon retour : merci à toutes pour votre aide, je vais tout lire.

Pas facile, on l’imagine, de se détacher des clichés qui collent à la peau des personnages féminins pour créer une femme fictionnelle loin des archétypes. Voici donc les réponses des utilisatrices de Reddit !

Dépasser le genre ?

personnage-feminin-realiste-conseils

N’écris pas un personnage féminin. Écris un personnage, tout simplement. Le plus souvent (en tout cas dans le genre d’histoires que je lis ou que je regarde), le genre du personnage n’a pas à influer sur l’histoire, alors ne réfléchis même pas au genre ! Ne l’écris pas de telle ou de telle façon parce que « ce serait cool de voir une femme faire X » ou parce que « les femmes sont souvent X ». Écris simplement le personnage qui racontera l’histoire que tu souhaites raconter.

C’est le conseil qui recueilli le plus de « likes » (des « upvotes » sur Reddit), mais une autre contributrice le nuance :

personnage-feminin-realiste-conseils-2

C’est un bon conseil, globalement, mais je peux dire en tant qu’auteure que ce n’est pas toujours possible.

Par exemple, parfois les interactions que ton personnage va affronter seront différentes selon son genre. Même si tu PEUX l’écrire autrement, il est possible que le sujet que l’auteur•e essaie d’aborder est le fait que les hommes et les femmes sont traités différemment — pour le meilleur ou pour le pire.

En d’autres termes, si dans un chapitre le personnage principal affronte des critiques à l’école à cause de la longueur de sa jupe ou de l’épaisseur des bretelles de son débardeur, ça ne fonctionnera tout simplement pas si ce personnage est masculin.

Mais je soutiens ton idée, je ne veux pas la remettre en question : beaucoup d’auteur•e•s et de scénaristes semblent déterminé•e•s à faire intervenir le genre dans toutes les interactions, même les plus banales. Ce qui est agaçant et superflu. Je pense que c’est ce que tu voulais dire mais je voulais contribuer un peu.

Oh, et bonne idée de topic.

En effet, se débarrasser des clichés est une chose, mais si l’histoire se déroule dans notre société et notre époque, le genre des personnages aura une incidence sur la façon dont ils et elles interagissent avec les autres, dont ils et elles sont traité•e•s… ce qu’il ne faut pas nier.

« Super sexy » ou « banale mais sexy »

personnage-feminin-realiste-conseils-3

Souviens-toi qu’il vaut mieux montrer plutôt que de dire. Je suis lasse de voir le niveau de sexyness d’un personnage féminin décrit pas à pas dans une description. Il vaut mieux que ses interactions avec les autres personnages montrent la façon dont elle est perçue.

personnage-feminin-realiste-conseils-4

C’est un truc que j’ai toujours aimé dans Hunger Games. C’était assez évident que Katniss est plus attirante qu’elle ne le croit, elle est un peu inapte socialement et a des réactions émotionnelles lisses et étranges, mais elle ne se rend pas compte de tout ça ; quand les gens le pointent du doigt, ça la plonge dans la confusion la plus totale. C’est à nous de comprendre, via les réactions des autres.

Pour être honnête, ça peut être un peu chiant quand ça tourne au cliché. « Oh mon Dieu, je suis si nulle socialement et si banale physiquement »… mais avec deux mecs, ou plus, qui font la queue pour t’avoir ! Ce n’est pas très grave dans Hunger Games, puisque l’amour n’est pas au cœur de l’histoire, mais ça m’a tellement énervée dans Twilight. Bella s’est fait draguer par au moins cinq mecs pendant sa première semaine au lycée ! Puis par Jacob. Ensuite tous les vampires lui couraient après.

bella-jacob-edward

Tellement cliché, ce personnage féminin « si banal et inintéressant » qui s’attire pourtant les faveurs de tout le monde, et surtout des mecs ! Au point que le compte Twitter DystopianYA, qui parodie les dystopies « pour ados », en a fait plusieurs tweets.

À lire aussi : Harry, Katniss, Bella : ces héros adolescents et leur étrange sexualité

Aller plus loin que les clichés

personnage-feminin-realiste-conseils-5

N’utilise pas le fait qu’elle soit violée comme un outil scénaristique pour lui donner plus de profondeur, de motivation, de soif de pouvoir.

C’est exactement ce que je voulais dire : le « viol pour développer le personnage » est ce que je déteste le plus dans les productions culturelles. Ça me tape vraiment sur les nerfs.

On tue les parents du héros masculin et on viole la femme qu’il aime pour que le héros devienne tout fou. Il serait temps que quelqu’un inverse les genres au niveau de ce cliché.

Ce schéma est si présent qu’il est carrément devenu une catégorie d’œuvres, le « rape and revenge » (viol et vengeance). On vous en parlait notamment dans l’article pour mieux comprendre la culture du viol. 

De la diversité, toujours plus de diversité

personnage-feminin-realiste-conseils-6

Toutes les femmes ne sont pas sexy, ou même désirables. La plupart des femmes sont dans la moyenne, et tout le monde n’a pas moins de 40 ans.

Ça me rend dingue, ça. Je n’arrête pas de lire des histoires dans lesquelles des mecs physiquement banals sont entourés, pour une raison mystérieuse, par des femmes gaulées comme des mannequins Playboy.

gotham

Le monde selon Gotham : des mecs aux physiques variés, zéro femme qui fait plus que du 38 (et encore).

À lire aussi : Ces héroïnes de comics qui font plaisir à voir

personnage-feminin-realiste-conseils-7

Permets-lui d’être imparfaite. Permets-lui de faire des erreurs. Mais permets-lui aussi de dépasser ces erreurs sans être sauvée par un mec. Permets-lui d’avoir un physique banal, ou d’être moche, même. Permets-lui d’être grosse. Permets-lui d’être quelqu’un qui ne vient pas d’une famille blanche. Permets-lui de ne pas être hétérosexuelle.

Mais oui ! Tellement ! Et il n’y a même pas besoin d’énoncer tout ça clairement : il suffit de suggérer, de faire en sorte qu’un autre personnage l’évoque. Je ne suis pas blanche, et la plupart du temps je ne pense pas à la couleur de ma peau, mais il y a des moments où ça vient dans la conversation.

Plus de diversité : oui, oui, oui, toujours un grand oui !

À lire aussi : La nouvelle Ms Marvel est une jeune musulmane !

Pour lire toutes les suggestions, direction le topic en question (en anglais). Mais surtout, à votre tour ! Quels conseils donneriez-vous à un auteur déterminé à écrire un personnage féminin loin des clichés ? Que voudriez-vous voir ou jeter pour toujours à la poubelle ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 53 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • A. TwentyOne
    A. TwentyOne, Le 25 novembre 2015 à 9h23

    Une série que je trouve très bien en termes de diversité féminine et masculine, c'est Kushiel. *amour amour :puppyeyes:* Déjà, dans le pays d'origine de l'héroïne, tout le monde se contrefout de coucher avec des hommes ou des femmes, le genre n'a pas la moindre importance sur la sexualité (bien qu'il y en ait qui affichent leurs préférences). La méchante est ultra badass, certes très très séduisante et tout ça, mais dans le contexte du livre où tout tourne autour de cette séduction, cela ne me choque pas, et elle a une ambition absolument incroyable (elle veut régner point). Ce qui pêche un peu, c'est que les personnages principaux féminins sont toutes plus ou moins "blanches". Par contre, les masculins ont pas mal de diversité éthnique. J'espère ne pas avoir un regard totalement biaisé sur cette oeuvre.

    Par contre, je voulais souligner que cela m'attriste un peu de devoir discuter de ces considérations. En tant qu'auteur, on devrait pouvoir avoir la liberté de créer les personnages que l'on veut (sous réserve de crédibilité), mais dans les faits, les clichés sont presque devenue une liste des interdits littéraires. :erf:

Lire l'intégralité des 53 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)