Un savon Journée de la Femme chez L’Occitane

Pour cette journée de la femme 2012, L'Occitane sort un savon Karité dont les bénéfices seront reversés à une association. Un petit geste sympa et utile.

En l’honneur de la journée pour les droits des femmes, L’Occitane propose un savon-qui-fait-une-bonne-action, avec son savon au karité. Le karité choisi par L’Occitane est, depuis 2010, issu d’une savonnerie du Burkina Faso, favorisant l’émancipation économique des femmes.

Ce savon édition 2012 est vendu 4€50 (ce qui est plutôt correct pour un savon de ce type), et 100% des bénéfices sont reversés à la fondation L’Occitane (agissant de concert avec l’ONG Aide et Action donc pas de panique, l’argent ne va pas n’importe où), qui soutient la construction de centres d’alphabétisation pour les femmes, au Burkina Faso. L’argent récolté permet donc d’aider des femmes à devenir plus autonomes, mais aussi très logiquement à participer de manière active à l’éducation de leurs enfants.

C’est donc un produit certes surfant sur la vague Journée de la Femme, mais toujours utile. De plus, on a jamais assez de savon chez soi.

Ce produit est disponible dans les boutiques L’Occitane, au prix de 4€50 le savon de 100 grammes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Leech
    Leech, Le 8 mars 2012 à 16h35

    babyfootgirl;2987469
    justement essayer de garder votre argent au chaud ... ou pour un projet plus important que des choses sans intérêt
    Pas compris ? Qu'est-ce qui est sans intérêt ? Parce que (je cite l'article) :

    100% des bénéfices sont reversés à la fondation L’Occitane (agissant de concert avec l’ONG Aide et Action donc pas de panique, l’argent ne va pas n’importe où), qui soutient la construction de centres d’alphabétisation pour les femmes, au Burkina Faso. L’argent récolté permet donc d’aider des femmes à devenir plus autonomes, mais aussi très logiquement à participer de manière active à l’éducation de leurs enfants.
    (bon, j'arrive pas à enlever le gras du texte, tant pis).

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)