No Sex in The City, une websérie à l’humour délicieusement absurde

No Sex in the City est une websérie complètement décalée, avec des personnages et un humour absurde au possible. Et - c'est trop rare pour le souligner - c'est drôle !

No Sex in The City, une websérie à l’humour délicieusement absurde

Julien War est un jeune scénariste originaire du Havre (et pas du tout de Saint Pierre et Miquelon) qui a monté avec quelques potes la websérie No Sex in the City, l’histoire de trois losers un peu paumés, qui viennent de St Pierre et Miquelon, cet archipel français assez méconnu en métropole (6 000 habitants).

Comme y’a pas des masses de filles à St Pierre et Miquelon (qu’ils disent), ils débarquent à Paris pour pécho de la meuf. C’était sans compter sur le décalage culturel et sur les deux-trois différences entre les Parisiennes et les nanas de ces îles lointaines. Signalons enfin que les mecs s’appellent Franky, Childéric et Nathaly (!).

L’épisode 1 démarre en douceur, le temps de poser les personnages, l’atmosphère assez particulière et cet humour façon Deschiens / Les Nuls (dont je suis particulièrement friand).

Chargement du lecteur...

Vous avez remarqué le style vestimentaire des gaillards ? Ça envoie du gros pickle, hein ? Vous n’avez encore rien vu, avec cet épisode dédié au relooking.

Chargement du lecteur...

Enfin épisode 3, qui montre à quel point les mecs sont complètement perdus, appelé Le Ménage à Trois. Du très bon.

Chargement du lecteur...

Les pauvres se sont fait trasher dans les commentaires sur Youtube. Il semblerait que quelques Saint-Pierrais / Miquelonnais n’aient pas vraiment d’humour. Dans une interview à L’Internaute, Julien réagissait :

En effet, quelques Saint-Pierrais se sont déchaînés sur les commentaires ! Je n’ai pas vraiment compris, car en aucun cas l’objectif était de les insulter, ou de les faire passer pour des idiots. Pour moi, ces trois personnages ne sont pas représentatifs des gens de cet archipel, ce sont juste trois losers, et pas les 6000 habitants, comme certains internautes l’ont bien notés sur les commentaires pour prendre notre défense. Ils sont également touchants, et plutôt attachants. Nous n’avons pas eu non plus la prétention de décrire la vie sur l’île, que nous ne connaissons pas. Bref, c’était juste un prétexte pour aborder un sujet plus large, mais beaucoup de Saint-Pierrais l’ont pris au premier degré, sans aucun recul, c’est dommage.

Faut dire que le premier degré et l’absence de recul sont deux qualités beaucoup trop partagées (à St Pierre et Miquelon et ailleurs dans le monde), et c’est fort dommage…

Pour suivre les aventures de No Sex in the City, rendez-vous sur leur page FB.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Carnifex
    Carnifex, Le 19 juin 2012 à 1h28

    Perso ça m'a bien fait marrer quand même !
    Et puis BIG UP pour la musique du troisième épisode à 1min50, August Burns Red quoi, juste un des groupes les plus parfait au monde <3

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)