Le No-poo : et si on arrêtait de se laver les cheveux ?

Le No-poo : qu'est-ce que c'est ? Comment ça fonctionne ? Virginie te propose d'en apprendre plus sur cette nouvelle façon de se laver les cheveux.

Le No-poo : et si on arrêtait de se laver les cheveux ?

Plus qu’une tendance, le No-poo est un véritable mouvement, aussi bon pour les cheveux que pour l’environnement et le porte-monnaie ! Qu’est-ce que c’est, comment ça marche, à qui c’est destiné… Voici un petit article récapitulatif pour apprendre les bases du no-shampoo.

tumblr_mjhvixvTAo1rji9pmo1_500

Le No-poo, c’est quoi ?

Venu tout droit des États-Unis, le No-poo (abréviation de l’anglais « no-shampoo », qui veut dire « sans shampooing ») est une méthode consistant à se passer de shampoing pour laver ses cheveux. Attention, cela ne veut pas dire qu’on arrête complètement de se laver les cheveux et qu’on laisse la saleté s’installer ! On troque juste son shampoing habituel contre un produit plus doux pour le cuir chevelu.

Le No-poo a été imaginé autour d’un constat non-négligeable : les shampoings sont bourrés de tensioactifs irritants pour la peau et les muqueuses comme les sels d’ammonium et le Sodium Laureth Sulfate (SLS).

En revanche, ce qu’on sait rarement, c’est que l’après-shampoing, qu’on utilise le plus souvent pour démêler ses cheveux, possède aussi une base lavante, bien plus douce que celle des shampoings traditionnels. En remplaçant son shampoing par son après-shampoing, on a donc moins de risques d’agresser ses cheveux tout en les nettoyant parfaitement.

Passer au No-poo demande un petit temps d’adaptation. Avant de pouvoir te laver les cheveux à l’après-shampoing (YOLO !), il te faut commencer par espacer les shampoings, pour que ton cuir chevelu apprenne à s’autoréguler. Une fois que tes cheveux se seront habitués à ne pas être lavés plus d’une fois par semaine, tu pourras véritablement commencer le No-poo.

Le No-poo, comment ça marche ?

Se laver les cheveux avec la méthode No-poo est très simple et ne diffère pas tellement de ce que tu avais l’habitude de faire.

tumblr_ne6japt7eW1qj4315o1_500

Commence par mouiller tes cheveux, comme si tu allais les shampouiner, et applique une noisette d’après-shampoing sur ton cuir chevelu, en n’oubliant pas l’arrière de la tête. Au lieu de lisser le produit sur tes racines, masse ton crane du bout des doigts pour permettre de décoller les impuretés et de nettoyer l’excès de sébum. Démêle ensuite tes longueurs et rince ta chevelure à l’eau claire.

Attention : pour un véritable résultat, il est important d’utiliser un après-shampoing sans silicones.

Si tu en as marre de dépenser des fortunes en produits cosmétiques et ne jures que par le naturel, tu peux réaliser une pâte en mélangeant de l’eau et du bicarbonate de soude et l’utiliser à la place de l’après-shampoing. Le résultat sera le même, l’aspect sensoriel en moins.

En complément du no-poo, une autre étape est recommandée pour garder un cuir chevelu sain et de beaux cheveux : l’exfoliation du cuir chevelu. Une fois par semaine, mélange une cuillère à soupe de sucre de canne dans trois cuillères à soupe d’après-shampoing et masse ton cuir chevelu pour l’oxygéner et décoller tes racines.

Le No-poo, c’est pour qui ?

tumblr_n7hpehKaVa1qj4315o1_500

Cheveux bouclés, secs, afro et même colorés, tous les cheveux peuvent profiter des bienfaits du no-poo, à condition ne de pas souffrir d’hyperséborrhée ou d’avoir une tendance aux pellicules.

Les résultats du No-poo sur ta belle crinière vont donc déprendre de ton type de cheveux mais aussi de ta capacité à prendre ton mal en patience. Il faut du temps pour prendre de nouvelles habitudes et les cheveux gras du début du processus en ont stoppé plus d’une.

À lire sur le forum — Vous pouvez aussi retrouver des tas de pratiques diverses et variées sur ce topic From Shampoo to No-Poo. Vous pouvez nous rejoindre en cliquant ici !

Pour aller plus loin :

Alors, es-tu tentée par le no-poo ? N’hésite pas à partager ton expérience ainsi que tes recettes home-made dans les commentaires !

À lire aussi : Sélection de soins profonds pour cheveux sans silicones

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 128 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pesellino
    Pesellino, Le 16 avril 2015 à 11h14

    kaligan
    et le shampoing sec ? moi je mets du talc le soir de temps en temps, ça coute bien moins cher que le shampoing sec et ça ravive un peu mes cheveux. C'est peut être pas mal comme étape transitoire avant de passer au no poo ? pour ma part, j'aime bien le shampoing en bloc de lush, le bleu va bien pour mes cheveux normaux, ils les rend tout doux !

    Je n'ai pas le temps de lire les 11 pages de commentaires donc désolée si je répète d'autres propos, mais moi j'ai adopté la technique de la maïzena entre deux shampoings. Seule une cuillerée à soupe tenue au bout des doigts suffit, si on se masse le crâne, et les cheveux sont tout doux ensuite… mais il faut bien bien brosser ! (et donc pour mes bouclettes ré-humidifier après)

Lire l'intégralité des 128 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)