L’Oréal va utiliser une imprimante 3D pour produire de la peau pour ses tests cosmétiques

Le groupe L'Oréal vient d'annoncer qu'il comptait utiliser une imprimante 3D pour créer de la peau pour réaliser ses tests cosmétiques.

Le groupe L’Oréal, très décrié pour les tests qu’il a pu faire sur les animaux, vient d’annoncer sa collaboration avec Organovo, une société spécialisée dans l’impression biologique, pour recréer de la peau qui sera ensuite utilisée dans le cadre de tests cosmétiques.

L’appareil utilise deux têtes d’imprimantes (la première pour positionner les cellules humaines et la deuxième pour apposer un hydrogel qui mime au plus près la matrice extracellulaire que l’on trouve dans le tissu humain) pour créer des échantillons de peau plus vrais que nature.

Même si la méthode est du jamais vu, cette annonce n’a rien de surprenant quand on sait que L’Oréal fabrique de la peau depuis les années 1980, dans son laboratoire lyonnais (pour rappel, il est illégal de tester un produit fini sur un animal depuis 2004). Pour le moment, l’imprimante est toujours en phase de tests mais elle pourrait révolutionner la façon dont les tests de cosmétiques sont effectués.

À lire aussi : Le Cruelty-Free en cosmétique

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • LostButterfly
    LostButterfly, Le 27 mai 2015 à 18h01

    @Olimeli : En fait, il est effectivement interdit de faire des tests sur les animaux en Europe et c'est en ce qui concerne le produit fini, ce qui ne veut pas dire que les matières ayant permis la fabrication ne sont pas testées. De plus, les tests sont obligatoires pour l'exportation chinoise, or Loréal exporte en chine, donc ils font des tests sur les animaux (Loréal ainsi que toutes les marques qu'ils détiennent sauf rares exception...). Du coup je n'ai pas compris si ce procédé va être étendu à toute leur fabrication de la matière première au produit final, mais ce serait déjà pas mal...

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)