L.E.J sortent leur propre album : « Poupées Russes » est disponible !

Par  |  | 1 Commentaire

Lucie, Elisa et Juliette du groupe L.E.J sortent leur premier album original : « Poupées Russes » rassemble 12 titres composés par les 3 chanteuses et musiciennes.

L.E.J sortent leur propre album : « Poupées Russes » est disponible !

Poupées Russes est arrivé dans les bacs vendredi 8 juin, et j’ai passé le week-end à m’imprégner de ses ambiances riches et diverses.

Lucie, Elisa et Juliette composent le groupe L.E.J, que je ne présente plus sur madmoiZelle : ces trois jeunes femmes ont connu une popularité fulgurante après la diffusion de leur Summer mash up 2015, très largement remarqué sur la toile, notamment par une certaine Nicki Minaj.

L.E.J sortent leur propre album

Entre les interviews, les concerts, la tournée, les projets, la vie d’Elisa, Lucie et Juliette a radicalement changé, ce qu’elles nous racontaient en interview, après leur été de folie.

J’aime l’harmonie de leurs voix, et j’ai adoré leur énergie dévorante sur scène, mais j’attendais l’album. Parce qu’elles se sont fait connaître par des reprises et des mash ups, mais je sentais que ces trois meufs ont tellement plus à dire, tellement plus d’histoires à raconter et que les mots des autres ne suffiront pas.

J’avais eu droit à une mise en bouche avec leur premier titre original La Dalle, qui confirmait mon intuition : vivement qu’elles produisent tout un album bien à elles, parce que cette première composition me donnait encore plus envie d’explorer leur univers.

Juin 2018, et ça y est, enfin, leur premier album est sorti, mais ça valait le coup d’attendre ! Poupées Russes comprend 12 titres originaux, écrits composés et interprétés par Lucie, Elisa et Juliette.

Elles expliquent sur France TV Info que « cet album est un mashup géant de toutes ces influences que l’on a », et j’aurais pu le deviner.

L’avis de Clémence, envoûtée par Poupées Russes, des L.E.J

Poupées Russes est un voyage entre les styles musicaux, entre les univers : il y a des airs de Seine-Saint-Denis et des vents d’ailleurs, des espoirs ancrés dans le quotidien et des rêves qui t’emmènent loin si tu laisses aller.

Les textes sont tissés d’une poésie à leur image : espiègle, impertinente, déconnante, extravagante, intime et authentique. J’aime me lover dans chaque chanson de cet album comme dans une bulle qui me transporte dans un autre monde.

Je ne suis pas prête de me lasser des danses de La nuit, des jeux du Verbe, de la sororité qui transpire et qui m’inspire dans Poupées Russes, et j’ai toujours la chair de poule à l’écoute de La marée et son voyage pudique et émouvant au lendemain du 13 novembre.

L’avis d’Elise sur Poupées Russes, des L.E.J

Coucou c’est Elise, une autre fan des L.E.J ! Les textes de cet album sont incroyables. Remplies de figures de styles, de jeux de mots, de beaucoup, beaucoup de sensibilité et de sens.

Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas juste assise sans rien faire d’autre qu’écouter les paroles d’un album.

Plus les écoutes se succèdent et plus je découvre de nouveaux détails, comprends des nouvelles significations.

J’ai été beaucoup touchée par le morceau La marée. Tu peux complètement passer ces quelques minutes à l’écouter en restant sur la métaphore de la navigation.

Ou au contraire écouter le texte, t’y plonger à corps perdu et comprendre finalement sans difficultés que la chanson évoque l’attentat du Bataclan.

Je me suis donc retrouvée à pleurer dans le métro. Tout à coup je me suis imaginé le nombre de personnes qui devaient elles aussi avoir compris, comme moi. Qui sont désespérées, comme moi.

Qui cherchent du sens derrière chaque mot, comme moi. Qu’on serait plein de naufragé·es, accroché·es aux mots des L.E.J comme à des débris qui nous permettent de ne pas sombrer. Cette chanson m’a donné envie de garder le cap, c’est sans doute une de mes préférées de l’album.

Poupées Russes est disponible sur toutes les plateformes par ici !

À lire aussi : Pourquoi j’avais tort de détester L.E.J, et comment je l’ai compris

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires
  • MarianneBe
    MarianneBe, Le 13 juin 2018 à 10h39

    Je l'ai écouté hier pour la première fois et j'ai adoré ! Les textes sont si bien écrits et si poétiques. Je l'ai écouté en boucle pendant mon trajet de ce matin (qui a duré 2h30 grâce à la panne à Saint Lazare :bomb: donc j'ai bien eu le temps de l'apprécier).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!