La Fille dans le Verre, de Jeffrey Ford

Esprits, arnaques mais aussi amitié sont au programme de ce roman de Jeffrey Ford...

La Fille dans le Verre, de Jeffrey Ford

L’histoire de La fille dans le verre, c‘est l’histoire de Thomas Schell, ou plutôt l’histoire de Diego, le jeune clandestin qu’il a pris sous son aile. Mais beaucoup de ceux qui ont croisé la route de Monsieur Schell connaissent Diego sous le nom de Ondou. Schell, Ondou, et Antony Cleopatra sont de joyeux arnaqueurs, qui gagnent leur vie en organisant des séances de spiritisme chez les riches américains, qui continuent de dépenser leur argent sans compter malgré la crise. L’histoire se passe en 1932, en pleine prohibition.

On va donc suivre le quotidien de ce trio, composé d’un illusionniste de génie, d’un mexicain de 17 ans déguisé en fakir pour éviter d’être ramené au pays (et en même temps offrir une petite touche d’exotisme à la clientèle) et d’un ancien hercule de foire, tour à tour chauffeur, confident ou fantôme. Un jour, au cour d’une séance particulièrement impressionnante où la maman d’un certain monsieur Parks apparaissait dans le jardin, Thomas Schell se retrouve face à face avec une vraie apparition. Celle d’une petite fille, qui semble l’appeler à travers le verre de la fenêtre. Quelques jours plus tard, ils découvrent que la fillette en question a bel et bien disparu.

Les trois compères vont alors mener l’enquête, à leur manière, pour retrouver la fille dans le verre, et comprendre ce qui a pu lui arriver. Freaks attachants, alcool de contrebande, montée du nazisme et amours de jeunesse vont s’entremêler au milieu des papillons. Complètement dingue mais au pays des esprits, ce sont bien les hommes en chair et en os qui sont les plus répugnants.

L’auteur, Jeffrey Ford, se fait plaisir et créé ici une galerie de personnages complètement fous. Mais les plus tarés sont rarement ceux que l’on croit. Et les monstres de foires sont souvent nettement plus sympathiques que les gentilles familles aisées de l’Amérique puritaine.

Ce fait divers sordide devient un plaisir à lire, tant la fantaisie des héros rend le quotidien plus joyeux, à défaut d’effacer la cruauté humaine…

> La fille dans le verre sur Amazon

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !