Une journée pas chère à Paris

Voici des trucs et astuces pour faire des choses cools et pas chères à Paris (manger, dormir, voyager, se faire une beauté, se cultiver, se promener).

Une journée pas chère à Paris

L’autre soir, en faisant une liste de « bons plans de la ville » à ma pote provinciale qui s’installe bientôt sur la capitale (c’est bon, je rigole, je ne suis moi-même pas née à Paris mais à Lille, hé) et occupe mon appart pendant que moi je suis à Berlin, je me suis rendue compte que j’avais griffonné de quoi entièrement programmer « une journée pas chère à Paris » . J’ai décidé de vous livrer ces trucs et astuces pour faire des choses cools sans non plus vendre un rein.

Oh, et comme je n’ai pas pu tout caser dans cette proposition d’emploi du temps, vous aurez droit à d’autres programmes. Dites « youpi ! » : Paris c’est cool, et ne pas raquer, c’est encore plus cool.

Être ou ne pas être à Paris

Si vous habitez déjà Paris, c’est parfait. Sinon, n’oubliez pas qu’avec la fameuse Carte 12-25 de la SNCF ou les billets Prem’s, un aller-retour n’est jamais bien cher.

Sur place, si vous ne possédez pas la carte Navigo, pensez aux titres de transport journaliers que la RATP met à votre disposition : 9,30€ pour la journée, 15,20€ pour les 2 journées. Les zones 1, 2 et 3 s’ouvriront à vous de façon illimitée ; ce qui est largement assez pour vadrouiller dans Paris, sauf si rendre visite à votre oncle en banlieue faisait partie du programme.

Sinon, si vous êtes du même avis que Vélib’ (Ndlr, « La ville est plus belle à vélo » ), pensez à l’option « je pédale dans tout Paris et visite en même temps ». Avec une bonne carte du centre de Paris et le plan des stations Vélib’, dévalez les boulevards la truffe à l’air. Ceci dit, puisqu’en cette période de l’année il fait encore froid, personne ne vous en voudra de ne pas vous amouracher d’un élan sportif. Visiter à vélo reste donc plus agréable au printemps.

Il est quelque part entre 12h et 15h et vous avez faim

Qui a envie de s’asseoir sur une banquette rouge, plonger ses pancakes dans du sirop d’érable et boire du Dr Pepper ?

Vous n’avez pas vraiment eu le temps de prendre un petit déjeuner et il est déjà l’heure du déjeuner ? Foncez chez Breakfast in America. Vous trouverez de quoi prendre des petits-déjs bien foutus dans le sens bien gaulé pour 8/9€ et des burgers bien garnis pour 10€. Mais le meilleur plan de la carte reste le menu à 7,95€ : sur présentation de votre carte étudiante, remplissez vous la panse d’un bon burger + une boisson.

La maison faut aussi d’excellents brunchs, mais vous ne pourrez en profiter que le dimanche. Oh, et vous verrez : ils ont du Dr Pepper sur leur carte et toujours des étudiants américains sur leurs banquettes. Un gage de qualité, donc.

Vous êtes repues et vous avez envie de refaire votre garde-robe

Bon, évidemment, les chaînes de prêt-à-porter les plus connues se trouvent du côté du forum des Halles (ligne 4), à Châtelet, dans le centre commercial Italie 2 et autour du métro Chaussée d’Antin-La Fayette (lignes 7 et 9). Mais si vous caressez l’espoir de repartir de votre virée parisienne avec autre chose qu’une robe Zara et un top H&M (aussi chouettes soient-ils, vous pouvez déjà les trouver dans vos centre-villes), c’est immanquablement dans les friperies qu’il va falloir taper.

Allez faire un tour dans le Marais (si vous avez zappé l’étape Breakfast in America, vous pourrez toujours vous acheter un falafel chez King of Falafel rue des Rosiers, c’est le meilleur du coin) et trouvez le moyen de passer par l’enseigne FREE’P’STAR.

Conditions pour apprécier une friperie : 1. ne pas être agoraphobe, 2. ne pas être asthmatique.

Il y a 2 boutiques : la première se trouve au 8 rue Sainte-croix de la Bretonnerie, la seconde (la meilleure !) au 61 rue de la Verrerie (dans le fond du magasin et à l’étage, vous trouverez des piles de fringues vendues 1€ l’unité – si vous avez le courage de trier, vous trouverez de vraies pièces uniques absolument somptueuses).

1 euro la pièce !

Si vous faites un tour du côté de Barbès, ne manquez pas le temple de la friperie Guerrisol. Avec un peu de courage et aucune peur de la poussière, quelque chose me dit que vous pourriez ressortir les bras chargés de sacs pour même pas plus de 20€ si vous faites un sourire à la vendeuse (elle fait des prix).

Milieu d’après-midi : et si vous en profitiez pour changer de tête ?

Avouez que tout ce shopping peut donner des envies de relooking total. Sans aller jusqu’à revenir dans votre Bourgogne natale un tatouage sur le visage, et si vous changiez de coupe de cheveux pour à peine 7€ ? Offrez vous les services Jean-Louis David, coiffeur reconnu pour ses coupes stylisées, épurées et très « femme qui vit dans son temps », pour à peine le prix d’un menu Best Of au Mc Do.

AVANT

Contactez le Training Center Jean-Louis David (Métro Concorde) au 0 825 16 02 16, prenez rendez-vous et venez profiter du talent des coiffeurs de demain. Si vous êtes prêtes à renoncer à la rapidité d’un service en salon (au Training Center, la coupe prend à peu près 2 heures – soyez patientes, votre coiffeur est avant tout un apprenti, présent au centre pour apprendre, sous les conseils avisés de son formateur), sachez que vous pourrez tout à fait faire confiance à ce centre de formation.

APRÈS

Avant toute coupe, l’équipe s’assure d’avoir bien compris votre requête, book de coiffures à la main. J’y suis allée la semaine dernière, et j’ai été comblée (allons jusqu’à dire que je suis rarement sortie de chez le coiffeur aussi satisfaite). Si vous y allez et que vous tombez sur Jordan : faites lui un gros bisou de ma part, il est adorable (sur les photos, c’est le jeune homme Rayban blanches sur le nez).

Fin d’après-midi : Culture mon amour

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : Paris n’est pas QUE la capitale du shopping. L’offre culturelle de la ville est tellement énorme qu’il serait indécent que vous n’accordiez pas au moins 2 ou 3 heures à une belle expo. Bon, si vous sortez du Training Center de Jean-Louis David, sachez que le Jeu de Paume, c’est la porte d’à côté (le dernier mardi du mois, c’est gratuit de 17h à 21h pour les étudiants et les moins de 26 ans).

Même esprit pour la Maison Européenne de la Photographie (Métro St Paul), qui ouvre ses portes gratuitement pour tout le monde chaque mercredi de 17h à 20h. Globalement sinon, le Louvre, le Musée d’Orsay, le Musée des Arts et Métiers, le Musée des Arts Décoratifs, le Musée de la Musique, le Musée national de Picasso et plein d’autres encore sont gratuits toute l’année pour les moins de 26 ans. Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenues.

C’est l’heure de dîner

Niveau brasseries cool dans le centre, l’adresse que je recommande systématiquement, c’est celle du Café de l’Industrie.

Source : http://www.resto-de-paris.com

Ouvert dans les années 80, l’enseigne a l’avantage d’être la plus belle brasserie de Bastille, mais aussi une des moins chères. La carte est assez courte, mais les plats sont de véritables classiques qui font le bonheur des habitués comme des gens de passage. La salade est très bonne, le steak tartare un délice, et si vous cherchez le plat le plus surprenant du resto, c’est vers le confit de canard au miel épicé que je vous re-dirige absolument.

Coucou, je suis délicieux !

Si vous voulez vous la jouer corpo avec madmoiZelle sinon, allez manger à La Marmite au 2 boulevard Clichy (Métro Pigalle) : c’est là que la rédac tient ses réunions d’équipe. Craquez pour la salade périgourdine : elle est à tomber, et je vous mets au défi d’en venir à bout (c’est celle que j’avais commandé, impossible à terminer, même chose même pour ce glouton de Fab, c’est dire).

Digérez en allant boire plein de coups pas chers

Allez au Syphax ! Je connais bien ce bar parce qu’il est à exactement 9 secondes en courant de l’Institut Pratique du Journalisme, mon école, mais je me rend compte peu à peu que beaucoup d’autres gens le connaissent surtout comme « le bar le moins cher de Paris » .

L’antre du diable

Les pintes de bières à 3€ et les shots, verres de vin et pastis à 1,50€ toute la nuit ; c’est vrai, sérieusement, qui dit mieux ? Sur Paris en tout cas, personne. Allez-y, c’est métro Notre Dame de Lorette et c’est cool. Les serveurs sont sympa et ils passent de la bonne musique. Mon conseil : chopez une table du fond, c’est là qu’on est le plus tranquille (le bar est vite bondé et bruyant).

Bah bravo, vous avez trop bu et raté votre train

Que voulez-vous que je vous dise ? Passez la nuit dans une boîte de nuit ou une salle de concert, en attendant le premier train de demain matin. Le Social Club, le Point Éphémère, le Nouveau Casino, le Rex Club, la Machine du Moulin Rouge, Chez Moune sont de chouettes endroits. Renseignez vous sur le line-up des soirées avant, ou suivez les groupes de jeunes bourrés dans le métro. Vous passerez forcément une bonne soirée.

À la prochaine, pour un autre programme « Paris pas cher » les enfants !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 38 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Roulietos
    Roulietos, Le 13 mai 2015 à 19h47

    C'est dommage qu'il n'y ai que le début de l'article

Lire l'intégralité des 38 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)