Idées reçues sur les lascars et l’amour

"Dites-moi, dites-moi, qu'elle est partie pour un autre que moi…" Dans l’imaginaire collectif, sortir avec un lascar équivaut à faire le guet pendant que la police termine le tour du quartier et surtout ne jamais révéler à qui que ce soit la présence de la FARINE cachée dans des sacs de sport sous le lit. […]

Idées reçues sur les lascars et l’amour

"Dites-moi, dites-moi, qu'elle est partie pour un autre que moi…"

Dans l’imaginaire collectif, sortir avec un lascar équivaut à faire le guet pendant que la police termine le tour du quartier et surtout ne jamais révéler à qui que ce soit la présence de la FARINE cachée dans des sacs de sport sous le lit.

L’imaginaire collectif oublie seulement qu’un lascar n’est pas toujours supérieur ou égal à 50 Cent, et que le quotidien n’est pas supérieur ou égal selon qu’on se trouve à Brooklyn, dans la banlieue de Détroit ou à Charleville-Mézières. Sortir avec un lascar, c’est souvent source de plus d’attention et de joie qu’on pourrait en avoir avec n’importe quel autre commercial Xerox lambda. Démonstration et cassage en deux des clichés circulant sur le genre, c’est parti :

Ils ne savent pas parler aux femmes

Quand quelqu’un d’obédience intra-muros imite un lascar, il met un index en avant, se courbe un peu et dit « yo madmoizelle » en avançant la bouche, un peu comme Kamel Toe.
A l’inverse de ce que veut faire entendre la croyance populaire, le savoir-faire Lascar en terme de love est infini. Par exemple, qui pensera à t’envoyer un MMS qui représente une rose légendée Ich Liebe Dich pour que tu t’endormes sur tes deux oreilles ? Mmh ? La Rockstar en tournée ? Le comptable plongé dans son bilan ? Eh ben nan, Bingo : le lascar.

"Bonjour, c'est pour une demande de renseignements"

Ils ne sont pas attentionnés

Quand TF1 ou Smaïn imitent un scarla, ils mettent leur casquette à l’envers, utilisent l’expression « zyva » et piquent les places assises aux femmes enceintes en leur disant qu’elles sont moches.
Mais la réalité est toute autre. Le mauvais garçon sait les bonnes manières et préchauffe sa voiture avant de t’y inviter pour la soirée. Il choisira une musique d’ambiance appropriée où apparaîtront les mots Love et Tonight, avant de t’enduire à sa manière de son amour impérissable. CQFD*

* Je dois encore m’excuser si l’utilisation du terme CQFD n’est pas appropriée mais à mon avis, c’est bon.

Ils n’aiment que leur maman

Dans les films américains, les lascars blancs en marcel sales sont principalement tapissés de tatouages à la gloire de leur mère. Aussi, Pit Bacardi avait composé une chanson pour sa dareun une nuit sans lune (attention c’est triste), c’est pour cela peut-être que tout le monde croit que le garçon à dominante fripouille n’a d’yeux que pour sa mater’. Merci Pit, merci beaucoup.
Cela dit, le brigand n’est pas si prévisible, il est simplement malin et part d’une équation simple. Sa mère l’aime et lui fait à manger, lave son linge et se tait même quand elle trouve des lots d’Iphone sous le matelas, et lui montre qu’il l’aime pour que tu l’aimes aussi malgré ça. CQFD.
Sa mère => amour inconditionnel
Retour d’amour envers sa mère  => identification de ta part
Le compte est bon.

"Putain, mais OU j'ai mis mon portable"

Ils ne pensent jamais à toi

Traduction d’une chanson de lascar Outre Atlantique : « Je suis avec mes négros / Je m’balade dans la ville yeah / J’trouve de quoi teaser gros / Alors je m’encanaille toute la nuit yeah yeah« . Pas de trace d’évocation d’une éventuelle petite copine, certes.
Mais.
(= raisonnement concessif qui peut te servir pour le bac français)
Si tu écoutes la chanson type encore un peu et que tu la traduis, tu pourras lire entre les lignes que :
« Où êtes-vous cachées bande de salopes » = pourquoi aucune fille ne sait voir en moi le cœur tendre d’un fondant Mamie Nova ?
« Qu’elle ramène ses fesses redondantes par ici et je vais lui montrer de quel bois je me chauffe » = je vais lui prouver que je ne suis pas celui qu’on croit
etc, etc…

"pssst, viens j'te dis un sôcret"

Ils chopent à la chaine

Tout ça, c’est la faute à Sean Paul, qui propose à une ribambelle de booties de remuer dans Get Busy, démonstration :
Shake that thing miss kana kana
Shake that thing miss annabella
Shake that thing yan donna donna
Jodi and rebecca…

Mais Objection votre Honneur, depuis que le monde est monde l’Homme chope à profusion si faire se peut, le lascar n’a donc rien inventé et il n’est que victime d’un atavisme généralisé. Maître Verges Off/

Moralité de cette pauvre histoire, il arrivera un jour où les filles comprendront que le lascar est l’avenir de la femme et nous entonnerons ensemble, comme on le ferait avec une Marseillaise 3.0, l’hymne qui suit :

Chargement du lecteur...
.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Altheea
    Altheea, Le 4 février 2010 à 19h56

    Oui bon je crois que je vais rester dans le passé le lascar n'est pas pour moi même si l'article est très drôle :d

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)