Le harcèlement scolaire illustré à des enfants grâce à deux pommes

Une institutrice britannique a expliqué à ses élèves le harcèlement scolaire à l'aide de deux pommes. La méthode a été simple, mais très efficace.

Le harcèlement scolaire illustré à des enfants grâce à deux pommes

Rosie Dutton est une institutrice et intervenante dans les écoles, dans la région de Birmingham, en Angleterre. Elle fait partie du groupe de coach Relax Kids, qui délivre des cours de relaxation, des discussions et d’autres activités d’éveil pour les enfants anglais.

Dans un des établissements dans lequel Rosie exerce, elle a récemment délivré une belle leçon à ses élèves. Elle explique, dans un message posté sur Facebook ce mardi 21 juin, qu’elle a voulu leur expliquer les dommages du harcèlement scolaire, en s’aidant simplement de deux pommes.

harcelement-scolaire

Pour son expérience, elle a donc choisi deux de ces fruits, les plus identiques possibles : tous deux bien rouges, de même taille, et de même aspect. Seulement, elle a violenté plusieurs fois une des deux pommes, mais assez doucement pour que cela ne se voit pas de l’extérieur, tandis que la seconde restait bien tranquille dans son sac.

pommes

Les deux pommes de Rosie, une fois coupée en deux.

Arrivée en classe, elle a présenté les fruits à ses élèves, en disant à quel point elle détestait le premier, qu’elle trouvait qu’il avait l’air d’avoir très mauvais goût, qu’il était moche, qu’il puait, etc. Elle l’a ensuite fait passé dans la classe entre les mains des enfants, qui l’ont à leur tour insultée, suivant l’exemple de leur enseignante. Excepté une petite fille, tous l’ont rabaissée.

Rosie leur a présenté quelques instants après la seconde pomme, qui elle, a été encensée par l’institutrice, suivie par les élèves, qui l’ont également complimentée.

Évidemment, les enfants ne savaient que l’un des deux pommes, celle que Rosie avait présenté à ses élèves comme étant détestable, avait été volontairement lâchée sur le sol plusieurs fois de suite.

Une fois que les deux fruits sont passés entre les mains des enfants et qu’il ont été respectivement rabaissés et complimentés, l’institutrice s’en est saisi et a commencé à parler avec eux du fait que les pommes restaient tout à fait identiques à l’extérieur.

Après cette discussion, Rosie a coupé les deux aliments en deux, et le résultat fut sans appel : si au dehors les pommes étaient pareilles, à l’intérieur, l’une d’elle avait l’air d’être pourrie… Tandis que l’autre restait juteuse et appétissante.

L’institutrice raconte qu’elle n’a pas eu à beaucoup plus expliquer aux enfants pour qu’ils comprennent. Le fruit qu’ils avaient insulté et rabaissé était complètement terni en dedans, ce qui illustrait parfaitement ce qu’il peut se passer dans la tête d’un enfant qui subit des brimades, insultes et moqueries répétées.

Pour bien souligner son expérience, Rosie a ensuite donné un exemple concret à sa classe, en leur disant qu’elle a récemment essuyé des critiques méchantes de la part d’une personne de son entourage, et que comme la petite pomme, si elle était identique au dehors et qu’elle continuait à sourire, à l’intérieur, elle se sentait horrible.

Mais comme le dit si bien Rosie Dutton, contrairement à ces pommes, on peut faire en sorte d’éviter que ce genre de chose arrive.

En continuant les campagnes de prévention, et en expliquant les choses concrètement aux enfants, comme l’institutrice l’a fait, peut-être qu’un jour le harcèlement scolaire sera de l’histoire ancienne, et chacun sera une petite pomme épanouie et heureuse, jolie à l’intérieur comme à l’extérieur.

Le message de Rosie Dutton a été repris par plusieurs magazines anglais et étrangers, et partagés des milliers de fois en 5 jours. Tout ça pour un bien beau message délivré par une institutrice pleine de talent et de bienveillance.

Cette expérience est définitivement un exemple à suivre.

big-consentement-sexuel-tasse-the

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zazouyeah
    Zazouyeah, Le 27 juin 2016 à 21h56

    Et du coup elle fait croire aux enfants qu'on abîme les pommes quand on les insulte ? C'est vrai que ces pommes sont une super métaphore pour le harcèlement scolaire, mais j'espère qu'elle leur explique que c'est seulement une image, je ne suis pas sûre d'être très à l'aise avec ce genre de "mensonges" pour la pédagogie (du type "St Nicolas te regarde et sait si tu n'es pas sage"). Est-ce que je pinaille pour rien ou y'en a d'autres que ça turlupine? :red:

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)