Pourquoi le Graal cosmétique n’existe pas ?

Le Graal cosmétique, c'est un peu la quête ultime pour chaque accro aux produits de beauté. Malheureusement, il n'existe (presque) pas. Annelise vous dit pourquoi.

Pourquoi le Graal cosmétique n’existe pas ?

Quand tu commences à mettre un orteil dans l’univers de la beauté, et plus particulièrement du soin, tu deviens rapidement atteintes d’un mal : trouver LE produit. Le Graal, quoi. Le souci ? C’est qu’il n’existe pas vraiment, et que cette quête du Graal peut non seulement vider ton compte en banque, t’arracher quelques cheveux et encombrer inutilement ta salle de bain.

Pourquoi chercher le Graal cosmétique ?

Je le confesse : je suis complètement accro aux produits de beauté, mais ça tu le savais déjà. Pour la plupart d’entre nous, plonger dans cet univers se fait sur le schéma suivant, qui ressemble un peu à une série de tomes Twilight :

  • Question : « Mais alors la lotion ça se met quand ? Je dois acheter laquelle ? Et ma peau, elle est mixte ou grasse ou déshydratée ?« 
  • Initiation : « J’ai acheté un kit découverte à la parfumerie, comme ça je peux me faire une routine pour tester« .
  • Perdition : « Mais maintenant que j’ai un sérum et une crème de jour, c’est bien joli mais je mets quoi la nuit ? Je vais quand même pas utiliser la même crème je suis pas une pouilleuse !« 
  • Réclamation : « Ces boutons, je cherche pas plus loin c’est le cinquième ingrédient de ma crème de nuit ça ! Allez hop, j’enclenche une routine de secours, je passe demain à la pharmacie« .

Puisque, contrairement à Edward, ta peau ne possède pas l’éclat d’un caillou de lune, tu veux tout faire pour transformer ton cratère. Donc tu testes tout, jusqu’au jour où tu te dis « il y a UN produit qui va tout faire ». La quête du Graal est enclenchée. Oui mais…

La peau évolue

Tout comme un bifteck au soleil, ta peau évolue au fil du temps. Si elle était grasse et plutôt acnéique à tes 16 ans, elle peut très bien devenir plus sèche vers tes 20 ans, puis mixte après une grossesse, par exemple. Le type de peau n’est absolument pas figé dans le temps (sinon ce serait plus simple). Les causes ? Elles sont multiples :

  • les hormones : selon les fluctuations hormonales, ta peau change. Tu peux d’ailleurs voir que certaines pilules régulent les problèmes de peaux, ce qui montre bien leur rôle sur l’épiderme !
  • L’environnement : tu t’en doutes, ta peau ne sera pas la même que tu te trouves sous les tropiques ou en Norvège. Tu mets bien un pull selon la température: ta peau, elle, essaye de s’adapter au climat en se modifiant plus ou moins.
  • L’état de santé : en cas de stress, la peau aura tendance à être plus grasse, avec plus d’imperfections… Les soucis personnels ont tendance à se refléter sur notre corps, et la peau n’est pas épargnée.

Si la peau peut alors changer au moindre « choc » que tu lui infliges, comment trouver un produit qui s’adapte à cette évolution ? Si certaines garderont la même peau toute leur vie, elles sont quand même minoritaires.

Un produit = un problème

L’un des plus gros mensonge cosmétique de notre ère, c’est bien de nous faire croire qu’un produit peut résoudre 14 problèmes de peau à la fois. Partout dans les rayons, tu peux trouver des mentions « 72 en 1 », « sérum et crème en même temps » « je règle le sébum et je fais bien le risotto ». Les amies, soyons claires : non et triple non, un produit ne peut pas tout faire, il n’est pas intelligent, et ne connaît pas non plus la cuisson optimale du riz arborio.

Souvent, la peau connaît plusieurs soucis. La mienne possède tout plein de problèmes en même temps : elle est grasse sur la zone T (le combo mortel nez-front-menton), normale sur les joues, déshydratée en général, le tout couronné par un contour des yeux sensible. Un diagnostic confirmé par pas mal de professionnels de la beauté rencontrés. Comment trouver un produit qui hydrate, régule le sébum, tout en étant doux ? En cosméto, comme chez Mulder, la vérité est ailleurs : au lieu d’avoir un produit magique, j’en ai plusieurs qui font du bon boulot.

La « crème-qui-fait-tout » peut être adoptée par un type de peau : la peau normale. Dans ce cas oui, une crème basique peut convenir, sans aggraver ni spécialement améliorer l’état de la peau. Néanmoins, j’ai rarement vu des filles avec une vraie peau normale. C’est un peu comme l’épilation indolore : certaines en parlent, le vivent, mais tout reste obscur pour les 99% restants de la population.

C’est pourquoi le Graal, personnellement, je ne le cherche plus. Il y a des produits que j’aime plus que les autres, comme tout le monde, mais aucun ne me fera une peau de rêve en 4 jours et 3 applications. Ce genre de promesses, c’est comme le Père Noël : on y croit, et ça n’arrive jamais. Et puis la salle de bain qui ne croule pas sous les produits, c’est plus feng-shui.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kiwi-kiwi
    Kiwi-kiwi, Le 9 octobre 2012 à 0h45

    Lilli-Puce;3616295
    Ils sont colorés tes cheveux ?

    Parce que ca m'interesserait bien moi mais bon les produits naturels ca fonctionne pas vraiment sur mes cheveux colorés/décolorés/colorés (rayer la mention inutile...)
    Oh que oui, ils sont colorés..! Ils sont passés par toutes les couleurs possibles, pour te dire!
    J'devrais poster limite une photo de mes cheveux pour te faire une idée ^^

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)