Fausse mariée, vrai problème : la Norvège contre le mariage des enfants

Une enfant mariée de force à un adulte... Ce n'est peut-être pas vrai cette fois-ci, mais les autres fois? Le mariage des enfants secoue la Norvège et l'Europe à l'occasion de la journée de la Fille.

L’histoire a fait scandale dans la presse norvégienne, et a même envahi la presse étrangère, dont la presse française.

C’est l’histoire d’une pré-adolescente de douze ans, Théa, qui tient un blog. Elle y parle de ses jeux, de ses amis, de la musique qu’elle aime, de son école… et de l’homme qu’elle va épouser le mois prochain.

Du haut de ses douze ans, voici l’enfant promise à un homme de trente-sept ans, Geir, à qui elle liera sa vie le 11 octobre. La future mariée apparait dans sa belle robe, coiffée, maquillée. Elle commente l’évènement avec le détachement d’une enfant qui ne comprend pas trop ce qui se passe :

« maman dit que je n’aurais pas besoin de travailler ou d’aller à l’école maintenant que Geir prendra tout en charge » annonce-t-elle simplement.

Choqué•e•s ? Nous aussi ! Et c’est là que le soulagement s’installe… de courte durée. Oui, ce blog est un blog fictif, une manoeuvre d’associations contre le mariage forcé et le mariage des enfants en Norvège et dans le monde.

Non, Théa ne se mariera pas en vrai. Mais elle parle pour toutes ces filles qu’on ne connait pas et qui se retrouvent cette situation, qui ne leur permet pas de vivre leur enfance comme chacun•e devrait pouvoir le faire.

Le 11 octobre était la journée de la fille. Moins connu que la journée de la Femme, ce jour sert cependant à sensibiliser les sociétés aux problèmes que les jeunes filles peuvent subir.

Mariage forcé, excision, pression familiale, … Plus de 39 mille jeunes filles souffrent chaque année. Bonne idée, donc, de réveiller l’opinion publique par des campagnes chocs comme celle de Théa ? C’est l’impression qu’on a quand on sait que l’affaire a amené plusieurs centaines de personnes dans les rues d’Oslo pour protester contre le faux mariage, et qu’autour du monde plus de 18 millions d’internautes ont manifesté leur soutien à la petite Théa et aux filles qu’elle représente.

Pour en savoir plus

  • l’article de LCI
  • en norvégien, l’original du journal la ville d’Oslo
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Shigurette
    Shigurette, Le 14 octobre 2014 à 12h34

    @Romilly En France, un mineur ne peut se marier qu'avec une dispense du procureur de la République pour "motif grave" (en général une grossesse) et plus de l'accord des parents. Je n'arrive pas à trouver le nombre de ces mariages depuis la loi de 2006 qui oblige les époux à avoir 18 minimum (sauf dispense).:lunette: Je suis d'accord que cette dispense devrait disparaitre et du coup réellement interdire le mariage civil pour les mineurs.:facepalm:
    Après il reste les mariages non-officiel et là je ne suis pas sûr que la campagne norvégienne de même que le film "14 millions de cris" ne soient efficace. Les familles pour lesquelles le mariage précoce est une coutume ne seront peu touchée ou/et rejetteront probablement ces campagnes qui veulent rien dire pour elles. Parce que ça fait un peu, nous occidentaux éclairés, nous trouvons cette pratique immorale et la condamnons. Ces campagnes sont peut-être là pour que l'on ai conscience de l'existence de ces mariages dans nos sociétés mais je ne vois pas trop ce qu'on peut faire à notre échelle sans paraître moralisateur. :hesite:

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)