Comment faire l’amour à la plage et s’en sortir sans mycose ?

Par  |  | 7 Commentaires

Sur la plage abandonnée, coquillages et IST... Voici quelques conseils pour tâter le goujon en bord de mer, tout en préservant sa santé et l'ordre public.

Comment faire l’amour à la plage et s’en sortir sans mycose ?

Le sexe en extérieur est sujet à bien des controverses.

Tout comme nombre de façons insolites de faire l’amour, il peut être aussi excitant qu’inconfortable dans la pratique. Le sexe sous la douche est la plus belle illustration de cette grande arnaque des fantasmes déceptifs.

Soyons sérieux. Les lits existent, et rien ne les a encore égalé.

Mais au diable le moelleux quand il est possible de succomber au frisson de l’interdit et de l’inattendu (voire d’un zizi tendu) !

L’idée de sexer son crush de l’été sur la plage reste aux yeux de beaucoup de gens suffisamment attrayante pour prendre le risque d’un peeling de la raie.

En 2017, la plage arrivait en deuxième place du top des lieux publics où Anglais·es et Américain·es bravent l’interdit, derrière le parc et devant les toilettes publics, les parkings et le lieu de travail.

Beau score pour un endroit où je passe deux semaines par an dans le meilleur des cas.

N’empêche que le sable, les voyeurs potentiels et LE SABLE demeurent des obstacles au plaisir évidents.

Voici donc les commandements du sex on beach réussi, pour des souvenirs de vacances sans mycoses, ni nuit au poste.


NB : fermer la bouche avant la vague pour ne pas boire la tasse

A-t-on le droit de faire l’amour sur la plage ?

S’ébattre en extérieur est considéré comme une exhibition sexuelle qui peut être punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende, soit 1000 fois mon budget vacances.

Le critère déterminant est d’imposer ses ébats à la vue d’autrui, il s’agira donc de ne pas chercher à se montrer et de rester vigilants pour s’assurer de n’être point vu·es.

C’est un peu le sel de l’affaire, me direz-vous.

La pénombre nocturne est à privilégier pour un maximum de discrétion et un minimum de coups de soleil mal placés. 

Pour juger du caractère suffisamment reculé de ton spot, demande-toi si le lieu serait assez isolé pour faire caca. Si ce n’est pas le cas, recule encore de quelques dunes ou creuse un trou plus profond.


Et hop

Faire l’amour sur la plage : quelques conseils logistiques

L’ennemi principal des amoureux des plages est bien sûr le sable, cet élément fourbe, fluide, invasif et potentiellement abrasif.

Tu peux checker la météo, car une bourrasque en bord de mer est vite arrivée et que tu ne souhaites pas transformer ton vagin en carrière de sable.

Investir dans un abri de plage te placera sans conteste au top du game, en alliant discrétion, romantisme de l’effet cocon et protection anti-tempête du désert.

Sinon une rabane doublée d’une grande serviette pourra également vous isoler de ce traître et meuble sol.

N’oublions pas l’option « plage de galets » qui offre dans certaines régions une alternative moins salissante, et plus consistante en termes de soutien lombaire.

Pour ce qui est des choix techniques et artistiques, ne soyons pas trop ambitieux au niveau des positions. Faire l’amour sur la plage est déjà un truc de petit fifrelin en soi.

Un missionnaire des familles paraît tout indiqué, bien qu’une levrette permette d’allonger la distance entre les appareils génitaux et le sable, ce qui peut être intéressant aussi.

Peut-on attraper des maladies en faisant l’amour sur la plage ?

Oui, par exemple des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) si tu ne protèges pas alors que tu le devrais.

Pour ce qui est des risques typiquement liés à la pratique du sexe sur plage, mieux vaut veiller à la propreté de ses mains avant chaque manipulation d’organe génital.

La flore vaginale et son équilibre fragile aiment bof se faire décaper au sable et au sel de mer. Attraper une mycose est un classique en cas d’ébats improvisés sur la playa et il est ardu de prévenir ce désagrément.

J’ai posé la question au Dr Berlingo, la gynécologue du (mirifique) podcast sexo Coucou le Q :

« Il n’existe pas de solution miracle, à part faire attention de ne pas se mettre du sable partout, éventuellement aller se rincer dans l’eau après et faire pipi. »

En cas d’irritations standards, une crème apaisante adaptée aux muqueuses pourra calmer le feu. Mais si ça sent la marée dans ta culotte, il peut s’agir d’une vaginose bactérienne et des traitements existent.


Bizarre, je ne suis plus sur la plage mais ça sent toujours le poisson…

Tu l’auras compris, faire l’amour à la plage présente de gros risques de fails. Mais à quoi bon l’été, à quoi bon les vacances, à quoi bon VIVRE si ce n’est pour ce genre d’aventures sablo-érotiques ?

Et toi, tu as déjà baptisé la plage ? Tu as des conseils pour que ça se passe bien ? 

À lire aussi : 5 façons de rendre le sexe en tente plus sympa

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Nienke
    Nienke, Le 18 août 2018 à 12h47

    J'étais quand même surprise de découvrir qu'un budget vacances pouvait se limiter à 15€ :lunette: ( cf l'amende de 15 000 € qui est mille fois la somme du budget vac')

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!